mercredi 21 juillet 2010

L'origine montréalaise des Bruins...



Et non, les Bruins de Boston n'étaient pas une équipe qui évoluaient à Montréal avant de jouer dans leur splendide ville de Boston, mais sachez que le nounours a des ramifications montréalaises...

En 1924, Boston se vit accordé la première expansion de la NHL aux États-Unis. C'est un magnat de l'alimentation nommé Charles Adams, le Adams de la défunte Division Adams, qui obtint la franchise. Adams était tombé en amour durant cette même année en voyant le Canadien de Montréal contre les Tigers de Calgary en finale de la Coupe Stanley et voulait importer ce sport canadien dans sa ville. Afin de construire cette première équipe américaine, Adams engagea une ancienne légende du hockey du début du siècle, Art Ross (comme le trophée). La première grosse tâche des deux dirigeants de l'équipe fut très ardue : trouver un nom d'équipe et des couleurs pour les uniformes. Les deux hommes n'eurent pas trop de difficulté à trouver des couleurs, le brun et le doré, couleurs des épiceries de monsieurs Adams, les First National Stores... Ne restait que le nom...

En apprenant les couleurs de la future équipe, la secrétaire de monsieur Ross, une montréalaise d'origine nommée Bessie Moss, eut une idée de génie en sachant que le brun avait été sélectionné : les Bruins (un ancien mot pour l'ours brun). Étant notamment à la recherche d'un nom d'animal, Adams et Ross furent ravis du nom et l'adoptèrent...

Le brun est peut-être disparu pour devenir noir, mais ce nom trouvé par une dame originaire de Montréal demeure toujours...





2 commentaires:

Anonyme a dit…

''Le brun est peut-être disparu pour devenir brun''
???

Martin ITFOR a dit…

TOUT POUR LE BRUN STI!