Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

mercredi 8 janvier 2014

Sam LoPresti



Bien qu'il n'ait pas connu une longue carrière dans la NHL, Sam LoPresti a laissé une marque indélébile dans le livre d'histoire de la NHL...

Sam Lo PResti est l'un des premiers gardiens américains à évoluer dans la NHL. Il est né en 1917 au Minnesota. Inspiré par les prouesses de deux autres pionniers du hockey américain ayant grandi dans la même ville que lui (Eveleth), Frank Brimsek et Mike Karakas, il décida à la fin de son secondaire de devenir gardien de but. Après s'être démarqué lors de son passage au collège, LoPresti fut engagé par les Saints de St-Paul de la AHA (American Hockey Association) avec qui il passa trois saison, remportant notamment le championnat de la ligue lors de la saison 1939-40. 

La saison suivante, il se joint à l'organisation des Black Hawks de Chicago en se joignant aux Americans de Kansas City de la AHA. En plein milieu de la saison, LoPresti fut rappelé par les Black Hawks lorsque le gardien Paul Goodman, celui qui avait justement succédé à Mike Karakas au poste de gardien des Hawks, prit sa retraite. 

C'est vers la fin de la saison 1940-41, soit le 4 mars 1941, que LoPresti entra dans le grand livre de l'Histoire avec une grosse hache du hockey. Ce soir-là, à l'occasion d'un redoutable match contre des Bruins qui allaient remporter la Coupe Stanley quelques semaines plus tard, LoPresti fit face à pas moins que 83 tirs... Et sur ces fameux 83 tirs, il n'en laissa passer derrière lui que 3 dans une défaite de 3 à 2 des Hawks. Ce qui est d'autant plus étonnant, c'est que le dernier but de ce mitraillage en règle survint très tard en fin de troisième période lorsqu'Eddie Wiseman brisa le suspense pour le compte des Bruins.

Le nombre d'arrêts et de tirs au but de ce match constituent encore de nos jours un record et risque de l'être jusqu'à la fin des temps...

L'année suivante, LoPresti joua la saison complète avec les Black Hawks et donna même espoirs aux fans de la possibilité d'éliminer les redoutable Bruins lors des séries éliminatoire en enregistrant notamment un blanchissage durant la série. Malheureusement pour lui, les Bruins eurent le dessus  durant cette série... 

Nous étions donc au printemps 1942, période où les américains avaient fait leur entrée dans la Seconde Guerre mondiale depuis quelques mois suite à l'attaque de Pearl Arbour en décembre 1941. Fier américain, Sam LoPresti décida, au terme de la saison 1941-42, de s'engager dans la marine comme mitrailleur sous prétexte que it was safer to face Nazi U-boats in the North Atlantic than vulcanized rubber in North America. On peut comprendre qu'une personne ayant déjà stoppé 80 lancers durant un match puisse penser ainsi...


Durant la Guerre, Sam LoPresti montra encore qu'il était de la graine de guerrier d'une autre manière lorsque son bateau fut coulé et qu'il dériva durant 42 jours sur un bateau de sauvetage en compagnie de 28 personnes. L'équipage avait ainsi presque rien à se mettre sous la dent, s'abreuvant d'eau de pluie lorsqu'ils le pouvaient. On imagine ainsi toute la promiscuité à l'intérieur de ce bateau, ne pensez qu'aux conflits interpersonnels qui devaient apparaître ici et là et qu'il fallait éteindre... Je vous suggère dans cet ordre d'idée un des fils les plus obscurs d'Alfred Hitchcock réalisé durant la Guerre nommé Lifeboat qui traite de ce sujet...


J'ose penser que LoPresti s'ennuyait pas mal de la NHL durant ces jours de dérives...

Ce dernier par contre fit preuve d'une initiative assez remarquable lorsqu'il remarqua un banc de dauphins près du bateau. Il empoigna alors son couteau et réussi à en tuer un de ses mains. L'équipage put alors se nourrir en buvant le sang de l'animal et en faisant cuire la viande en faisant brûler du kérosène et des déchets dans un contenant en métal. On doute que, sans ce geste, l'équipage, qui fut repêchée au large du Brésil après près de 4000 kilomètre de dérive, n'ait pu survivre...
(Ce paragraphe est une présentation de la pétition pour la défense des dauphins qui circule ces jours-cis...)

Après avoir été libéré de son service militaire, LoPresti reprit son équipement de gardien mais ne retourna jamais dans la NHL. Il joua deux saisons avec les Skyhawks de San Diego dans une ligue nommée la Pacific Coast Hockey League avant de retourner dans son Minnesota natal pour évoluer au hockey senior pendant encore quelques années...

LoPresti marqua encore une fois le livre d'histoire de la NHL d'une manière assez passive dans les années 70 lorsque son fils Pete atteignit la NHL. Le père et le fils devinrent ainsi le premier tendem père-fils de gardiens a avoir joué dans la NHL... Encore une fois, ce fait ne sera jamais retiré du grand livre d'histoire de la NHL...

Sam LoPresti est décédé en 1986...


1 commentaire:

Anonyme a dit…

Woah, vraiment intéressant ! Il n'y a que Ron Tugnutt qui s'est approché de ce record, avec ses 70 arrêts sur 73 tirs (dont 12 en prolongation) contre ces mêmes Bruins !

BTW : Trois petites erreurs dans cette phrases : "Il joua deux saisons avec les Skyhawks de San Diego dans une ligue nommée la Pacific Coast Hockey League avant re retourner dans son Minnesota natal por évoler au hockey senior pendant encore quelques années...