mardi 3 novembre 2009

Les derniers avec pas de casque

Il y a eu ceux qui ont porté un casque durant toute leur carrière comme Jean-Claude Tremblay et il y a eu ceux qui se sont acharnés à ne pas porter de casque pour jouer au hockey. C'était une époque où les joueurs étaient conscients des dangers de ne pas porter de casque, ces joueurs connaissaient par exemple l'histoire de Bill Masterton. C'est un peu après le décès sur la glace de Masterton en 1968 alors que sa tête heurta la glace suite à une violente mise au jeu qu'on comprit l'importance de porter un casque. Ce fut comme un point de départ vers l'accentuation du port du casque au hockey. Mais le hockey était un sport ayant du style, la plupart des joueurs ont préféré continuer à exhiber leur chevelure et impressionnante fut la chevelure de joueurs de hockey. Rappelons-nous que Guy Lafleur devint un grand joueur lorsqu'il se débarrassa de son gros casque qu'il devint une légende!

C'est en août 1979 que le président de la NHL, John Ziegler, annonça que le casque devenait obligatoire pour les joueurs de la NHL. Cependant, ce réglement comportait une clause orpheline qui faisait en sorte que si le joueur avait signé un contrat professionnel avant le 1er juin il pouvait continuer à jouer avec pas de casque comme dirai notre héros Jean Dion. À l'époque, environ 70% des joueurs avaient adopté le casque comme partie de leur équipement, il restait donc 30% d'irréductibles. Et pour convertir ces irréductibles, ça prendra environ 18 ans... Une belle brochette de joueurs auront la chance de ttraverser les années 90 sans porter de casque. Heureusement personne n'a joué assez longtemps pour connaître l'épidémie de coups à la tête de notre époque parce qu'il y aurait eu des morts.

Voici la nouvelle question-sondage : "Quel est votre joueur préféré parmis ces joueurs ayant été les derniers à jouer dans la NHL sans porter le casque?"

Et les choix (mais je suis certain qu'il en manque) étant :

Randy Carlyle : L'actuel entraîneur des Ducks d'Anaheim débuta sa carrière avec les Maple Leafs de Toronto en 1976-77 et la termina en tant que Jets de Winnipeg à la saison 1992-93. C'est toutefois en tant que quart arrière des Penguins de Pittsburgh qu'il connu les meilleures saisons de sa carrière. Il remporta d'ailleurs le trophée Norris en 1981 alors qu'il récolta un bon 85 points. Il joua dans 4 matchs des étoiles et fit parti d'une équipe d'étoile de fin de saison en 1981.

Rod Langway : Étrangement, Rod Lanbgway portait un casque lorsqu'il fit ses débuts avec les Canadiens. Bien que ça soit avec le CH, c'est par son travail acharné avec les Capitals de Washington qu'il se mérita une place au Panthéon. Il remporta d'ailleurs à deux reprises consécutives le Norris en 1983 et en 1984. Les Capitals n'avaient d'ailleurs jamais fait les séries éliminatoires depuis la fondation de l'équipe en 1974 et ils ne les ont jamais manqués avec Rod Langway comme leader... Il fut intronisé au Temple de la renommée en 2002.

Brad Marsh : Marsh est un autre de ces joueurs qui portait un casque à ses premières saisons qui termina en le laissant au vestiaire probablement lorsque les Flames d'Atlanta déménagèrent à Calgary. C'est en tant que membre des redoutables Flyers de Philadelphie qu'il devint un défenseur défensif remarquable. Par exemple, il cumula un différentiel impressionnant de +42 en 1984-85 alors qu'il ne cumula que 20 points dont 2 buts. Il termina sa carrière en jouant pour les Maple Leafs et les Red Wings avant de terminer sa carrière avec les jeunes et piteux Senators d'Ottawa. Bien qu'il termina cette saison 1992-93 avec seulement 2 passes et un différentiel de -29, il fut invité au match des étoiles de 1993 dans la catégorie vétéran. Il marqua d'ailleurs un but durant ce match...

Craig McTavish : Craig McTavish fut le dernier à porter un casque lorsqu'il termina sa carrière avec les Blues en 1997 et fut probablement le seul à ne pas avoir porté un masque dans les années 90 à être un avant. Il remporta 3 Coupe Stanley avec les Oilers et une en tant que Rangers en 1994. McTavish était un excellent joueur de centre de soutien, vous savez quand les joueurs de 3e trio marquent 20 buts et 50 points. Il était un de ces leaders caché de la dynastie des Oilers des années 80 et ce n'est pas pour rien qu'il fit parti de ce contingent d'ancien Oilers qui ramenère la Coupe à Broadway. Il débuta sa carrière avec les Bruins avant de connaître une mésaventure dont je devrait parler plus en profondeur bientôt et termina en tant que Blues après avoir passé deux saisons à Philadelphie...

Doug Wilson : Doug Wilson fut l'un des piliers de la ligne bleue des Hawks des années 80. Il remporta d'ailleurs le trophée Norris en 1982. Après avoir été un des joueurs les plus populaire des Blackhawks de son époque, il termina sa carrière avec les Sharks de San Jose lors de leurs premières saisons. Il occupe d'ailleurs le poste de Directeur général de cette équipe depuis 2003. C'était quand même impressionnant à l'époque de voir un joueur pas de casque venant d'une autre époque évoluer dans un chandail turquoise...

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Brad Marsh, sans aucun doute!

Sa photo avec pas d'casque avec les Flyers ornait le beam de bois du Bar Au pied du campus, lors de mes belles années en géo à Sherbrooke, de 93 à 96. De là, il surveillait la sublissime craque de la belle Isabelle, la jolie et savoureuse serveuse blonde qui servait la grosse Laurentide à 5$...

Martin ITFOR a dit…

Wow! Merci encore de ce merveilleux commentaire, Anonyme!

Marshys a dit…

Le choix est clair : BRAD MARSH. J'ai nommé mon équipe de pool de hockey en son honneur (c'était en 1995, le pool roule depuis bientôt 15 ans!), pool que je n'ai d'ailleurs jamais encore gagné, peut-être parce que mes joueurs s'inspirent trop du style de jeu de Brad.

De plus, comment oublier son dernier but dans la LNH, un classique aux dépens de nul autre qu'Ed Belfour, qui avait plus la tête à fêter qu'à jouer au hockey au match des étoiles de 1993... ou encore ce commentaire entendu pendant un match des Senators : "Brad Marsh est rendu tellement lent qu'on songe à ne l'employer que sur les reprises vidéo."

Bref, que de souvenirs...

Tony Tanti a dit…

aucune idée pour qui voter... le look Will Ferrel de Mctavish est vraiment sharp, mais Langway lichait ses cheveux!