dimanche 11 septembre 2011

Sur le nouveau chandail des Senators...


Dans mon article à propos des résultats du dernier sondage, "Phil!" a commenté le fait que je trouvais le nouveau troisième jersey des Senators beau de la sorte :

"Moi jle trouve beau le nouveau chandail des Islanders... c'est plutôt celui des Sens qui ressemble dangereusement au "barber shop" de Canadien"

Sans vouloir m'obstiner sur lequel entre le nouveau chandail des Islanders (Que je n'aime pas plus une semaine plus tard) et celui des Senators est le plus beau, mais une certaine précision historique doit se faire.

Premièrement, si les Senators d'Ottawa n'avaient pas cessé leurs activités en 1934, l'équipe serait la deuxième plus vieille équipe de hockey au monde après les Redmen de l'Université McGill, et incidemment, les doyens de la NHL. Fondés en 1883, les Senators d'Ottawa furent l'une des meilleures équipes des premiers jours du hockey organisé. Au début par contre, l'équipe ne portait pas de nom, elle s'appelait techniquement le Ottawa HC.

Comme il était souvent le cas à l'époque, l'équipe ne portait pas de nom mais était clairement identifiable. Au 19e siècle, on surnommait l'équipe les Generals sans leur donner la dénomination officiellement. Dans les premières années du 20e siècle, les Senators étaient l'équipe à battre du hockey, défendant à 4 reprises la Coupe Stanley. À cette époque, l'équipe était justement nommée les "Silver Seven" en raison du fait que le hockey se jouait à 7, il y avait une position de plus nommé le rover, et qu'ils gagnaient la Coupe Stanley...

Mais à cette époque, les Senators d'Ottawa arboraient déjà un chandail bariolé de style "barber shop" rouge, noir et blanc comme on peut le voir sur cette photo d'équipe de 1905 avec la "Coupe" Stanley :


Le chandail bariolé est donc la marque de commerce des Senators d'Ottawa depuis presque toujours. Même qu'à l'époque où le Canadien adopta son chandail "barber shop", en 1912-13, vous savez celui que tout le monde a conspué pour une raison que j'ignore (JE L'AIME, MOI...), il fut contraint de l'abandonner à la demande des Senators qui revendiquaient la propriété du chandail bariolé dans la NHA. Le Canadien fut même contraint d'abandonner ce chandail au milieu de cette saison en faveur d'un chandail rouge avec une grosse barre bleue au milieu et un "C" similaire au chandail bleu original de 1910 au milieu. Une ligne blanche aux contours de la barre bleue sera ajoutée la saison suivante pour former la fameuse "Habs stripe" que le chandail du canadien possède encore de nos jours. Il y a donc un peu de Senators d'Ottawa dans le légendaire chandail du Canadien...

Pour leur part, les Senators portèrent ce chandail "barber shop" jusqu'à la disparition de l'équipe en 1934. Lorsque l'équipe remporta la Coupe Stanley en 1921, 1923 et 1927, une badge mentionnant que l'équipe était "championne du monde." Les Senators portèrent également en 1914-15 les drapeaux britanniques et canadiens en guise d'effort de guerre sur le torse. Un "O" s'est rajouté en 1929 et est demeuré sur le "chest des joueurs des Senators jusqu'à la fin.


(Alex Connell, légendaire gardien des Senators de 1924 à 1931 ainsi que lors de la saison 1932-33 arborant le chandail avec un "O". Pour votre information, Connell fut intronisé au Temple de la Renommée en 1958.)


Même après la disparition des Senators de la NHL, une équipe nommée Senators évoluant au sein de ligues seniors en Ontario et au Québec continuèrent à porter le fameux chandail bariolé ayant fait la gloire du hockey dans la capitale fédérale depuis des décennie afin de perpétuer la tradition jusque dans les années 50. J'en ai fait allusion récemment dans un article sur les Commandos d'Ottawa.

En 1967, une équipe junior qui allait devenir très populaire fut fondée à Ottawa. Afin de souligner le centenaire de la Confédération canadienne, l'équipe adopta le nom de 67's. En plus de cette symbolique comme nom, l'équipe adopta les couleurs de leurs ancêtre d'Ottawa ainsi que les fameuses barres qui ont caractérisées les différentes époques du hockey dans la capitale fédérale. Ils les arborent d'ailleurs toujours de nos jours.

Pour sa part, les Senators d'Ottawa n'ont seulement qu'adopté les couleurs de l'équipe originale lors de l'arrivée de l'équipe en 1992. La seule vraie référence à cette équipe est apparu seulement qu'il y a quelques années alors que le "O" original fut ajouté aux épaules du chandail des Senators. Ça sera donc la première fois en plus de 20 ans que les Senators arboreront un chandail directement inspiré de leurs ancêtres ayant évolué dans la NHL de 1917 à 1934. À noter que les logos d'épaule sont également directement inspiré des badges portées sur le torse dans les années 20 pour souligner les championnats de la Coupe Stanley de l'équipe.

Par contre, l'an dernier, les Senators de Bignhampton, champions de la Coupe Calder en 2011, ont porté un chandail "Vintage" inspiré de celui porté de 1929 à 1934 par les Senators d'Ottawa qui est selon moi plus réussit que celui que portera les Senators d'Ottawa la saison prochaine...

(Cliquez sur la photo pour la voir plus grosse, ça vaut la peine...)


Sérieusement, je le trouve très classe et je trouve qu'en ne prenant pas ce chandail, copie exacte, les Senators passent à côté de quelque chose.

Mais passer à côté de quelque chose, c'est l'histoire des Senators d'Ottawa...

Je pense même que ce chandail doit moins "fucker" votre télévision que celui du Canadien porté un après-midi avant un Super Bowl...

Vous comprenez donc que les Senators n'ont absolument pas copié le Canadien et son très critiqué chandail "barber shop"...


Ah oui...

À noter qu'en 1909-10, les Senators portèrent les lignes à la verticale, ce qui leur attira le surnom en français de "Suisse". Ils revinrent aux lignes horizontales la saison suivante. Pour une fois qu'un surnom d'une équipe français aura de l'effet dans l'histoire du hockey...


3 commentaires:

Topnet! a dit…

Moi celui du Canadien je ne le détestais pas quand ils l'ont dévoilé mais après qu'ils l'aient porté une seule fois c'était fini pour moi. Ils ont perdu Robert Lang et Alex Tanguay dans la même game et je crois qu'il portait vraiment malheur car ils ont rushé le reste de la saison. En plus ils m'ont donné un sacré mal de tête à force de le regarder à la télé.

maudit centenaire.

Phil! a dit…

Merci, ce fut très éducatif. Mais je ne voulais pas dire que les Sens avait copié le Canadien, c'était plutôt le fait que le chandail faisait potentiellement aussi mal aux yeux...

En fait, j'pense que ce qui a coulé celui du Canadien c'est les barres trop petites et les bas rayés. Celui des Sens n'aura pas de blanc et les rayures seront plus grosses, donc on va pouvoir voir les chiffres.

Sébastian Hell a dit…

les Hawks aussi ont eu un chandail rayé pendant un bout (1926-1955); les Wings également (1927-1931, les Falcons en 31-32, plus l'année du 75e de la NHL).