Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

mercredi 28 septembre 2011

Bobby Lalonde


BLalonde197778 001

BLalonde197778endos 001

(Deux cartes "Now With", yes!)

En 1968, Bobby Lalonde se joint aux Canadiens Junior de Montréal. Il arrive au sein d’une équipe extrêmement talentueuse qui comprend des joueurs comme Gilbert Perreault, Marc Tardif, Réjean Houle, Guy Charron, Jean-Pierre Bordeleau et André Dupont. L’équipe remporte d’ailleurs la Coupe Memorial et répète son exploit l’année suivante, en 1969-70.

En 1970-71, la plupart de ces joueurs ont atteint la LNH, mais Lalonde, du haut de ses 5’5, y est toujours et se distingue en étant le premier compteur de l’équipe, avec une fiche de 59-68-127. Ceux qui le suivent ne sont pas mauvais non plus : Richard Martin montre une fiche de 71-51-122 et Jocelyn Guèvremont, un défenseur, affiche 22-66-88.

Le jour du repêchage, la taille de Lalonde vient sûrement influencer le rang de chacun. Guèvremont est pris au 3e rang par les Canucks. Richard Martin est sélectionné 5e par Buffalo. Lalonde entend son nom au deuxième tour (17e rang), par les Canucks également.

(Décidément, pendant cette période, les Canucks aimaient bien choisir des joueurs originaires du Québec. Leur tout premier choix de leur histoire, en 1970, est Dale Tallon, aujourd’hui DG des Panthers et originaire de Rouyn-Noranda. À leur deuxième année, ils choisissent d’abord Guèvremont, puis Lalonde.)

Lalonde n’a toutefois pas à rougir de son rang de sélection. Des joueurs ayant fait leur marque suivent. Craig Ramsay (entraîneur des défunts Thrashers l’an dernier) est repêché 19e par Buffalo. Larry Robinson est sélectionné 20e par Montréal et Rick Kehoe entend son nom au 22e rang, par Toronto.

Son passage dans la Ligue Américaine est bref et il se joint aux Canucks au cours de l’année 1971-72. Son style rapide et énergique compense pour le fait qu’il est le joueur le plus petit de la Ligue et qu’il ne pèse que 155 lbs. (À titre de comparaison, il est deux pouces plus petit que David Desharnais et Brian Gionta.) Mais nous sommes tout de même pendant les années 1970. Le style de jeu est très rude et les Broad Street Bullies amènent la Coupe Stanley à Philadelphie en 1974 et en 1975. Pourtant, Lalonde parvient quand même à aligner quelques saisons respectables (20-27-47 en 1972-73, 17-30-47 en 1974-75 et 14-36-50 en 1975-76) et ne se laisse pas intimider.

Après la saison 1976-77, il ne parvient pas à s’entendre avec les Canucks et ceux-ci le laissent devenir agent libre. Il signe donc avec les Flames d’Atlanta, avec qui il connaîtra sa meilleure saison en carrière en 1978-79 (24-32-56).

Au cours de l’année 1979-80, il est échangé aux Bruins, avec qui il joue presque deux ans. En 1981-82, il tente d’abord sa chance avec les Flames (maintenant à Calgary), puis en Suisse, mais des blessures récurrentes aux genoux le forcent à la retraite. Sa fiche globale dans la Ligue Nationale est de 124-210-334 en 641 matchs.

Il habite aujourd’hui dans la région de Toronto.

Son frère Ron a aussi joué dans LNH, de 1972 à 1979, avec les Penguins et les Capitals, mais il est un peu plus grand (5'10).

Sources: hockeydraftcentral.com, hockeydb.com, legendsofhockey.net



BLalonde197980 001

BLalonde197980endos 001

Aucun commentaire: