Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

dimanche 11 mars 2012

Dave Balon

DBalon7071 001

DBalon7071endos 001

(Article de Benoît AKA KeithActon)


Originaire de la Saskatchewan, Dave Balon fit son chemin dans l’organisation des Rangers, jusqu’à la saison 1959-60, où il parvint à jouer quelques matchs avec le grand club. Il fit ensuite la navette entre les mineures et les Rangers jusqu’en 1962-63, année où il fit le club pour de bon. Ça sera toutefois sa seule année complète dans la grosse pomme, puisqu’à l’été, il est impliqué dans un échange majeur. Il prend le chemin de Montréal avec Lorne « Gump » Worsley, Léon Rochefort et Len Ronson. Prennent le chemin inverse Phil Goyette, Don Marshall et surtout, Jacques Plante.

À sa première saison avec le CH, il inscrivit 24 buts. Il profita aussi de son passage avec les Canadiens pour inscrire son nom sur la Coupe Stanley en 1965 et 1966. Il fut ensuite laissé sans protection pour le repêchage d’expansion de 1967, où il fut sélectionné par les North Stars. Il ne fit toutefois que passer au Minnesota, puisqu’après une saison, il retourna avec les Rangers, par voie de transaction.

C’est alors qu’il connut ses meilleures saisons, avec une fiche de 33-37-70 en 1969-70 et de 36-24-60 en 1970-71. L’année suivante fut beaucoup plus pénible. Ressentant constamment de la fatigue, ses statistiques chutèrent, et il semblait que les années le rattrapaient.

Il fut alors échangé à Vancouver, au milieu d’une saison où il compta malgré tout 23 buts. En 1972-73, les choses empirèrent, puisqu’il ne marqua que trois buts. Lors de son passage avec les Canucks, il fut hué par les partisans qui s’attendaient à le voir répéter ses performances new yorkaises. Il tourna alors la page sur la LNH et se joignit aux Nordiques de l’AMH pour la saison 1973-74. Le résultat ne fut guère mieux et après neuf matchs (et un séjour dans la Ligue Américaine), il se retira.

Il tenta ensuite de réorienter sa carrière en tant qu’entraîneur dans sa Saskatchewan natale, mais la tâche s’avéra difficile.

C’est par la suite qu’on identifia la cause de son ralentissement plutôt brusque, de cette impression de fatigue constante et de ses pertes d’équilibre. Contrairement à ce que certains ont pu laisser sous-entendre, l’alcool n’avait rien à y voir. On lui annonça plutôt qu’il souffrait de la sclérose en plaques.

Au fil du temps, sa condition s’est grandement dégradée. Il dut recevoir de l’aide financière du fonds d’urgence de la LNH et des associations des anciens Canucks et des anciens Canadiens. Les anciens Canadiens lui payèrent entre autres une fourgonnette adaptée.

À la fin de sa vie, il pouvait à peine parler et avait perdu l’usage d’à peu près tout ce qui se trouve en-dessous du cou.

Après avoir vécu avec la sclérose en plaques pendant tout ce temps, il mourut en 2007, à l’âge de 68 ans.

Sources: “Dave Balon’s Silent Fight“, National Post, 30 mai 2007 (canada.com/nationalpost), “Décès de Dave Balon”, Presse Canadienne, 30 mai 2007 (rds.ca), legendsofhockey.net


DaveBalon7172 001

DaveBalon7172endos 001


(Deux choses à propos de cette carte... La photo bien sûr, mais le fait peu impressionnant : "Dave fut échangé à Vancouver")

Aucun commentaire: