mercredi 30 mars 2011

Une théorie sur Dale Hunter

Bon, je suis de retour. Si vous ne suivez pas LVEUP sur Facebook, voici la raison de mon absenced 'une semaine. J'ai eu à subir la semaine dernière une chirurgie à un oeil la semaine dernière et une telle opération nécessite un certain temps afin de retrouver une vision aussi bonne qu'avant. Le tout revient progressivement et je peux donc recommencer à écrire malgré que tout ne soit pas revenu comme avant pour le moment. Je tiens à vous remercier très sincèrement pour vos messages d'encouragements pour un retour ainsi que pour que ma petite santé revienne...

Bon, on repart!

Voici la carte recrue de Dale Hunter. Encore une fois, cette carte provient de la collection de mon ami Simon. On peut encore une fois voir par la condition de la carte toute l'affection que portait mon très cher ami envers ce redoutable joueur des Nordiques...

Au centreHunter Front

On mentionne derrière la carte que Dave Hunter existe et évoluait à l'époque avec les Oilers. Outre une photo plus que décevante assez typique de cette série, le derrière nous apprend des choses plus qu'inutiles. On y apprends notamment que Dale récolta deux buts en supériorité numérique, deux buts buts gagnants et deux buts égalisateurs (WTF?) lors de sa saison recrue...

Hunter back

De tous les joueurs ayant porté l'uniforme des Nordiques, je pense que Dale Hunter était mon préféré. Non seulement il .était assez méchant pour rivaliser avec Chris Nilan, un de mes meilleurs, mais il pouvais aussi nous décevoir en scorant des buts. Il y avait bien sûr Peter Šťastný, Michel Goulet ou plus tard Joe Sakic, mais je ne pense pas qu'un joueur ait été aussi important que Dale Hunter pour les Nordiques. Après tout, les Nordiques ont cessé d'être une équipe compétitrice pendant plusieurs saisons suite au départ de Dale Hunter. Simplement à la manière dont nous, les fans du Canadien, détestions ce joueur dans les années 80 montre bien son importance. Les Goulet et Šťastný pouvaient bien marquer, Dale Hunter était le cœur de l'équipe selon moi... Avant de retirer le 19 de Joe Sakic, il faudrait que les Nordiques, lors de leur retour quasi-imminent, devront faire comme les Capitals de Washington l'ont fait en 2000 et retirer le 32 de l'homme de Petrolia...

Parlant de détester Dale Hunter et de son passage avec les Caps...

Pour une raison dont l'alcool a fait en sorte de me faire oublier, je discutais avec un mec dans un bar en écoutant le hockey du Canadien avec un ami l'autre jour et je me suis mis à parler en bien de Dale Hunter... Ça arrive que je parle en bien d'ex-joueurs des Nordiques... Aussitôt que les mots "Dale" et "Hunter" furent prononcés ensemble, le mec, un anglo, s'est exprimé avec un gros "Fuck this guy". Ce qui m'a fait rire c'est que ce n'est pas entant qu'ancien Nordique que le mec détestait Hunter mais bel et bien pour un célèbre geste que le numéro 32 au casque Jofa fit dans l'uniforme des Caps :



Notre interlocuteur émit une théorie à propos de ce geste. Ce serait ce légendaire geste salaud de Dale Hunter qui donna en quelque sorte la Coupe Stanley au Canadien en 1993...

Retournons à ce printemps de 1993. Oui Patrick Roy était en fau, mais le Canadien n'était pas l'équipe numéro un de la NHL lors de cette saison. Rappelons nous juste de quelques noms qui constituaient les Penguins de Pittsburgh... Les Islanders devinrent ainsi l'équipe à battre lorsqu'ils terminèrent l'ère de gloire des Penguins des années 90 en les défaisant en 7 en finale de la Division Patrick. Imaginez donc la force de l'équipe si au premier tour des séries un geste de la sorte n'avait pas écarté le très talentueux Pierre Turgeon.

La théorie de notre ami d'un soir était que sans ce coup de salaud, les Islanders aurait peut-être été plus coriaces face aux Canadiens et ainsi passer en finale... Je vous rappelle que les Canadiens défirent les Islanders en 5 lors de la finale de Conférence. Après une rude série contre les Penguins et sans Turgeon, les Islanders étaient moins compétitifs... C'est quand même intéressant comme théorie parce que selon moi on ne met pas à l'avant-plan simplement le brio de Patrick Roy de la même manière que l'élimination d'autres équipes comme les Bruins les Blackhawks et des Canucks en plus des Penguins tôt en série a permis à des équipes s'étant classé plus bas en saison de se rendre loin en série...

Ah qu'on s'ennuie de l'époque où les Islanders étaient encore une équipe...

Mais bon, c'est une théorie intéressante à propos d'un joueur qui n'a jamais laissé personne indifférent... Même dans une discussion de taverne...

Qu'en pensez-vous?

mercredi 23 mars 2011

La patch d'Anton

Voici la carte O-Pee-Chee 1983-84 d'Anton Šťastný :

Anton front

Outre le fait que la photo d'Anton soit abominable, remarquez la patch que le plus jeune des Šťastný porte sur son bras gauche. Est-ce que quelqu'un sait qu'est-ce qu'est-ce que signifie cette patch? J'ai cherché beaucoup à propos de la saison 1982-83 des Nordiques et j'ai regardé toutes les cartes de cette collection des Nordiques grâce au plus qu'excellent site histoirenordiques.ca mais Anton semble le seul à porter cette patch sur le bras... Si quelqu'un peut m'aider... Je sais qu'il y a des lecteurs plus férus des Nordiques que moi...

***UPDATE : Ça n'a pas pris de temps pour avoir la réponse. Cette patch était afin de souligner les jeux du Canada d'hiver qui se déroulaient dans mon pays, au Saguenay, en 1983. Dans ma ville natale d'ailleurs, l'hériutage de ces jeux est le fait qu'on a modernisé un vieux centre de ski pour en faire le Mont-Bélu, lieu où j'ai passé mon adolescence à faire de la planche à neige. La mascotte de ces jeux était un renard avec un chandail vert nommé Snif. Je me rappelle avoir été un gros fan de cette mascotte...***

À l'endos de la carte on y apprend peu de choses. Outre le fait que son héros était le vénérable Stan Mikita, on apprend que la saison 1982-83 d'Anton fut sa meilleure... D'ailleurs cette saison fut réellement la meilleure de sa carrière... J'imagine que sa carte Vachon doit nous donner des informations plus croustillantes...

Anton Back

mardi 22 mars 2011

3 ans aujourd'hui...




Et pourquoi pas le coups de son son petit frère quelques mois plus tard...


Que ce passe-t-il avec la carrière d'acteur de Frédéric???

Des cartes Vachon 1983-84

Voici quelques cartes datant de la saison 1983-84 provenant des boîtes des produits Vachon. Ces cartes étaient sur les boîtes des gâteaux Vachon que nous aimions tant dans notre jeunesse avant que ça soit nous qui avions à les acheter nous-même (et pas nos parents) et que portions diminuent et que les prix proportionnellement augmentent... Cette séries comportait 140 cartes couvrant les 6 équipes canadiennes. Comme d'habitudes, vous pouvez me le préciser, mais je ne sais as combien de carte il y avait sur les boîtes de gâteau, mais 140 cartes ça veut dire qu'il fallait manger du gâteau en ta... pour avoir la collection au complet...

Le design en tant que tel est splendide selon moi. C'est deux ans avant la série O-Pee-Chee 1985-86 IE la série avec Mario Lemieux recrue qui avait un design similaire mais moins réussi... Ça prouve encore une fois que ce n'est pas parce qu'on fait une collection de carte sur des boîtes de gâteau qu'on doit botcher le tout. Ces cartes ont également, comme vous le verrez, beaucoup d'informations écrites à l'arrière. J'aime aussi particulièrement le fait que les noms des équipes aient été traduites du genre "Jets Winnipeg Jets". Tant qu'à faire une série de carte de hockey canadienne, faisons-là toute croche...

Mais dans l'ensemble, ça reste une des plus belles séries de cartes de hockey de bouffe de tous les temps... Si vous avez des cartes et cette collection et vous voulez vous en départir en retour de rien, j'accepte les dons, même si elles sont maganées... Même chose pour des O-Pee-Chee 1982-83. Je vais en prendre soins avec amour...

Ces cartes proviennent de ma collection personnelle et de celle de mon ami Simon. Comme vous aviez à les découper sur les boîtes, certaines peuvent avoir des formes étranges...

Voici donc quelques cartes de cette collection...

Vachon - Jamie Hislop - front

Quand je dis qu'on apprend beaucoup de choses. On apprend ici que Jamie Hislop, cet ancien Nordique, possède un diplôme en éducation physique... La carte n'oublie pas non plus de mentionner que "Son rythme a quelque peu diminué la saison dernière." On dit même poliment qu'il est sur le déclin... Qu'est-ce qu'il était beau ce chandail blanc des Flames...

Vachon - Jamie Hislop - Back

Vachon - Dave Semenko - Front

Ah Dave Semenko! Le carte nous apprend qu'il a "une réputation de bagarreur, souvent exprimée en termes savoureux mais qu'il n'accepte pas car comme il le dit lui-même, il n'a eu que quatre punitions majeures l'an dernier." En termes savoureux???
Vachon - Dave Semenko - Back

Vachon - Laurie Boschman - Front

J'ai toujours aimé Laurie Boschman parce qu'il s'appelait Laurie Boschman...

Vachon - Laurie Boschman - Back

Vachon - Dave Babych - Front

Yes, Dave Babych, sa moustache et son casque pas attaché... Y'a un moustachu chauve dans les estrades...

Vachon - Dave Babych - Back

Vachon - Tony Tanti - Front

Le seul et unique TONY TANTI dans le splendide chandail en V des Canucks... Que voulez-vous de plus?

Vachon - Tony Tanti - Back

Vachon - Jarr Kurri - front

Le seul et unique Jari Kurri... OK, checkez bien le commentaire : "Il n'est peut-être pas un marqueur de but extraordinaire mais il demeure l'un des meilleur joueur de défense de la ligue." Si vous regardez le texte en anglais, vous comprenez que la traduction est mauvaise

Vachon - Jarr Kurri - Back

Vachon - Grant Fuhr- Front

Celle-ci appartenait à Simon et on peut voir qu'il a joué pas mal avec... La photo du devant est écoeurante, surtout que Grant Fuhr porte son redoutable masque qu'il avait à ses débuts... Encore une fois, cette carte est assez sincère en disant qu'il a connu une moins bonne saison l'an dernier comparé à sa saison recrue...

Vachon - Grant Fuhr- Back

Vachon - Randy Moller- front

Celle-ci est particulièrement cool... Tant qu'à mettre une photo d'un joueur, pourquoi ne pas le mettre devant une pub de Vachon... Deux morceaux de robot pour le logo Steinberg... C'est bien d'apprendre également qu'il a marqué ses deux buts de la saison contre le Canadien...

Vachon - Randy Moller- Back

Vachon - Daniel Bouchard - Front

Il faut savoir que Daniel Bouhard était le héros d'enfance de mon ami Simon, vous le voyez à la condition de la carte... La photo du plaus grand gardien de l'histoire des Nordiques est quand même assez cool, qui peut se plaindre d'une photo d'un gardien en pleine action, même si c'est un maudit Nordique... Le derrière est assez cool, on y apprend beaucoup de choses. Premièrement, je ne pense pas qu'il existe une autre série de carte de hockey qui puisse mentionner qu'un joueur est un born again christian, On y apprend aussi qu'il y existerait un trophée remis aux joueurs qui jouent plus de 500 matchs dans la NHL. Mais "le boutte de la marde", c'est qu'on mentionne ses goûts musicaux : Jean Lapointe, Ginette Reno, Diane Tell, Barbra Streisand et nul autre que le Elvis juif, Neil Diamond... Faut le faire... (Et que voulez-vous, on ne peut pas tous écouter du Slayer et du Venom, surtout si on est un born again...)

Vraiment, si vous voulez que les cartes de hockey aient un regain de vie, mettez des infos comme ça, on s'en tape des stats...

Vous comprenez pourquoi il s'agit d'une des meilleures séries de tous les temps?

Vachon - Daniel Bouchard - Back

dimanche 20 mars 2011

Mon voyage à Sore Hell!

IMG_20110319_173808
Voici une photo de moi prise hier à la sortie d'un des match les plus débiles que j'ai vu depuis un bout dans la LNAH. Et je le sais, je ne suis pas capable d'avoir l'air méchant quand je veux, surtout quand j'ai pas de barbe... Avouez qu'un pick-up avec le logo de la LNAH, c'est cool...

C'était le deuxième match entre le St-François de Sherbrooke et le GCI de Sorel-Tracy. Le premier match avait eu lieu la veille à Sherbrooke et le St-François l'a emporté 1 à 0...

Je m'attendais à un match solide mais comme dans mon livre à moi le St-François est l'équipe souvent la plus disciplinée de cette ligue qui ne l'est pas souvent, je ne m'attendait pas à un match aussi violent... Mais hier, les fils se sont touchés (gemre beaucoup de joueurs du GCI sont des anciens du St-François) et les deux équipes se sont livrés un match très solide à grand coup d'accrochage, de petit coup sournois à la tête, de poussée après le jeu, de face rentrée dans la baie vitrée et d'injures sur la glace... Bref, un match qui aurait fait faire une syncope à toutes les vierges offensées comme Jean-Charles Lajoie et Gabriel Grégoire...

Bande à part, ça me fait penser... Le débat serait pas mal plus sain sur le hockey au Québec si on avait un Mike Milbury ou un Don Cherry dans les médias, ça pourrait peut-être au moins briser le consensus et apporter des choses différentes... La manière dont les médias ont réagis aux propos de Don Cherry la semaine dernière concernant sa critique des bandes au Centre Bell est ridicule et à voir comment les gens du Centre Bell ont corrigés la situation et à voir les coussins sur les coins des bancs à l'extérieur depuis la sortie de Don Cherry nous montre clairement que les médias sportifs sont des clowns qui se noient dans la complaisance du consensus...

Cela dit, il y a eu 22 pénalités mineures, deux baggarres (dont une qui fut marqué au sommaire comme rudesse) et deux 10 minutes d'inconduite... Vous voyez le match de fou... Et je dis qu'il y aurait pu y avoir plus de pénalités... Mais il y a eu des geste dont je ne suis pas fier d'avoir vu dont un coup où le joueur du St-François, Alexande Carignan, s'est fait étampé dans la bande et comme son casque était attaché comme Alexei Kovalev, il l'a perdu et s'est cogné la tête en tomba... Il était dans les vapes... Il s'est levé est est tout de suite retombé en bougeant de tous bords tous côtés... Pas Sexy... Il y a eu d'autres coups de la sortes dont un où on a demandé si un médecin était dans la salle, d'aller s'il-vous-plaît au vestiaire du GCI... Quand je vous dit un match de fou...

À voir du hockey aussi aggressif, j'aime bien dire que les joueurs de la LNAH sont selon moi des athlètes, jouer un match de hockey à 2 trios en se faisant bastonner de la sorte, ça prend des hommes courageux...

Le match s'est terminé par la marque de 3 à 1 pour les locaux, portant la série à 1-1... Une chose que j'ai pas compris, c'est que les gens dans la foule àa la fin du match ont lancés leur reste de bière sur les joueurs locaux... Gaspiller de la nourriture c'est pas fin, mais sur les joueurs locaux c'est pire... Je crois par contre que les joueurs de Sherbrooke en ont reçu également... J'avais déjà entendu dire que la foule de Sorel était très bonne pour lancer de la bièere, mais je l'avais jamais vu...

Les deux étoiles du match selon moi furent le gardien du GCI David Guerrera qui arrêtait tout avec son style plongeon et le joueur Dominic Chiasson du GCI qui a marqué les trois buts de son équipe...

Joueur susceptible du match : Guy Lehoux. Cet ancien choix de 9e ronde des Maple Leafs qui évolue avec le St-François n'hésitait jamais à répondre verbalement aux fans de Sorel qui l'écoeuraient... Pas mal...

Meilleur call provenant de la foule : "Eille l'arbitre, t'as tu appris ton métier à l'école de Ron Fournier?" C'est bien quand même de ne pas être le seul à penser que Ron Fournier est un mauvais animateur, arbitre et commentateur... Mais fut surtout un mauvais arbitre...

Et oui, mon pote Robidas ne jouait pas pour Sherbrooke... Apparemment, il a détruit des gueules vendredi à Sherbrooke... Mais Yann Joseph, le spinneux de hockey, lui, jouait...

Il y avait un souper dans une brasserie avec les joueurs du GCI après le match où ils allaient écouter le combat de Bute, mais nous somme malheureusement revenu à Montréal juste à temps pour regarder le match Bruins-Maple Leafs à CBC... Mais après avoir vu un match aussi brutal dans l'après-midi, ça n'avait plus d'importance...

Bref, si ça se rend en 5, cette série est une 3 de 5, il va y avoir des morts...

vendredi 18 mars 2011

Combien de matchs Brent Sopel jouera-t-il??

Brent Sopel n'est pas beau

Brent Sopel a été acquis des Thrashers le 24 février dernier en compagnie de Nigel Dawes en retour du très insignifiant Ben Maxwell...

Brent Sopel n'a joué que 5 matchs dans l'uniforme du Canadien.

Brent Sopel s'est fracturé le bras le 08 mars dernier contre les Bruins. en bloquant un tir C'était le même soir que le Pacioretty -gate, vous savez, cet accident sur glace dont même le maire de Montréal veut récupérer pour se faire du capital politique...

Brent Sopel ne reviendra certainement pas l'an prochain...

Voici ma question : "En incluant les séries éliminatoires, combien de matchs pensez-vous que Brent Sopel jouera dans l'uniforme du Canadien?"

Je sais que c'est un peu chien parce qu'en plus d'être un peu spéculatrice, la réponse implique également de montrer combien vous êtes gourmands en prévision des séries...

En tout cas, dans 10 ans, on se dira des trucs genre : "Tu te rappelles-tu de Brent Sopel" "Mezzan, esti qu'il était laid"

Trêve de hockey #35 : Lemmy




Si vous aimez la musique, vous aimez Motörhead, sinon, vous n'aimez pas la musique...

Voici un excellent documentaire sur la vie du légendaire leader du groupe, Lemmy Kilminster. Vous en apprendrez un peu plus sur la vie de ce véritable rockeur rebelle et insoumis... Il est véritablement impressionnant de voir une personne vivre comme il le veut jusqu'au bout...

Probablement les meilleures deux heures investies que vous pouvez investir...

Lemmy, c'est Dieu...


Partie1

Partie2

jeudi 17 mars 2011

Serge Savard en Russie...




Je lisait un livre hier, Lions in Winter de Chrys Goyens et Allan Turowetz. Il s'agit d'un assez volumineux livre en anglais qui raconte l'histoire du Canadien de Montréal jusqu'à la victoire de 1993. C'est d'ailleurs Patrick Roy lors de la Coupe de 1993 qui est sur la couverture...

Le livre débute avec une anecdote savoureuse mais douteuse...

On parle d'un moment en 1983 où Serge Savard, récemment nommé directeur général du Canadien, fut reçu en URSS afin de faire plus ou moins une mission diplomatique au nom du Canadien de Montréal.

Apparemment, après tout le fla fla protocolaire à grand coups de vodka, les gens socialisaient alors qu'un vieil homme s'approcha de Savard pour lui poser une question : "Comment se comporte le Canadien ces temps-cis?"

Je vous rappelle qu'on était peu de temps après les redoutables années Grundman et ainsi Savard offrit une réponse assez diplomatique au vieil homme : "Nous avons des hauts, nous avons des bas, si vous comprenez ce que je veux dire."

À cela le vieil homme répondit qu'il comprenait sous le regard de tous les autres personnes qui se demandaient ce que ce vieil homme venait faire à questionner Savard à propos de hockey.

C'est ainsi qu'on présenta le vieil homme à Savard, il s'agissait "apparemment" (je reviendrai là-dessus plus loin) de Mikhail Suslov (photo), membre du Politburo et du Secrétariat du Parti communiste d'Union soviétique. Il était en quelque l'un des gros idéologue de l'organisation politique soviétique. Il fut par exemple chargé de repousser très totalitairement, durant la Seconde Guerre mondiale, plusieurs minorités ethniques dont les tchétchènes dans le Caucase. Dans les années 60, il fut un des responsable de la mise à l'écart de Nikita Khrouchtchev pour le remplacer par Leonid Brejnev. Il mit en quelque sorte sur pied le modèle de séparation des pouvoirs dans le système politique soviétique qui permettait d'empêcher un absolutisme comme sous Staline... Ce fut donc un homme très puissant dans le régime soviétique... Pour vous le prouver, sachez qu'il fut enterré à côté de Staline dans un mur du Kremlin...

Donc cet homme se présenta devant Serge Savard pour lui parler du Canadien parce qu'apparemment il était un très grand fan du Canadien. Il se mit alors à lui parler de Guy Lafleur, de Bob Gainey et de son préféré, Larry Robinson. Il lui expliqua qu'il découvrit le hockey avec le Canadien des années 50 avec Jean Béliveau, Maurice Richard et Jacques Plante. Il lui fit la confidence que le Canadien était l'équipe préférée de la vieille garde du Politburo mais que cette chose a tendance à changer. Les jeunes, apparemment ça existait, aimaient mieux les Oilers d'Edmonton et Wayne Gretzky.

C'est ainsi qu'apparemment Suslov termina la discussion en disant qu'ils avaient un mot spécial pour nommer ces jeunes qui n'aimaient pas le Canadien et préféraient les Oilers : "Transfuge" (Defector)... Je vous rappelle que ce terme était réservé au gens qui quittaient le bloc socialiste...

Ok, le apparemment...
En fait, j'ai pas de problème avec cette histoire, je la trouve mignonne, mais le livre nous affirme que cette rencontre a eu lieu en 1983. Et bien, je doute que cette rencontre eut lieu avec Mikhail Suslov car il est décédé en janvier 1982 et à cette époque Serge Savard jouait encore avec les Jets de Winnipeg...

Heh...

Pierre-Luc Brière, un ex-Sags


Et oui, dans le texte sur les cartes pee-wee, le jeune Pierre-Luc Brière représentait un dôle de moineau par le fait qu'il avait 8 ans et qu'il était mascotte des Tardivels Élans. Et bien grâce à un lecteur nommé Étienne, on a apprit que Brière a non seulement joué pour les Sags, mais pour les redoutables et regrettés Grand-Portneuf de Pont-Rouge...

Je le salue!
Toujours bon à savoir pour un fan des Sags comme moi!

mercredi 16 mars 2011

Cartes de hockey pee-wee 1992 - Part 2

Il y a longtemps que je n'avais pas fait une publication à propos des cartes pee-wee. J'ai récemment dis à quel point j'aime les cartes du tournois pee-wee de Québec, ne serait-ce que par le côté ambitieux et complexe de la patente comparé à la valeur que cette collection risque de prendre... Je me suis malheureusement rendu compte que la dernière fois que j'ai publié des cartes pee-wee, c'était en février 2009, honte à moi...

J'ai d'ailleurs une anecdote à propos de cet article de 2009... Récemment, sur mon compte Flickr où j'héberge mes photos, un petit message m'est apparut : "Jonathan Ruel aime votre photo." Donc, un de ces joueurs de ce texte de 2009 est tombé sur la carte scannée de lui qui est sur mon compte Flickr. À partirde là j'ai pu aller voir toutes sesphotos de party de Noël et autre machin comme ça... Des heures de plaisir...

Anyway, voici une petite sélection de cartes pee-wee 1992 :

Marc-André Angers - Élans Tardivel

J'aime beaucoup la pose de ce gardien. Je me demande sérieusement comment on en vient à prendre cette position quand on prend une photo pour une carte de hockey? Et pouvez-vous bien m'expliquer pourquoi il a gardé son casque à la Tommy Soderstrom? Pour une raison que j'ignore, j'adore le résultat anyway... Le logo de l'équipe me semble écœurant...

Pee-Wee - Marc-André Angers - front

Pee-Wee - Marc-André Angers - Back

Patrick Rhéaume - Charlesbourg
Quand on parle de photo de gardien écœurante... Grand écart, pads fluos, pas de casque, logo bien en vue, puck dans la mitaine... Ouch... Je me demande pourquoi il n'a pas été repêché dans la NHL après cette photo...

Pee-Wee - Patrick Rheaume - Front

Pee-Wee - Patrick Rheaume - Back

François Dion - Val Bélair
Sur une série de plus de 1500 carte, c'est un peu chien d'avoir des doubles... Mais quand il s'agit d'un gardien à lunette avec un équipement un peu trop gros pour lui, ça passe un peu mieux... Il y a d'ailleurs une des deux cartes, celle de derrière je crois, qui est moins large que les autres. Anyway, on voit clairement qu'elles sont mal cadrées toutes les deux...

Pee-Wee - Francois Dion - Front

Pee-Wee - Francois Dion - Back

Marc-André Gaudet - Franche Ville
Celle-ci est comme un lendemain de veille où tu tombes sur une chose qui traine dans tes poches et tu ne te rappelles pas d'où ça vient... Lorsque je suis tombé sur cette carte en décembre dernier quand j'étais chez mes parents, j'avais une seule question en tête : "Comment c'est faire que cette carte est autographiée..." La seule théorie qui se tient est que j'ai des amis qui jouaient au hockey et ils ont probablement affronté l'équipe de ce joueur et comme j'avais cette carte et l'ait fait signé pour le kick ou je ne sais pas... Sérieusement, je n'ai aucune espèce d'idée d'où cette carte provient...

Anyway, à ce que je sache, du lot de cartes pee-wee que je possède, Marc-André Gaudet est le seul seul qui est sur hockeydb. Il a joué son junior avec les Tigres de Victoriaville, joué quelques saisons dans la East Coast League avec les Tiger Sharks de Tallahassee et a terminé sa carrière officielle avec le Prolab de Thetford-Mines, les anciens Isothermics, dans la LNAH.

J'ai donc bien fait d'avoir son autographe et je le salue!

Pee-Wee - Marc-André Gaudet - front

Pee-Wee - Marc-André Gaudet - Back

Frédéric Morin - St-Augustin/Cap-Rouge
Ce que j'aime de cette carte, c'est que ce mec a une sale gueule qui me fait penser qu'il a dû à un certain point peu après cette carte, prendre de la droye ou bedon brosser pas mal comme on sait si bien le faire dans le bout de St-Augustin et Cap-Rouge! Je salue Fred en espérant qu'il aille bien!

Pee-Wee - Frédéric Morin - Front

Pee-Wee - Frédéric Morin - Back

Pierre-Luc Brière - Élans Tardivel
Si, comme je le disais ailleurs, l'entreprise de faire des cartes de coach compliquait la patente en rajoutant des cartes dans la série, alors imaginez celle-ci. Vous voyez que Pierre-Luc Brière a l'air jeune et vous avez raison... La raison est simple... Il n'est pas un joueur des Élan, mais LA MASCOTTE... Qu'est-ce que ça veut dire? Dans mon temps, un ami à moi était considéré comme la mascotte de l'équipe de je ne sais plus quel niveau de l'équipe locale BB, le National de La Baie. Le BB était en passant le plus haut niveau au Saguenay à l'époque. Il était le fils du coach et suivait toujours l'équipe et était considéré comme la mascotte, il avait sa veste et tout, ce qui le faisait flasher dans la cour d'école... Je ne pense pas qu'il faisait autre chose que d'aller aux matchs et de suivre l'équipe dont papa était le coach...

L'utilité de ça était probablement de voir comment ça joue à des niveaux plus élevés de hockey parce qu'il jouait au hockey tout en ayant pas besoin, pour les parents, de gardienne quand papa coach... C'est peut-être la même tâche de Pierre-Luc Brière et sa coupe champignon avait avec les Élans Tardivel...

Pee-Wee - Pierre-Luc Briere - Front

Pee-Wee - Pierre-Luc Briere - Back

And the winner is : Jassen Cullimore

Et oui, parmi les deux joueurs obtenus en retour de Sergei Samsonov et qui n'ont jamais joué pour le Canadien vous avez nommez le seul et unique Jassen Cullimore comme étant votre préféré! Bravo Jassen!

Voici les résultats :

"Parmi ces deux joueurs obtenus en retour de Sergei Samsonov en juin 2007 dont le contrat fut racheté par le Canadien, lequel est votre préféré?"

Jassen Cullimore
38 (61%)
Tony Salmelainen
24 (38%)

Nombre de votes : 62

mardi 15 mars 2011

Du plagiat??? (Info Updaté)

La semaine dernière, je parlais de ce vidéo de bataille entre la foule partisane du Entreprise AM de St-Tite et les joueurs des Tomahawks de Donaconna de la Ligue senior A Gazon Maski de Mauricie qui a fait le tour de la blogosphère québécoise. Je ne veut pas revenir là-dessus, mais je me posait une question dont j'ai eu la réponse hier...

Quand j'ai vu ce logo du Entreprise AM de St-Tite, je me suis dit, j'ai déjà vu ce logo...



Et bien j'ai eu ma réponse hier en faisant le post sur la bataille entre Keith Primeau et son frère Wayne. Et bien il s'adonne que Keith Primeau est dorénavant le directeur du développement des joueurs et assistant au directeur général des Wranglers de Las Vegas de la ECHL... C'est là que je me suis souvenu du logo que cette équipe portait il y a quelques années :




OK, ce n'est pas la même bibitte sur lequel le mec est monté et on voit un œil du cowboy sur le logo du Entreprise AM, mais bon... Je me pose la question, est-ce du plagiat?

Le logo des Wranglers est toujours utilisé par l'équipe mais n'est plus arboré sur le chandail de l'équipe... Et comme vous connaissez la tendance des équipes de la ECHL à avoir 36000 chandails différents durant une saison, sachez que les Wranglers sont les champions...

Si vous ne connaissez pas les Wranglers, sachez aussi qu'ils jouent leur matchs locaux dans un casino, le Orleans Hotel and Casino. Ils sont une des trois équipes de sport professionnel de la ville de Las Vegas. Les autres étant les 51's de la Pacific Coast League de baseball, un club AAA affilié aux Blue Jays et les Locomotives de Las Vegas, une équipe de cette ligue un peu broche à foin de football fondée l'an passée nommée la United Football League.

Depuis plusieurs années, les Wranglers représentent une des équipes les plus puissantes de l'Ouest dans la ECHL...

Ils ont longtemps été affiliés aux Flames. Depuis quelques saisons, ils sont affiliés aux Coyotes de Phoenix et aux Rampage de San Antonio de l'AHL...

UPDATE!!! Un très fidèle lecteur et très fier anti-canadien au point tel qu'il s'est procuré un chandail de Zdeno Chara la semaine dernière (et que je remercie) a trouvé d'où venait la tête du cheval!!! Il s'agit d'une équipe de sport universitaire de Western Michigan, les Broncos ... Comme les Carabins, les Redmen ou le Rouge et Or, beaucoup d'équipes de différents sports représentant cette université arborent le logo de cette équipe... Voilà!

On peut donc assez aisément parler de plagiat ici!



La prochaine fois, on va se pencher sur toutes les équipes qui ont copier le logo des Stars de Dallas...


Et pourquoi pas un petit vidéo de l'Entreprise AM!!!

Rien de mieux qu'une mêlée entre des oranges et des rouges...






UPDATE 2 : Sachez, pour les curieux, que l'Entreprise AM est toujours en séries et est maintenant en finale de la ligue Sénior A Gazon Maski contre le Blizzard de St-Gabriel de Brandon! C'est une série 3 de 5 et voici l'horaire!!

Samedi le 19, 20h00 à St-Gabriel
Dimanche le 20, 15h00 à St-Tite
Vendredi le 25, 21h00 à St-Gabriel
Vendredi le 1er avril, 21h00 à St-Tite
Samedi le 2 avril, 20h00 à St-Gabriel

C'est tiré de Facebook. C'est tard, je trouves, 21h...

lundi 14 mars 2011

René Robert à propos du décès de son coéquipier Richard Martin...

Primeau contre Primeau...

Ça se passe le 7 avril 1997...

Les deux frères Primeau qui s'affrontent...

Wayne pour les Sabres et Keith pour les défunts Whalers...

Comme disait René Lecavalier dans la fameuse bataille du Vendredi Saint : "Deux frères, on aura tout vu..."



Merci à Tony Tanti pour le cue!

La fin de carrière de Rick Martin...


J'ai été comme vous très attristé d'apprendre le décès hier de Richard "Rick" Martin, une des membre de la célèbre "French Connection" qui terrorisa la NHL dans les années 70 et aida fortement les Sabres de Buffalo à s'imposer comme une équipe assez compétitrice pour une équipe d'expansion, par exemple en atteignant la finale de la Coupe Stanley en 1975. Au sein de cette équipe, des saisons 1971-72 à 1980-81, Martin a cumulé un respectable 695 points dont 382 buts en 681 matchs, la plupart aux côtés de René Robert et Gilbert Perreault... Martin connut d'ailleurs deux saisons de 50 buts...

C'est en octobre 1979 que Scotty Bowman brisa la fameuse French fut séparée lorsque René Robert fut échangé aux Rockies du Colorado en retour du robuste défenseur John Van Boxmeer. La saison suivante les Sabres firent l'acquisition d'Yvon Lambert afin de reconstruire la French Connection, mais le 8 novembre 1980, la carrière de Martin frappa un mur...

Quelques années auparavant, Rick Martin fut victime d'un accident assez violent qui aurait fait beaucoup la manchette ces temps cis. Vers la fin des années 70, je n'ai pas la date exacte, mais je dirais un peu avant la saison 1978-79. Le joueur Dave Farrish accrocha Rick Martin l'accrocha par l'arrière et lui donna un coup de pied ce qui fit en sorte que Martin tomba par terre et se cogna la tête. Il se retrouva inconscient sur la glace en convulsion. Bien que de nos jours on aurait retiré Martin du jeu assez longtemps, mais à cette époque où deux Tylénol suffisait pour se remettre d'une commotion cérébrale, Martin revint au jeu après deux semaines. L'incident marqua beaucoup la direction qui décida d'obliger le port du casque pour les joueurs des Sabres... L'incident eut également beaucoup d'impact dans la décision de la NHL d'obliger le casque pour la saison 1979-80...


Bien que cet accident fut violent, il ne fut pas le geste qui sonna le glas de la carrière de Martin. Le 8 novembre 1980, alors que les Sabres de Buffalo affrontaient les Capitals de Washington au Memorial Arena de Buffalo, se blessa au genoux. Le tout survint alors qu'il patinait afin de saisir la rondelle et d'aller en échappée sur le gardien Mike Palmateer. Alors qu'il patinait, le futur joueur du Canadien Ryan Walter le fit trébucher. Alors que Martin glissait en chute, le gardien Palmateer qui était en train sorti de son filet pour essayer d'attraper la rondelle donna un coup de pied au genou du numéro 7 des Sabres, lui déchirant beaucoup de cartilages...

L'accident allait rapidement mettre un terme à la carrière de Martin. Il dut alors s'absenter du jeu et alors qu'il était à Toronto en mars 1981 afin de se faire opérer le genoux, il fut échangé aux Kings de Los Angeles en retour d'un choix de 3e ronde de 1981 qui devint un dénommé Colin Chisholm et un choix de première ronde de 1983 qui devint nul autre que Tom Barrasso... Lors de cette même saison 1980-81, Martin ne joua qu'un seul match avec les Kings, récoltant un but et une passe lors de cet unique match. Il ne joua que 3 matchs avant de se retirer pour de bon la saison suivante...

Son numéro 7 fut retiré le 15 novembre 1995 en compagnie du 14 de René Robert, allant rejoindre celui de Gilbert Perreault au sommet de l'aréna de Buffalo en reconnaissance de leur important apport à l'histoire de l'équipe...

Suite à son décès hier à l'âge de 59 ans des suites d'une crise cardiaque alors qu'il conduisait sa voiture à Clarence dans l'État de New York, il laissa dans le deuil sa femme et ses fils Corey, Josh & Erick... Je leur envoies mes sincères condoléances...

jeudi 10 mars 2011

Des cartes d'Antoine

La semaine dernière, c'était mon anniversaire. Mon ami Antoine m'a donné une bonne sélection de cartes assez bien triées...

Voici quelques-unes des meilleurs :

-Upper Deck 1990-91 - Team Checklist Canucks - #302

Ant1 - Petri Skriko front

Un véritable classique ici. La checklist des Canucks de la série 1990-91 d'Upper Deck avec nul autre que Petri Skriko peinturé... Si on ne se rappelle pas grand-chose de Petri Skriko, cette carte devrait être la seule chose dont on se remémorera... Décidément une des cartes de hockey les plus importantes de tous les temps... Quel visage...

Ant1 - Petri Skriko back

-O-Pee-Chee - Mario Gosselin - #258

Ant1 - Mario Gosselin front

Ah! L'arrêt de Gosselin airbrushé! Que dire de plus...

Ant1 - Mario Gosselin back

-Upper Deck 1991-92 - Star Rookie - Doug Weight - #444

Ant1 - Doug Weight front

Sacré Doug Weight, même à la plage il amène ses patins et son hockey. Vous comprenez pourquoi on l'amène plus avec nous, parce qu'il met toujours son chandail des Rangers... Y'a pas une fille qui vient nous voir dans ce temps-là...

Ant1 - Doug Weight back

-Upper Deck 1991-92 - Enrico Ciccone - #51

Ant1 - Enrico Ciccone front

Coudonc, quand Chico jouait à Kalamazoo, il mangeait-tu? J'aime beaucoup cette carte, surtout les bancs vides derrière... Je crois qu'à cette époque aussi, le chandail des Stars comme ça était nouveau, ça rajoutait donc une plus-value. Rappelez-vous combien vous étiez fous comme de la ... quand vous ouvriez un paquet de carte et que vous aviez un joueur avec un nouveau chandail de son équipe... Chico, lui, il l'avait le nouveau chandail des Stars...

Ant1 - Enrico Ciccone back

-Upper Deck 1991-92 - Star Rookie - Jamie Leach - #447

Ant1 - Jamie Leach front

On ne s'écœure pas des cartes avec une gomme balloune... Rappelez-vous cette splendide carte de Shayne Corson...

Ant1 - Jamie Leach back