dimanche 6 juin 2010

Roller Derby : Une boucherie...

Petite soirée tranquille hier à l'aréna St-Louis... On peut voir la tranquillité de la soirée par la grosseur des pyramides de cannettes de bières vides autour du rink... Il n'y en avait pas beaucoup, comparativement à la semaine dernière... Le programme d'hier avait peut-être un peu de potentiel alors qu'une équipe formée de plusieurs joueuses des équipes de Toronto, Kitchener et Hamilton affrontaient les redoutables Filles du Roi, championne du Montréal Roller Derby 2009. Le tout avait potentiellement de l'allure simplement sur papier... Je suis arrivé un peu en retard, grâce à une interruption de service sur la ligne verte et un traffic très dense sur St-Laurent. Je suis donc arrivé et la moitié de la première période de 30 minutes (il y en a deux) était jouée... Après être allé m'acheter une bière, je regarde le score et si ma mémoire est bonne, c'était genre 75 à 20 pour les Filles du Roi... Après avoir nettoyé mes yeux et réalisé que c'était bien le score, j'ai retrouvé ma tendre épouse qui m'a si bien résumé le début...

C'était un massacre en règle...

Non seulement les Filles du Roi étaient en feu, mais l'autre équipe semblait ne pas savoir comment jouer... Elles revolaient un peu partout à grand coup de coude alors que les "jammeuses" des Filles du Roi marquaient des points en quantité industrielle...

Le match s'est terminé avec une différence dans les points de plus de 175 points et une tonne de bleus pour les visiteuses...

Ma joueuse préféré du match, la numéro 202 des Filles du Roi, Nameless Whorror... Une très redoutable blockeuse qui en a fait tomber beaucoup sur le cul...

Lors des prochaines semaines, les équipes montréalaises vont finalement s'affronter. Donc s'en est fini de voir les équipes locales dégommer les étrangères... Ça va saigner dans deux semaines alors que les Contrabanditas affrontent les Filles du Roi...

Voici un petit article si vous voulez comprendre un peu mieux comment ça marche, le Roller Derby : http://reveillelepunk.wordpress.com/2010/06/04/tough-girls-on-high-wheels/

Ah et oui, un gros fuck you à la personne qui nous a volé nos bières hier... C'est cheap...

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Depuis quand que l'on laisse nos bières sans surveillance ? Si tu te les faits pas volés, il peut arriver bien des choses dans des endroits comme ça. Un vrai buveur de bière, ne la laisse jamais seule. Il ne faut pas qu'elle s'ennuie, elle pourrait te quitter. Burp!

Martin ITFOR a dit…

ouais, mais on les achète en 6 packs... C'est un sport extrême pour buveur d'Estrades...

Anonyme a dit…

Chaque personne un six pack ?