mardi 28 septembre 2010

Le premier match de Don Edwards


Don Edwards connut une carrière fort respectable dans la NHL qui dura environ une dizaine de saisons, notamment avec les Sabres et les Flames. Dans l'uniforme des Sabres, il a représenté l'équipe lors de deux matchs des étoiles en plus de remporter le trophée Vézina en compagnie de Bob Sauvé en 1980. Ce gardien qui aida les Sabres à être une équipe compétitive à la fin des années 70.

Mais l'événement dont je veux vous parler s'est déroulé lors du premier match d'Edwards dans la NHL, le 13 février 1977. Edwards avait été rappelé pour remplacer le gardien régulier Gerry Desjardins qui venait de se faire blesser à l'oeil, blessure qui lui coûta sa carrière. Alors qu'il arriva d'Hershey pour jouer avec les Sabres, Edwards se prépara à jouer son premier match avec les Sabres sur le banc, prêt à backer le gardien Al Smith, ancien des Maple Leafs qui fut l'un gardiens vedettes de la WHA avec les Whalers de la Nouvelle-Angleterre.

Quelques temps avant ce match du 13 février 1977 contre les North Stars du Minnesota, Edwards souhaita bonne chance à Smith quand ce dernier lui répondit quelque chose comme : "Quoi? Tu ne sais pas que c'est toi qui est dans les buts ce soir?"

Punch Imlach, le directeur général des Sabres, avait exigé à son entraîneur Floyd Smith de faire jouer Edwards, même si Smith avait fait les échauffements et non Edwards. Ainsi Edwards aussi confu qu'il puisse être par cette décision surprise, prit le chemin du filet pour son premier départ dans la NHL... Après les hymnes nationaux, Al Smith sauta sur la glace, fit quelques coups de patin et regarda vers le propriétaire des Sabres, Seymour Knox, et lui lança un "So long, Seymour" avant de quitter la patinoire.

Don Edwards, à son premier match dans la NHL eut dont à affronter les North Stars à lui seul. Malgré cet incident étrange, il vainquit les North Stars 6 à 2.

Al Smith ne revint pas avec les Sabres, il retourna avec les Whalers la saison suivante.

Pour sa part, Don Edwards termina la saison 1976-77 avec les Sabres, terminant avec une fiche raisonable de 16-7-2 en 25 match en apprenant à jouer sur le tas. La saison suivante, il joua 72 des 80 matchs des Sabres en terminant premier au chapitre des victoires pour un gardien avec 38, une de plus que Ken Dryden...

1 commentaire:

Anonyme a dit…

L'éternel rival de bob sauvé.