Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

dimanche 4 janvier 2009

Troy Crowder ou "On est comme on est..."


Qui??? Quand on était plus jeune, tout le monde avait l’obsession de collectionner les cartes de hockey d’un joueur en particulier, genre je collectionne toutes les cartes de Patrick Roy, Mario Lemieux ou Félix Potvin (un héro au Saguenay). Moi il faut dire que j’ai toujours aimé collectionner les cartes de joueurs obscurs, genre les goons, les moustachus et les joueurs qui ont joués deux matchs en carrières ou les joueurs des Rockies du Colorado ou des Barons de Cleveland, c'étaient mes picks préférées. Alors moi au lieu de collectionner toutes les cartes de Casseau ou de Gretzky, je me forçais de ramasser toutes les cartes de Troy Crowder! Troy n’a pas eu une longue carrière dans la NHL, genre si quelques bozos comme moi s’en rappellent c’est déjà ça, il a joué un gros 150 matchs et a su amasser un bon 433 minutes de pénalité, probablement juste pour des bagarres à voir le nombre étonnant de films de bagarres de lui sur Youtube, et un gros 16 points en tout… La plupart du temps, Troy a joué avec les Devils du New Jersey d’où la plupart de ses cartes provenaient. Il a également joué un bon 7 match avec les Red Wings de Détroit ce qui lui a valu sa carte Upper Deck dans l’uniforme des Wings où il avait une jambe sur la bande en train d’attacher son patin… Il a par la suite joué 44 matchs en 2 saisons avec les Kings et 30 autres en 1996-97 avec les Canucks avant de se promener un peu partout dans les mineures avant d’accrocher ses gants de boxes…

Parce que ce que l’on doit retenir de Troy c’est que c’était un méchant bœuf et ses exploits les plus vénérables furent avec les Devils et particulièrement dans ses combats contre le légendaire Bob Probert! Je me rappelle de la superbe cassette de Don Cherry Rock’em Sock’em 2 où Don buzzait comme un mongol sur la rivalité Probert/Crowder et moi ça m’a beaucoup marqué parce que j’ai rarement vu des combats comme ça qui n’impliquaient pas Link Gaetz!

Apparemment, Troy n’est pas arrivé dans la grande ligue comme étant un bagarreur (à l’opposé du légendaire Link Gaetz), mais il a réalisé à un moment donné qu’on le callait dans la grande ligue simplement pour ça, on s’en rend compte avec sa production de points en carrière… C’est ce qui peut être très surprenant parfois, comment les joueurs doivent changer leur style de jeu pour s’acclimater avec la grande ligue. Guy «Carbo» Carbonneau est le meilleur exemple je crois, quand on voit ses statistiques alors qu’il jouait avec les Saguenéens de Chicoutimi, genre 182 points (72 buts et 110 passes) en 72 matchs à sa dernière saison dans les juniors, on se rend bien compte qu’il a du changer de style pour se tailler une place dans la ligue en devenant probablement le meilleur avant défensif de sa génération… Yannic Perreault est également assez remarquable dans le genre, lui qui a marqué 185 points (87 buts, 98 passes) dans le juniors et qui a fait seulement 57 points à sa meilleure saison en 2005-06 avec Nashville, exactement comme Carbo à sa meilleure saison en carrière en 1984-85… Donc la leçon à tirer de ça c’est qu’on n’est pas nécessairement ce que l’on est… Il faut savoir prendre sa place même si c’est une place ça, c’est ce que l’on doit retenir de Troy Crowder…

Bon, fini la morale, voici les fameux combats contre Bob Probert :
Round 1
Round 2
Round 3
Round 4

Et en bonus, contre John "Snif-Snif" Kordic (RIP)

Aucun commentaire: