mercredi 29 septembre 2010

Ian Laperrière il y a 20 ans

J'ai appris comme tout le monde aujourd'hui que la carrière du redoutable Ian Laperrière était probablement terminée en raison de l'incident survenu lors des dernières séries éliminatoire qui lui a dorénavant valu d'être considéré comme étant un pure Flyers. C'est son retour précipité en finale qui aurait aggravé le tout. Laperrière a avoué avoir menti à son équipe afin de pouvoir avoir la chance de jouer dans la finale de la Coupe Stanley. Le tout n'ayant pas aggravé sa condition, il aurait encore des symptômes de ce coup. Cela lui coûtera peut-être sa carrière. C'est triste parce que ce joueur en est un que j'adore et depuis longtemps.

Voici d'ailleurs, provenant de ma collection de carte de hockey de jeunesse une carte 7th Inning Sketch 1990-91 de Ian Laperrière alors qu'il évoluait avec les Voltigeurs de Drummundville :

Ian Laperriere devant

Voici également le derrière de la carte :

Ian Laperriere derr

Rappelez-vous de ces cartes. L'idée était quand même assez cool, faire une série des trois ligues junior majeures du Canada. La série comportait même des cartes des arénas et des coachs, ce qui faisait en plus des joueurs des séries de cartes de hockey assez volumineuses. Si on pouvait ramasser les cartes de joueurs qui se sont rendus loins, je me rappelle avoir eu celles de Félix Potvin et de Patrice Brisebois par exemple (mais j'en ai d'autres, stay tunes), le contraire, les joueurs qui ont terminé leur parcours dans le junior majeur, est plus fréquent... Mais dans cette série, vous pouvez avoir des Eric Lindros dans le set de l'OHL, Martin Brodeur dans lui du Québec et Scott Niedermayer dans celui de l'Ouest. À noter qu'une série plus petite avait été faite la saison suivante, donc la plupart n'étaient pas des cartes recrues... La série précédente avait d'ailleurs fait une tonne de cartes d'Eric Lindros un an avant que Score abuse du concept...

Néanmoins, vous pouvez voir des choses très intéressantes comme ces immondes casques à visières complètes qui donnait à la LHJMQ un style plus peureux que les deux autres circuits, n'en déplaise aux ennemis de Don Cherry... Sur la carte de Lapperrière, on peut voir le superbe jersey des Voltigeurs de Drummondville. À cette époque, la plupart des équipes de la LHJMQ avaient d'horribles jersey, rappelez les Lynx de St-Jean en style Ranger de New York avec un pas très cool Lynx au lieu du Ranger ou encore les Harfang de Beauport et leur chandail de style Penguins avec leur logo qui n'était quand même pas si laid... Les Sags (bien sur!) et les Voltigeurs étaient les seuls àavoir des jerseys selon moi qui étaient vraiment cool. Jene sais pas, j'aime beaucoup ce chandail très simple et efficace... Dommage qu'ils l'aient changé...

J'aime également beaucoup l'éclairage de cette carte, très sombre. La plupart des cartes de la série du Québec sont comme celle-ci avec l'éclairage de chez le yâble...

Ah oui! Parlant du yâble... La série de la WHL comprenait la carte de Graham James, connu pour avoir abusé sexuellement de plusieurs de ses jeunes joueurs comme Sheldon Kennedy et un de mes préféré de tous les temps : Theoren Fleury...


Désolé de faire allusion à un connard de la sorte dans un texte en hommage à Ian Laperrière... Voici un peu de Lappy pour me faire pardonner :

Contre un autre de mes meilleurs, son futur coéquipier à l'époque, Scott Hartnell :



Contre un autre de mes meilleurs, Sean Avery, avec qui il a joué chez les Kings précédemment :



Et répondant de son geste envers Niklas Lidstrom par Steve Downey (avec des buts contre Théo en boni) :



Et contre un autre de mes meilleurs, Ryan Getzlaf :




Salut Ian Laperrière!

1 commentaire:

G.U.I.N.D.O.N. a dit…

Moi, j'ai la carte de Yanic Perreault (entre autres) dans cette série-là. Avec le recul, je me demande qui aurait pu prévoir que Ian Laperrière aurait une carrière plus longue que Perreault dans la LNH. Perreault dominait tellement pour les buts, les passes, et les points!

En passant, c'est très vrai pour le chandail des Voltigeurs...