lundi 18 mai 2009

"The Missing" Link Gaetz

Pour le 100e texte sur La Vie Est Une Puck, quoi de mieux que de parler d'un des plus redoutables matamores de tous les temps, Link Gaetz... Pat Burns a récemment dévoilé sur les ondes de CKAC Sport son top 5 des joueurs les plus salaud qu'il ait vu joué et en tête de liste figurait Link Gaetz. Les autres joueurs étant Basil McRae, Dave Manson Ken Linesman et Tim Hunter...

On peut l'écouter décrire ses joueurs salauds préférés à cette addresse sur le site de CKAC... C'est d'ailleurs selon moi. une insulte d'entendre que Michel Langevin (pas le grand Away de Voïvod, l'autre tapon) ne connaisse pas Link Gaetz. Sérieusement...

Link Gaetz est né en 1968 à Vancouver. Il évoluait pour les Chiefs de Spokane dans la WHL lorsqu'il fut repêché en deuxième ronde et 40e au total par les North Stars du Minnesota en 1988. Il fut d'ailleurs repêché devant Tony Amonte, Mark Recchi, Alexander Mogilny et Rob Blake. C'était Lou Nanne qui était le DG des Stars à l'époque a plus tard commenté le geste en affirmant qu'il avait repêché Mike Modano en première ronde afin de sécuriser la franchise et qu'il avait repêché Gaetz en seconde ronde afin de protéger leur futur joueur de concession tout en regrettant le fait de ne pas avoir repêché un avocat en troisième ronde pour protéger Gaetz... Parce que Gaetz avait lors de son passage dans la WHL déjà une réputation de joueur très brutal.

Gaetz passera la majeure partie du temps où il fut la propriété des Stars dans la ligue internationale avec les Wings de Kalamazoo. Il joua en tout un maigre 17 matchs avec les North Stars où il accumula un total de 65 minutes de pénalité. Il fut réclamé par les Sharks de San Jose en 1991 lors du repêchage de dispertion. Les Sharks justifièrent leur choix en affirmant qu'il s'agissait d'un des jeunes les plus salauds vivant sur cette planète.

C'est avec les Sharks de San Jose lors de leur saison inaugurale qu'il connaîtra sa plus longue séquence dans la NHL. En seulement 48 matchs avec les Sharks, il accumula un total impressionnant de 326 minutes de pénalités. Il fut toutefois cédé en fin de saison aux Blades de Kansas City de la IHL, il ne retournera jamais dans la NHL. Il devint très rapidement un joueur très populaire auprès des premiers fans des Sharks. On se souviendra de Gaetz en tant que joueur des Sharks pour avoir eu une série de combats très vicieux contre le redoutable Bob Probert.



Et contre Mike Peluso :


Ce n'est toutefois pas ses facultés sur la glace en tant que matamore qui réduisit sa carrière à celle de hockeyeur de ligues mineures. Il fut victime, le 2 avril 1992, d'un accident de voiture alors que la voiture conduite par un ami qui sera plus tard accusé de conduite en état d'ébriété dérapa à plus de 80 miles à l'heure. Gaetz en sortira très amoché, blessé au dos et au visage, il resta dans un état semi-comateux durant 8 jours. Il obtint son congé de l'hôpital plusieurs semaines plus tard avec plusieurs effets secondaires tant psychologiques que physiques. Après des mois de thérapie et d'entêtement, Gaetz put retrouver une certaine forme physique qui pouvait lui permettre de retourner sur la glace. Il ne jouera que quelques matchs lors de la saison 1992-93 pour quelques équipes des ligues mineures. C'est également à cette époque que Gaetz développa un problème de consommation d'alcool et après avoir été arrêté en 1993 pour conduite en état d'ébriété, les Sharks décidèrent qu'ils en avaient leur claque du chaînon manquant et l'échangèrent à Edmonton en retour d'un choix de 10e ronde.

Gaetz ne jouera jamais pour les Oilers. C'est à cette époque que débuta un voyage de nomade de ligues en ligues pour Gaetz. Il évoluera pour différentes ligues, ce qui le conduira du Mexique à l'Alaska en passant par la Floride et le Nouveau-Brunswick. Il sera suspendu et remercié dans la plupart des équipe. qui voulaient bien l'acueillir. À noter également qu'il évoluera dans le Roller Hockey à la saison 1993-94 avec les River Rats de Syracuse. En 8 matchs il marqua un gros 4 points et accumula 46 minutes de pénalité. À noter également qu'il joua quelques matchs sous la gouverne de Jean Perron en portant les couleurs des Spiders de San Francisco. En 3 matchs il accumula un total de 37 minutes de pénalité.

Il termina sa carrière en évoluant dans la ligue semi-pro du Québec qui deviendra plus tard la LNAH. Il fit durant ses 4 saisons au Québec le tour de la province, soulevant les foules un peu partout où il passa. avec ses habilités dans ses poings. Je l'ai d'ailleurs vu jouer alors qu'il évoluait pour le Paramedic de Saguenay. C'est avec le Pro-Lab de Thedford-Mines qu'il joua ses derniers matchs de hockey professionnel et qu'il terminera cette dernière avec un évènnement étrange. Gaetz fut suspendu par son équipe pour le reste de la saison pour avoir retiré son équipement pour aller se chercher un hamburger au restaurant entre deux périodes. Il fut suspendu sous prétexte de manque de respect pour l'équipe. Ce fut ses derniers instants en tant que joueur de jockey professionnel...

De nos jours, il travaillerais apparemment en tant qu'ouvrier de la construction en Saskatchewan...

(cette photo aurait été prise lors du fameux accident du hamburger...)

7 commentaires:

Sébastian Hell a dit…

Je respecte le Grand Pat, mais un Top 5 des joueurs salauds qui n'inclue pas les artistes de genoux qu'étaient Ulf Samuelsson et Bryan Marchment, ça manque de sérieux. Et que dire de Bobby Clarke, qui a failli assassiner un Russe pendant la série du siècle pour donner une chance à Team Canada de l'emporter... et Darius Kasparaitis, cet ex-choix de première ronde des Islanders (quoique Darius serait plus un Top 10 que Top 5...)

Martin ITFOR a dit…

Dans l'émission il refuse de mettre Scott Stevens aussi, genre un futur Hall Of Famer là pour avoir scrappé des carrières...

J'avoue que j'ai toujours eu un faible pour Ulf!

Tony Tanti a dit…

je mettrais plus Stevens dans la catégorie des trop intentes, ses placages etait toujours bien fait, mais le timing laissait a désiré... les vrais salauds, j'ajouterais Dino Ciccarelli et Claude Lemieux, 2 débiles sur la glaces qui faisait a peu pres toute quand l'arbitre regardait pas, un peu comme Avery.

Martin ITFOR a dit…

Dans le cas de Dino c'est platte parce que son côté bullyy va lui couter une place au temple de larenommée, Dale Hunter aussi, ces deux joueurs-là auraient pu avoir des places au Temple, mais leur réputation va les devancer. Ciccarelli a quand même fini sa carrière avec 1200 points en 1232 match tout en étant une brute...

Tony Tanti a dit…

Dale Hunter au moins etait pas vraiment un chieux, il etait salaud mais assumait les conséquences, Ciccarelli avait la facheuse habitude de brassé de la marde et s'en allé. me semble qu'avec sa grosseur je me serais tenu tranquille, mais bon, il semblait pas trop comprendre et meme qu'un couple de gardien l'ont planté assez pas pire.

Pat McLouis a dit…

Wow! Le Paramedic de Saguenay!!
Débile comme nom d'équipe.

Martin ITFOR a dit…

Ouais, c'est mieux que le nom actuel, le 98,3 FM... POaramédic est le nom d'une compagnie de truc médicaux à Jonquière, genre de bandages et de trucs comme ça... Moi je trouvais ça matamore en calisse comme nom... C'était un peu après l'âge d'or du semi-pro au Saguenay. Les Condors étaient pas mal débiles...