mercredi 11 novembre 2009

Idol of the crowds

Êtes-vous écœurés des histoires de joueur de hockey qui baise avec deux femmes polices, des histoire de MTS ou de femme de coach qui a le "cancer du toton" dans les fictions à propos du hockey, et ce, au détriment du hockey? J'ai la solution pour vous...

Idol of the Crowds est un film qui date de 1937 et met en vedette le plus valeureux des acteurs américain, John Wayne. Donc vous vous douterez qu'il n'y a que des bonnes valeurs qui se dégagent de ce film, pas d'histoires poussées et dégradantes à propos de notre sport national...

Alors qu'ils sont à la recherche d'un joueur d'impact afin de remporter la Coupe Stanley, les Panthers de New York trouvent dans le fin fond du Maine un éleveur de poulet nommé Johnny Hanson qui est une véritable vedette potentielle pour l'équipe. Voulant moderniser sa ferme, Hanson et son petit frère (les frères Hanson...) se rendent dans la grande ville pour devenir une Penthers. Entre les ragots de ses coéquipiers et les méchant mafiosos de la ville, Johnny Hanson deviendra "le héro des foules". Il tombera même en amour avec une patineuse de patins à roulettes professionnelle qui rêve d'avoir une ferme de poulet... Tout ça en vous inculquant des belles valeurs dont seul John Wayne peut le faire...

Il s'agit d'un film commun du jeune John Wayne dans sa période avant sa rencontre avec John Ford qui a fait de lui une superstar. Il faisait à l'époque des petits westerns pas très compliqué du style gars sur une ferme qui se fait attaquer par des méchants, powf powf et c'est fini, les méchant sont neutralisés...

Ce qui est selon moi le plus intéressant dans ce film, ce sont les extraits de hockey filmé de loin. Quand on voit John Wayne patiner autour du but on se rend bien compte que même ma grand-mère pourrait le mettre en échec, mais les scènes de loin de hockey sont probablement des vrais scènes de hockey professionnel des années 30. Du hockey littéralement comme dans le temps d'Eddie Shore... Je ne vois pas d'ailleurs pourquoi on aurait refait des scènes juste pour ce film. Les scènes sont assez violente et rapide, pas mal différent du hockey de nos jours. Notez au passage qu'il n'y a qu'un seul cercle de mise en jeu dans la zone d'attaque qui est devant le filet du gardien et non pas aux cotés du gardien. Il est aussi intéressant de voir de quoi avait l'air l'équipement des joueurs à l'époque.

Et pour rajouter une once de morbidité en regardant le film, dites-vous que tous les acteurs sont morts de nos jours...




Et tant qu'à parler de John Wayne...

1 commentaire:

patleb940 a dit…

Hey! Toujours un plaisir de lire ton blogue. Très intéressant!

J'en profite pour t'inviter, ainsi que tes lecteurs, à venir faire un tour sur mon blogue pour répondre à mon sondage à savoir qui a des chances de réussir 50 buts en 50 matchs cette saison. Les choix: Kovalchuk, Ovechkin, les deux, ou aucun d'eux.

Merci!