mercredi 25 novembre 2009

Victor Nechayev

Vous ne connaissez peut-être pas Victor Nechayev et je ne vous en veux pas pour ce délit, mais sachez qu'il a son importance dans l'histoire du hockey même s'il n'a joué que 3 matchs dans la NHL...

Victor Nechayev (parfois écrit Nechaev) est né en 1955 à Kuybichevki-Voftocha en Sibérie. De 1975 à 1980, Nechayev évolua avec le SKA Leningrad, équipe évoluant présentement dans la KHL (sous le nom SKA St-Petersbourg) et qui compte dans son alignement Alexei Yashin. À l'époque toutefois, la plupart des bons joueurs se retrouvaient à évoluer au sein du CSKA, la fameuse équipe de l'armée rouge, les joueurs formant les autres équipes du championnat soviétique en était des plutôt médiocres. Dans les années 70, le CSKA a remporté 8 des 10 championnats de l'URSS et n'en a perdu aucun dans les années 80... Donc s'il évoluait avec le SKA Leningrad, Nechayev était un joueur plutôt moyen, d'autant plus qu'il n,a jamais été sélectionné afin d'évoluer avec la puissante équipe nationale soviétique. Il a toutefois fait parti de l'équipe du SKA Leningrad qui remporta la Coupe Spengler de 1977. Ce trophée est remis au gagnant d'un tournois sur invitation se déroulant annuellement à Davos en Suisse avec comme hôte le club HC Davos. (Le tournoi se déroulera en décembre cette année et le champion en titre est le Dynamo de Moscou)

C'est en 1980 que la vie de Victor Nechayev changea lorsqu'il tomba en amour avec une étudiante américaine de passage à Leningrad nommée Cheryl Haigler. Quelques mois après leur rencontre, les deux amoureux se marrièrent. Lorsque que le visa de madame fut expulsé, cette dernière retourna à Boston pour travailler dans une firme de comptables. Revenue en Amérique, elle travailla ardemment à pouvoir faire traverser le Rideau de Fer à son mari demeuré en URSS et c'est en 1982 que Nechayev put enfin rejoindre l'Amérique légitimement.

Ayant été au fait de l'arrivée de Victor Nechayev en Amérique, les Kings de Los Angeles décidèrent de donner une chance à ce dernier d'évoluer dans la NHL. C'est le cousin de Nechayev, Serge Levin, un ancien journaliste sportif soviétique habitant aux États-Unis, qui mit les Kings au courant de la présence du joueur soviétique et qui les convainquit de faire de son cousin le premier joueur soviétique à évoluer dans la NHL. L'équipe de la Californie décida de tenter le coup et ils firent donc du joueur soviétique de 27 ans relocalisé aux États-Unis leur choix de 7e ronde, 132e en tout, c'est deux rang devant Doug Gilmour repêché au 134e rang par les Blues de St-Louis... Les autres équipe tournèrent en dérision le choix des Kings car non seulement ils avaient sélectionné un joueur soviétique, donc un joueur qui avait à l'époque peu de chances d'évoluer dans la NHL, mais ils sélectionnèrent de srucroit un complet inconnu... ils allaient se tromper sur un seul de ces deux faits...

Nechayev débuta la saison 1982-83 avec les Nighthawks de New Haven, club-école des Kings dans l'AHL. C'est le 16 octobre 1982 alors que les Kings affrontaient les Islanders de New York que Nechayev devint le premier joueur soviétique né et formé en URSS à évoluer dans la NHL. Il forma un trio en compagnie de Darryl Evans et Steve Bozek sans trop d'impact dans une défaite de 4-1. Le lendemain, Nechayev est devenu le premier joueur soviétique à marquer un but dans la NHL lors de son second match contre les Rangers de New York que les Kings remportèrent 4-2. Il joua un troisième match le 20 octobre contre les Devils du New Jersey avant de se faire retourner aux mineurs. Croyant fermement qu'il avait la trempe d'un joueur de la NHL, Nechayev refusa de se rapporter aux Nighthawks de New Haven et le 22 octobre, les Kings le retirèrent de leur alignement en le qualifiant de choix au repêchage non signé. La carrière du premier joueurs soviétique dans la NHL aura duré moins qu'une semaine... Il se rapporta par la suite aux Nighthawks pour quelques matchs et en joua quelques autres avec les Gears de Saginaw dans l'IHL avant de terminer son unique saison professionnelle en Amérique du Nord. Il joua une autre saison de plus en Allemagne avant de se retirer pour de bon...

C'est donc une histoire d'amour qui fit venir Victor Nechayev en amérique et c'est sans tambours ni trompettes qu'il devint le premier joueur soviétique à avoir évoluer dans la NHL.


5 commentaires:

G.U.I.N.D.O.N. a dit…

Ha ben! J'ai toujours pensé que Sergei Priakin avait été le premier soviétique dans la LNH...Merci de rétablir les faits...

Joce a dit…

j'aurais gagé sur Sergei Pryakhin aussi (Calgary je crois)...je vais maintenant gagé sur Victor Nechayev et faire beaucoup d'argent

Alex a dit…

J'avais déjà fait un pari de ce genre, et j'avais gagné en disant sergei pryakin...mon opposant (ainsi que moi-même) ne trouvant absolument aucun russe avant pryakin...merci de corriger, je vais peut-être remettre l'argent gagné un jour...

Sébastian Hell a dit…

pour un parfait inconnu... 1 but en 3 games... c'est un ratio qui le mettrait au top du CH cette saison...

Martin ITFOR a dit…

Faut dire que les Rangers et les Devils à l'époque...