Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

mercredi 30 mai 2012

Johnny Bower avant les Leafs


Il y eut une époque où les équipes n'avaient qu'un gardien de but. Ce sont les Red Wings de Detroit au milieu des années 60 qui introduisirent le premier duo de gardien. Donc à une époque où la NHL n'avait que 6 équipes, il n'y avait donc que 6 gardiens dans la NHL. Imaginez donc de nos jours si seulement Roberto Luongo, Martin Brodeur, Pekka Rinne, Jonathan Quick, Henrik Lundqvist et Tim Thomas évoluaient dans la NHL. (BTW, cette liste est arbitraire.) Figurez-vous maintenant tous les Cam Ward, Jaroslav Halak et autres Carey Price qui attendraient leur mince chance de se glisser au rang de gardien de la NHL. Ce fut le cas du légendaire Johnny Bower dans les année 50...

On reconnait souvent Johnny Bower pour avoir été le grand gardien des Leafs des années 60. Il les a mené à la Coupe Stanley à 4 reprises durant cette décennie. D'ailleurs, l'équipe ne manque jamais l'occasion de souligner cette gloire passée en invitant le vénérable ancien cerbère pour se faire applaudir par les fans de cette équipe en mal de succès. Bower est le symbole vivant de cette gloire passée des Leafs. Par contre, maintenant âgé de 87 ans, Bower représente un passé qui est de plus en éloigné... D'ailleurs, on a récemment souligné le fait que la dernière Coupe Stanley des Maple Leafs datait d'il y a maintenant 45 ans...

Mais vous ne le saviez peut-être pas, mais lorsque Bower était le grand gardien des Leafs, il était très âgé. Lorsqu'il se retira en 1970, Bower était le plus vieux joueur à évoluer dans la NHL, il avait 45 ans. 

Sa carrière débuta en 1945 alors qu'ils se joignit aux puissants Barons de Cleveland de l'AHL. Avant de débuter sa carrière professionnelle qui dura pas moins de 25 ans, Bower servit pour l'Armée canadienne dans la Seconde Guerre mondiale entre 1940 et 1943. Il fut déployé en Angleterre durant ces années avant d'être relevé en 1943 pour cause de rhumatisme... Durant ses années avec les Leafs, on pointa souvent le fait que Bower était vieux avec le fait qu'il servit lors de la Seconde Guerre Mondiale alors que la plupart des joueurs de la NHL des années 60 (outre Gordie Howe) n'étaient que des bambins à cette époque...



Lorsque Bower débuta sa carrière, en 1945, il fit un gros changement dans sa vie, il changea son vrai nom, John Kiszkan, pour Johnny Bower. La raison était simple, il ne voulait pas que les journalistes aient de la difficulté à écrire son nom... En 1953, Bower remporta son troisième championnat de la Coupe Calder avec les Barons (les autres étant en 1948 et 1951), le gardien vedette fut invité à se joindre aux Rangers de New York. Les Rangers venaient de céder leur gardien Gump Worsley, alors récipiendaire du trophée Calder aux Canucks de Vancouver de la WHL, ce dernier étant un peu trop gourmand lors de la négociation de son contrat. C'était une époque où les propriétaires d'équipe décidaient de tout et le nombre de joueurs talentueux attendant dans ligues mineures aidant, les joueurs n'avaient que peu de poids lors de négociation de contrat.



Johnny Bower passa donc la saison 1953-54 avec les Rangers, jouant les 70 matchs de la saison sans toutefois aider l'équipe à se retrouver en séries éliminatoires, La saison suivante, les Rangers donnèrent une seconde chance au futur-gardien vedette du Canadien et envoyèrent Bower évoluer avec les Canucks. Durant cette saison, il fut rappelé à quelques reprise par les Rangers, évoluant lors de 5 matchs avec les Rangers. Il passsa par la suite deux saisons avec les Reds de Providence de l'AHL, club affilié aux Rangers. Il remporta lors de ces deux saison (1955-56 et 1956-57) le Les Cunningham Award, l'équivalent du trophée Hart de l'AHL. En 1957, il remporta à nouveau le Hap Holmes Memorial Award, équivalent du Vézina de l'AHL, qu'il remporta également en 1951 alors avec les Barons.

Lors de la saison 1957-58, Bower retourna avec ses premiers amours, les Barons de Cleveland, afin d préciser ce que tout le monde pensait, Bower était le gardien le plus talentueux n'évoluant pas dnas la NHL. Lors de cette saison, Bower remporta à nouveau le titre de meilleur joueur et de meilleur gardien de la ligue... À cette époque, Bower n'avait joué qu'une saison complète dans la NHL et pourrissait, à l'âge de 33 ans, dans les ligues mineures...

C'est ainsi qu'en 1958, les Maple Leafs, qui étaient alors considérés comme la pire équipe de la NHL, réclamèrent Bower. Bower fut quand même assez perplexe à l'idée de jouer avec les Leafs, jugeant ne pas pouvoir être utile à la reconstruction de l'équipe, mais se résolut à se joindre à l'équipe lorsqu'il fut menacé de suspension s'il ne se joignait pas à l'équipe. 

Bower passa les 12 saisons suivantes dans la NHL, après 13 saisons à être un excellent gardien des ligues mineures essayant de se tailler une place dans le grand circuit. Il remporta le trophée Vézina à deux reprises, en 1961 et en 1965, et la Coupe Stanley à 4 reprises... Pas si mal pour une carrière qui prit son envol alors qu'il était âgé de 33 ans...

Ah oui, une rumeur circulait à la fin des années 60 à l'effet que Bower ne donnait jamais sa vraie date de naissance afin de ne pas paraître trop vieux...

Aucun commentaire: