Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

vendredi 23 janvier 2009

Qu'est-ce que le Canadiens a donné pour Russ Courtnall...


Ah Russ Courtnall, les cheveux au vent patinant plus rapide que l'éclair et marquant des buts à n'en plus finir... Bon, j'exagère peut-être un peu... Vous rappelez vous contre quoi on a eu à Montréal l'électrisant Russ Courtnall? Et bien le 7 novembre 1988, le Canadiens a obtenu les services de Russ Courtnall en retour de John "Rambo" Kordic et un choix de 6e round qui s'est avéré être Michael Doers. Ce dit Doers a d'ailleurs fait une carrière dans le roller hockey plus longue qu'au hockey professionnel! Rappelez-vous comment Russ Courtnall était un joueur incroyable. John Kordic était pas mal cool comme joueur, mais c'est incomparable comment le Canadiens a gagné au change à 900%. Mais n'empêche que John Kordic...

Courtnall était aussi populaire à Toronto qu'il le devint à Montréal et ce qui ne fut pas d'un gros encouragement sur les épaules de John Kordic de la part des fans. Kordic allait jouer 2 saisons à Toronto avant d'être échangé aux Capitals de Washington où il allait ne jouer que 7 matchs où il totalisa 101 minutes de pénalité. Il signa en tant qu'agent libre avec les Nordiques de Québec où il ne joua que 18 matchs. Dans ma tête il me semble que c'était plus, mais bon... Il faut dire que 115 minutes de pénalités en 18 matchs ça déplace de l'air...

Le 8 août 1992, la police reçut un appel afin d'intervenir au Motel Maxim sur le boulevard Hamel à Québec afin de contrôler une personne en crise. C'était un John Kordic en pleine crise. Après une longue lutte afin de le maîtriser, il fut amené à l'hôpital où il tomba dans un coma pour ultimement mourir d'un arrêt cardiaque et de problèmes aux poumons. Lors de son autopsie, on détermina qu'il avait 0,1 miligramme de cocaïne dans le sang au moment de son décès. Le docteur qui procéda à son autopsie, Dr. Georges Miller, affirma qu'il n'avait jamais vu autant de cocaïne dans le sang d'une personne. John Kordic avait 27 ans au moment de son décès.

On se rappelle bien sûr plus de Kordic comme le redoutable #31 du Canadiens. Kordic a fait parti de l'équipe des Canadiens de Sherbrooke qui remporta la Coupe Calder en 1985 et de celle du Canadiens qui remporta la Coupe Stanley en 1986. Il a d'ailleurs fait parti des Winter Hawks de Portland qui remportèrent la Coupe Memorial en 1983. Kordic était un goon qui faisait vraiment peur. C'était le genre de personnage qui frappait sans peur et sans reproche sur tout ce qui est devant lui, peu importe où ça frappe. De nos jours ils s'étudient avant d'entreprendre le combat, mais Kordic frappait partout. Il était d'ailleurs un fin consommateur de stéroïdes anabolisants, ce qui explique en parti la carrure de monstre qu'il avait. Mais sérieux, quand tu as Chris Nilan et John Kordic dans la même équipe, tu imposes le respect...

On parle souvent des meilleurs goons de tous les temps, mais on parle souvent de ceux qui étaient capable de jouer. Un Stan Jonathan ou un Chris Nilan ça savait jouer. John Kordic c'était plus littéralement un taureau sauvage en rut, une force brute...



















RIP 1965-1992


Ah oui, contrairement à ce que l'on pense, Kordic n'était pas un amérindien. Il était de descendance croate, tout comme Joe Sakic.

Voici quelques vidéos de John Kordic sur Youtube :
Hommage à John Kordic
Contre Tie Domi
Contre Basil McRae
Contre le mulletique Wendell Clark (avec la description de Gilles et Richard!)
Contre Bob Probert (et je pense bien que les juges de ligne en mangent quelques-uns!)
Kordic qui frappe Mike Modano
Un méchant coup chien contre Keith Acton
Dans le junior contre Craig Bérubé et portant des Cooperall!
Contre Bob McGill (probablement la plus violente...)

Aucun commentaire: