Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

dimanche 4 avril 2010

Le "Easter Epic"

Joyeuse Pâques

Connaissez-vous le "Easter Epic"?

Le tout se déroule le 18 avril 1987. Je me souviens où j'étais, j'étais en famille chez mes grands-parents et alors que les adultes jouaient aux cartes, il y avait ce match à CBC. Les Capitals de Washington recevaient les Islanders de New York au Capital Center de Landover pour le septième match du premier tour des séries éliminatoires. Les Capitals de l'époque était une équipe très constante, terminant cette saison au second rang de la Division Patrick. Depuis la célèbre échange avec le Canadien en 1982 qui emmena Rod Langway à Washington, les Capitals avaient prit un envol, passant d'une équipe de fond de cave à une équipe compétitive. Pour leur part, les Islanders de 1987 étaient une équipe en transition. Bien que comptant toujours les Trottier, Potvin, Bossy et Nystrom, pour la plupart en fin de carrière, l'équipe était en pleine reconstruction. Maintenant mené à l'attaque par le jeune Pat Lafontaine, les Islanders étaient en train de se renouveler à toutes les positions. C,est d'ailleurs Kelly Hrudey et non le vénérable Billy Smith qui prit part à ce match...

Il est 19h30, après le Star Sprangle Banner, le tout peut commencer. Peu d'action en première période, seul Mike Gartner trouve le fond du filet pour procurer les devants aux Caps 1-0. La deuxième période connaîtra plus de mouvements. Patrick Flatley déjoua Bob Mason des Capitals pour niveler la marque au début de la période, mais Grant Martin redonne l'avance à l'équipe locale avant la fin de la période. Après deux période, les Capitales menaient 2-1 et menaient au chapitre des tirs au but 25 contre 10 pour les Islanders, mais Kelly Hrudey résiste... En troisième période, le légendaire Brian Trottier montre encore une fois qu'il est l'homme des grand moments lorsqu'il effectue un tir du revers entre les jambières de Mason alors qu'il restait 5 minutes à la troisième période... Le cauchemar allait pouvoir débuter...

La première période de supplémentaire ne donne rien. Onze tirs de chaque côté et aucun résultat. Les deux gardiens tiennent bon. Je me rappelle de cette soirée et des "ben voyons, c'est encore fini?" Non ce n'était pas fini et ça n'était même pas sur le point de finir. Les Capitals doublèrent d'ardeur en cinquième période avec 17 tirs, mais le futur commentateur de Hockey Night In Canada n'allait pas s'en laisser imposer, repoussant les 17 tirs qu'il reçut en cadeau de Pâque des Capitals car on était maintenant dimanche. La troisième période de supplémentaire n'allait pas améliorer la qualité de jeu, la partie durait depuis maintenant près de l'équivalent de deux parties complète, les joueurs était fatigués (rendu là on dit "fatiqué"), les jeux était plustôt conservateurs, personne ne voulait faire une erreur qui allait éliminer son équipe (comme le Junior de Montréal cette semaine!). La troisième période de supplémentaire fut longue, pénible et sans intérêts. On jouait depuis maintenant 120 minutes, soit exactement l'équivalent de deux matchs. Ce fut la première fois depuis 1951 qu'un match se rendit en quatrième période de prolongation.

Et ce qui devait arriver arriva, à 8 minutes 47 secondes de la quatrième période supplémentaire, Pat Lafontainte décocha un tir de la ligne bleue qui se retrouva dans le fond du filet en déviant sur la barre transversale. Le match était finalement terminé, la saison des Capitals aussi...

Le match qui avait débuté samedi le 18 avril 1987 à 19h30 se termina le dimanche 19 avril à 1h58, soit 6 heures et 28 minutes plus tard... Bob Mason repoussa 54 des 57 tirs dirigés sur lui durant ces 7 périodes de hockey. Kelly Hrudey pour sa part établit un record avec ses 73 arrêts sur 75 tirs.

Dites-vous que ça ne fut que la dixième plus longue partie de l'histoire...

La série suivante débuta le lundi d'après contre les puissants Flyers qui ne firent qui les éliminèrent en 7.








Aucun commentaire: