Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

jeudi 21 juin 2012

Les premiers choix au repêchage des Canadiens (2e partie)

(Texte et images de Benoît AKA KeithActon)



Dans le même ordre d’idée que le billet précédent, voici les joueurs qui ont été sélectionnés les tous premiers au repêchage ayant joué à Montréal.  Toutefois, ce billet couvre ceux qui avaient initialement été choisis par d’autres équipes.


1976 Rick Green

Après deux premières années absolument épouvantables, les Capitals repêchent premiers et choisissent Green, un défenseur défensif fiable, dans un repêchage peu relevé.  (Le meilleur choix de la première ronde est Bernie Federko, choisi huitième par St-Louis.)

Green passe aux Canadiens pendant l’été 1982, avec Ryan Walter, dans l’échange qui marqua le début de la respectabilité des Caps.  Ceux-ci obtinrent Brian Engblom, Craig Laughlin et surtout Doug Jarvis (texte du 17 septembre 2009) et Rod Langway (texte du 1er février 2011).

Green joua sept bonnes saisons à Montréal et devint plus tard entraîneur adjoint au début des années 2000.


RGreen7879 001



1978 Bobby Smith

Au terme d’une horrible saison, les North Stars repêchent premier et font un bon choix en choisissant Smith. (Ryan Walter, Wayne Babych et Bill Derlago sont parmi les autres options.)  Il gagne le Trophée Calder (recrue de l’année) et récoltera 114 points en 1981-82.

En octobre 1983, Serge Savard fait son acquisition contre Mark Napier et Keith Acton (mon joueur préféré à l’époque, voir texte du 5 juillet 2011).  Même si ses statistiques n’atteignent pas le même niveau qu’elles avaient au Minnesota, il rend de fiers services au tricolore pendant plus de six ans.  Comme Green, il met la main sur une bague de la Coupe Stanley en 1986.

Il est par la suite retourné au Minnesota pour terminer sa carrière de joueur.  Il a aussi été DG des Coyotes de Phoenix à la fin des années 1990.  Il est aujourd’hui actionnaire majoritaire des Mooseheads d’Halifax de la LHJMQ.



BSmith8283 001

1979 Rob Ramage


Suite à une autre mauvaise saison, les Rockies du Colorado choisirent au premier rang Rob Ramage, qui avait fait partie l’année précédente des « Baby Bulls » dans l’AMH.  (Voir texte du 7 août 2010)

Ramage n’eut pas une mauvaise carrière, au contraire, mais parmi les autres options, il y avait tout de même Raymond Bourque, Mike Gartner et Michel Goulet.  Il joua quinze ans, mais seulement trois avec les Rockies.  Après avoir joué avec plusieurs équipes, il participa à vingt-deux matchs avec les Canadiens à la fin de sa carrière et fut membre de l’équipe gagnante de la Coupe en 1993.

En 2003, il fut impliqué dans un malheureux accident de la route qui coûta la vie à son passager, l’ex-Black Hawk Keith Magnuson.  Il fut accusé de conduite en état d’ébriété et de conduite dangereuse ayant causé la mort.  Il fut reconnu coupable en janvier 2008 et purgea sa sentence dans un pénitencier de Kingston jusqu’en 2011.


RRamage8182 001



1987 Pierre Turgeon

Équipe sur la pente descendante depuis quelques années, les Sabres de Buffalo atteignirent le fond en 1986-87, ce qui leur valut le premier choix de 1987.  Pierre Turgeon s’avéra une très bonne sélection.  On retrouvait quand même parmi les autres joueurs disponibles Brendan Shanahan et un peu plus loin en première ronde, Joe Sakic.

C’est toutefois en provenance des Islanders que Turgeon s’amena à Montréal à la fin de la saison 1994-95, dans un échange impliquant entre autres Kirk Muller.  Il fit immédiatement sentir sa présence en récoltant vingt points en quinze matchs.  L’année suivante, il termina premier pointeur de l’équipe avec 96.  Ce fut toutefois sa seule année complète à Montréal, puisqu’en octobre 1996, Réjean Houle l’expédia à St-Louis contre Shayne Corson et Murray Baron.

Il joua ensuite avec Dallas et Colorado.  Il prit sa retraite en 2007 avec une fiche de 515-812-1327 en 1294 matchs.


PTurgeon9091 001



1992 Roman Hamrlik

Équipe d’expansion, le Lightning de Tampa Bay utilisa son premier choix à vie pour prendre Roman Hamrlik dans un repêchage assez moyen, qui comptait aussi Alexeï Yashin, Cory Stillman et Sergeï Gonchar.

Il ne remporta jamais le Trophée Norris, mais s’avéra utile et fiable avec Edmonton, les Islanders et Calgary, avant de signer comme joueur autonome à Montréal en 2007.  Après quatre ans, il prit le chemin cette année de Washington.

RHamrlik9293 001





Aucun commentaire: