jeudi 19 avril 2012

Un bout de match avec pas de joueurs...

L'histoire se déroule le 18 février 1905 dans un match opposant le Quebec Hockey Club, l'équipe qu'on se rappellera comme étant les Bulldogs de Québec et le Westmount Montréal. Ces équipes évoluaient dans une ligue nommée la Canadian Amateur Hockey League. Cette ligue formée en 1898 en était à sa dernière année, elle deviendra la Eastern Canada Amateur Hockey Association.

Cette ligue comprend lors de sa saison 1905 comprenait 6 équipes :
-Le Montreal HC (équipe également connue sous le nom de Montreal AAA, première équipe à avoir remporté la Coupe Stanley en 1893)
-Le National de Montréal (Première équipe de haut niveau formée entièrement de joueurs francophones, ils disputeront le temps d'une saison le public canadien-français avec le Canadien. En 1905, le National en était à sa première saison dans cette ligue et cette dernière fut très courte. Après avoir perdu ses quatre premiers matchs, l'équipe déclara forfait pour les 6 derniers matchs du calendrier qui n'en comptait que 10 et termina donc avec une fiche de 0-10)
-Montreal Shamrocks (Équipe formée d'irlandais)
-Montreal Victorias (Une équipe assez ancienne qui est née presque au même moment que les Redmen de McGill qui évoluait d'ailleurs au Victoria Arena au coin Drummond et Dorchester (René-Lévesque))
-Montreal Westmount (Club d'expansion de l'Ouest de Montréal qui comprenait notamment une jeune recrue nommée Art Ross dans son alignement. L'équipe ne survivra pas à la dissolution de l'équipe et plusieurs joueurs se joindront aux Wanderers de Montréal qui évoluaient dans une autre ligue à l'époque)
-Quebec HC (Club anglophone de Québec qui passera, comme je l'ai dit plus haut, à la postérité sous le nom Bulldogs)

Nous sommes donc le 18 février 1905 et le Montreal Westmount affronte le Quebec HC. Un arbitrage douteux fit en sorte que les 6 joueurs des deux équipes se retrouvaient au cachot. Je vous rappelle qu'un 6e attaquant, le rover, évoluait dans les alignements réguliers. Donc sans aucun joueur sur la glace autre que les deux gardiens, le gardien Fred Brophy de Westmount s'avança afin de saisir la rondelle et partit en échappée en direction de Paddy Moran, gardien de Québec. Brophy déjoua le gardien québécois et marqua ainsi ce qui est considéré comme le premier but de gardien de but de l'histoire...

Paddy Moran défendit la cage des Bulldogs de 1901 à 1917, faisant donc parti de l'équipe lors de la conquête des Coupes Stanley de 1912 et 1913. Il fut Intronisé au Temple de la Renommée en 1958... Il est décédé en 1966...

Peu d'informations se trouve sur Fred Brophy en dehors de cet anecdote et d'un autre similaire... Le 7 mars 1906, alors qu'il évoluait dorénavant avec le Montreal HC, Brophy traversa à nouveau la patinoire pour déjouer le gardien du Montreal Victoria et marquer un but... Appelons ça un talent...

Sachez, pour terminer, qu'on doit d'ailleurs à la Canadian Amateur Hockey League, en 1899, l'ajout d'une importante chose au hockey, le filet...

1 commentaire:

Anonyme a dit…

En 1906, t'avait pas ldroit de faire une passe par en avant sauf un coup rendu en zone adverse; fallait donc charrier la puck... le rover avait le droit d'être hors-jeu et pouvait rester à volonté en territoire offensif. Mais les règles de l'époque obligeait ce rover (maraudeur)à rester en dehors de sa zone! D'où le terme loafer (paresseux).