Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

mardi 3 février 2009

Les frères Sutter - The Boys Who Loved Hockey

Pat Burns a déjà dit : "If I had to be adopted, I'd want to be a Sutter, those guys have a special mixture."

Voici le sondage pour le mois de février : Quel est votre frère Sutter préféré?

Oh, je sens la polémique!

Voici un petit documentaire de la CBC produit il y a environ une quinzaine d'années sur cette famille de fermiers du nord de l'Alberta dont 6 des 7 fils ont atteint la NHL. Ouais, parce que c'est ce qui est impressionnant avec les frères Sutter, ils ont pris d'assaut la ligue nationale comme aucune famille ne l'a faite. C'est sur qu'il y a eu de meilleurs tandems de frères, les Esposito, les Richard et les Mahovlich, mais aucun tandem de frères ne peut se vanter d'avoir combiné près de 5000 matchs dans la grande ligue... Voici donc un petit portrait des frères Sutter :
Partie 1
Partie 2
Partie 3
Partie 4

Le documentaire est quand même intéressant. On relate la carrière des 7 frère en affirmant l'importance du plus vieux frère, Gary, celui qui n'a pas atteint la NHL. Chaque joueur précise que c'est lui qui était le meilleur de la famille, que c'est lui qui a ouvert le chemin mais qu'il n'a pas pu se rendre aussi loin des autres. On suit également le parcours de Brian, le premier à atteindre la ligue jusqu'à son congédiement en tant qu'entraineur des Blues et de son retrait en Alberta. Chose que son frère Darryl fit également, démissionnant de son poste des Blackhawks pour se concentrer sur sa famille... Donc le film est rempli de petites histoires sur chacun des frères, mais avant tout c'est un film sur le hockey...

On ne connait pas beaucoup les frères Sutter ici au Québec, ils jouaient pour la plupart dans des équipes de l'ouest ou il y a trop longtemps pour qu'on s'en rappelle, outre Ron qui joua quelques matchs pour les Nordiques au début des années 1990. Mais une chsoe à retenir, c'est que chacun était un vrai guerrier. Je ne me rappelle plus qui dans le petit documentaire affirme qu'ils le savaient qu'ils n'était pas les meilleurs joueurs, mais que la différence est qu'il voulaient la place des meilleurs et ils savaient travailler vers ce but. Ça fait en bout de compte des joueurs assez puissants qui ont laissé leur marque à leur façon... Il est aussi intéressant de noter dans le film l'importance d'affronter son frère afin de jouer à un cran plus haut, ce qui allait culminer avec un affrontement entre les Blues et les Hawks durant les séries de 1992 où 5 frères étaient impliqués sur la glace et derrière le banc...

Mais si vous n'avez pas le temps de voir le film, voici un petit portrait des 6 joueurs ayant joués dans la NHL :

Brian a été le premier a atteindre la ligue nationale, jouant de 1976 à 1988 uniquement pour les Blues de St-Louis. Il a amassé 636 points en 779 matchs, ce qui fait la plus haute moyenne de points par matchs de sa famille. À sa retraite en 1988, son numéro 11 fut aussitôt retiré par St-Louis. Simplement pour montrer comment il eut de l'impact pour l'équipe, il fut le capitaine de l'équipe de 1979 jusqu'à sa retraite en 1988. Il allait passer par la suite derrière le banc de l'équipe pour les 4 saisons suivante, remportant le trophée Jack-Adams en 1990-91. Suite à son congédiement des Blues en 1992 en partie due à sa défaite en série faxce à son frère Darryl derrière le banc des Hawks, il a tenu la barre des Bruins pendant 3 saisons de 1992-93 à 1994-94, des Flames de Calgary de 1997-98 à 1999-2000 avant de terminer sa carrière de coach dans la NHL avec les Blackhawks de 2001 à 2004. Il a par la suite remplacé son frère Brent à titre de directeur général et entraineur des Rebels de Red Deer. Il agit pour l'instant seulement à titre de de directeur général de l'équipe. Lui et son frère Ron sont les seuls de la famille à ne jamais avoir joué pour leur équipe préférée d'enfance, les Blackhawks de Chicago... Il les a toute fois coaché...

Darryl est celui qui connut la plus courte carrière dans la NHL. Carrière qui fut écourtée par de nombreuses blessures de guerre. Avec ses 288 minutes de pénalité accumulé au long de sa carrière, Darryl est le seul de l'équipe à ne pas avoir accumulé plus de 1000 minutes en carrière. En passant, en tout, les 6 frères ammassèrent un total de 7224 minutes de pénalité, juste pour dire comment ils jouaient avec intensité. Darryl Sutter passa ses huit saisons en carrière avec les Blackhawks. Suite à sa retraite, il suivit les traces de son plus grand frère et passa derrière le banc de la seule équipe avec qui il passa sa carrière de joueur. Après avoir mené le club école des Hawks, les Ice d'Indianapolis, à la Coupe Turner en 1990, Darryl devint assistant de Mike Keenan avant de devenir l'entraineur chef de Chicago pour 3 saisons avant de démissionner pour s'occuper de sa famille comme on le voit dans le film. Il retrouna derrière un banc de la NHL avec les Sharks de San Jose pour 6 saisons de 1997-98 à 2002-03. Il retourna dans sa province natale afin d'assumer les tâches de directeur général et d'entraineur. Il a depuis renoncé à son poste de coach pour remplir uniquement son role de directeur général. Son fils Brett, qui est probablement l'enfant qu'on voit dans le film, joue présentement pour les Flames.

Duane Sutter est le frère Sutter ayant le plus souvent son nom sur la Coupe Stanley. Il fut repêché par les Islanders de New York en première ronde en 1979 qu'il joigna la même saison pour remporter la première de quatre Coupe Stanley de suite. Il joua aux cotés de son frère Brent jusqu'à son départ pour les Blackhawks en 1987 avec lesquels il termina sa carrière en 1990. Il a coaché quelques temps les Panthers de la Floride de 2000-01 à 20011-02 à titre de remplaçant d'entraineur. Son fils Brody évole présentement pour Lethbridge dans la WHL.


Brent Sutter fut également un premier choix des Islanders, mais l'année après l'arrivée de son frère Duane à Long Island. Il allait également remporter la Coupe Stanley avec les Islanders à ses premières années. Il devint le capitaine de l'équipe à la saison 1988-89 suite à la retraite du grand Denis Potvin. Il aura la "C" des Islanders jusqu'à son départ pour Chicago en octobre 1991. Il terminera sa carrière à Chicago en 1998. Il aura donc l'occasion de jouer sous les ordres de son frère Darryl durant quelques saisons. Il est le frère Sutter ayant amassé le plus de points avec 829 et il est celui ayant joué le plus de match dans la NHL avec 1111. Après sa carrière, il fit l'acquisition des Rebels de Red Deer de la ligue de l'ouest en 2001 et devint le directeur général et l'entraineur de l'équipe qu'il mena à la coupe mémorial en 2001. Il abandonna ses charges en 2007 pour les remettre à son frère Brian pour devenir l'entraineur des Devils du New Jersey, poste qu'il occupe toujours. Son fils Brandon fut repêché 11e au total par les Hurricane de la Caroline en 2007 avec qui il évolue présentement.

Rich Sutter est un des deux jumeaux cadet de la famille. Il fut repêché par les Penguins en 1982, mais ne joua que 9 match avec ces derniers. Il se fit échanger aux Flyers de Philadelphie où il rejoigna son frère jumeau Ron en octobre 1983. Il joua pour les Flyers jusqu'en 1986 alors qu'il fut échangé au Canucks de Vancouver. Il passa en 1990 aux Blues de St-Louis où il allait être sous la gouverne de son grand frère Brian et où il retrouva son frère jumeau Ron pour quelques saisons. Il fut réclamé au ballotage par les Blackhawks en 1993 pour jouer sous les ordres de son autre frère Darryl. Il joua encore quelques matchs pour les Lightnings de tampa Bay et les Maple Leafs de Toronto avant de prendre sa retraite en 1995.

Ron Sutter est l'autre des jumeaux Sutter, il est le dernier joueur de la première génération de Sutter a avoir évolué dans la NHL. Ron fut repêché la même année que son frère, en 1982, par les Flyers de Philadelphie. Il joua pour les Flyers jusqu'en 1990-91 où il fut échangé à la saison morte aux Blues dans l'échange qui envoya Rod Brind'Amour à Philadelphie. Comme je l'ai dit plus heut, il joua avec son jumeau Rich pour la seconde fois de sa carrière et pour son frère Brian derrière le banc. Il fut échangé aux Nordiques en compagnie de Garth Butcher et de Bob Bassen pour Steve Duchesne et Denis Chasse. Il ne joua que 37 matchs avec les Nordiques avant d'être rééchangé en compagnie d'un choix de première ronde qui sera Brett Lindros contre Uwe Krupp et le choix des Islanders qui deviendra Wade Belak. Il ne jouera que 27 matchs avec les Islanders. Après un autre court passage à Boston en 1996 où il ne joua que 16 matchs, il signa à titre d'agent libre avec les Sharks où il évoluera sous la gouverne de son frère Darryl. Il terminera en 2000-01 en jouant 21 matchs avec les Flames de Calgary. Ron fut le seul de ses frères à avoir évolué pour une équipe de leur province natale...

Je doute fort qu'un des frères Sutter ne soient un jour intronisé au Temple de la renommée, mais je ne pense pas qu'ils soient oubliés dans l'histoire de la NHL...

Donc c'est à vous de décider quel est votre préféré...

Aucun commentaire: