Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

samedi 13 mars 2010

Ray Scapinello

Il y en a dans la vie qui "prennent leur trou" et qui font "ce qu'ils ont à faire". On travaille ou on a tous travaillé avec des gens qui font le même boulot depuis des lustres, qui font leur travail avec une efficacité remarquable et sans reproche, sans jamais désirer autre chose. Je suis certain qu'un nom comme ça vous est apparu dans la tête. Quand on parle de hockey, aucun nom ne peut nous venir à l'esprit autre que celui de Ray Scapinello quand on parle de ce genre de personne. Alors que la plupart des gens se retrouvent au poste de juge de ligne en attente de devenir arbitre, Scapinello a toujours accepté son rôle de juge de ligne comme pas un sans jamais sembler vouloir monter de niveau de devenir arbitre...

Premièrement, pour ceux qui ne le savent pas, c'est quoi un juge de ligne... Et bien, très chers lecteurs qui n'écoutez pas le hockey, sachez qu'au hockey il y a quatre officiels durant un match de hockey et parfois 3 quand on est pas capable d'en avoir quatre. Deux de ces officiels sont les juges de ligne. Leur job est de rester positionné à chaque ligne bleue et d'appeler les hors-jeu et les dégagements refusé. Ce n'est pas lui donc qui donne les punitions et qui juge si un but est bon ou pas. Il passe la majeure partie de son temps à cheval sur la ligne bleu en attendant que quelqu'un passe avant la rondelle pour siffler le mieux qu'il le peut l'arrêt du jeu... Donc la prochaine fois que vous lâcherez un bon "Calisse, elle était pas hors-jeu" ou l'inverse "Crisse, elle était hors-jeu", et bien ce n'est pas envers l'arbitre que vous devrez déverser votre fiel, mais bien envers le juge de ligne...

Et Ray Scapinello dans tout ça...

Raymond Angelo Joseph Scapinello dit "Scampy" est né en 1946 pas très loin de Guelph dans la province où il y a "tant à découvrir", l'Ontario. Introduit très tôt au hockey, Scapinello fut un joueur très talentueux au niveau junior. Il possédait notamment un très bon coup de patin mais en raison du fait qu'il était un joueur de petite stature, il ne put jamais atteindre les niveaux supérieurs. Après s'être officiellement retiré du hockey a l'âge de 21 ans, Scapinello se tourna vers l'arbitrage afin de continuer son parcours dans le hockey. Après avoir étudié l'arbitrage à l'école de Bruce Hood, Scapinello arbitra au sein de différentes ligues juniors ontarienne où il se fit remarquer par la NHL. L'arbitrage au sein des ligues mineures n'étant pas un métier très payant, Scapinello à cette époque travaillait chez General Electrics à Guelph afin de boucler ses fins de mois. En 1970, Scapinello reçut une invitation pour le camps des arbitres de la NHL où il ne put toutefois se tailler une place à titre d'officiel dans la grande ligue.

En 1971, Scapinello fut invité à nouveau pour le camp des arbitres de la NHL et cette fois-ci, le jeune arbitre ontarien se tailla une place au sein du grand circuit. Son premier match à titre de juge de ligne fut le 17 octobre 1971 à Buffalo lors d'un match entre les Sabres et les North Stars. C'est peut-être en raison du fait qu'il fut content d'avoir enfin percer la NHL après avoir traîné dans les niveaux juniors en même temps qu'il travaillait ailleurs que Ray Scapinello accepta toujours son rôle de juge de ligne sans jamais en demander plus... Signe de reconnaissance de ses qualités de juge de ligne, il jugea son premier match de la finale de la Coupe Stanley en 1980. Il prit part à 20 autres séries de la Coupe Stanley par la suite durant sa carrière, dont le septième match de la série de 1994. Il prit également part à plusieurs match internationaux comme Rendez-Vous 87 et les Jeux Olympique sde Nagano où il porta un casque pour la seule fois de sa carrière.

Lorsqu'il disputa son dernier match en saison régulière là où tout a commencé, à Buffalo, dans un match entre les Sabres et les Maple Leafs, Scapinello en était à son 2508e match en saison régulière à s'assurer que la rondelle passe avant un joueur... Il disputa également un bon nombre de 426 matchs en séries éliminatoires. Plus surprenant encore, Ray Scapinello ne se fit jamais remplacer au cours de sa carrière, il joua tous les matchs où il avait à être le juge de ligne.

Il n'arbitra aucun match dans la NHL en 33 ans à titre d'officiel...

Il fut nommé 20 fois meilleur juge de ligne dans la NHL au cours de sa carrière...

Il fut intronisé au Temple de la renommée en 2008...

Et bien sûr, il eut droit à sa carte Pro Set en 1990-91...

Aucun commentaire: