Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

dimanche 9 février 2014

Comment Billy Coutu fut banni à vie...







Billy Coutu fut l'un des défenseur les plus redoutables de son temps. S'il était un joueur très violent, le fait qu'il passa la majeure partie de sa carrière aux côtés d'un joueur plus violent que lui, Sprague Cleghorn, a occulté ce fait jusqu'aux événements qui mirent fin à sa carrière dans la NHL...

Wilfrid Arthur Coutu est né à North Bay en 1892. C'est à la saison 1916-17, dernière saison de la NHA qu'il se joint au Canadien. Lors de cette saison, Coutu fit parti de l'équipe qui se rendit à Seattle pour affronter les Metropolitans de Seattle pour la finale de la Coupe Stanley que ces derniers remportèrent en 4 matchs dans une série 3 de 5. Deux ans plus tard, Coutu et le Canadien retournèrent à Seattle pour disputer la Coupe Stanley à nouveau aux Metropolitans de Seattle. Malheureusement pour lui et le Canadien, une épidémie d'influenza s'abattit sur 5 joueurs du Canadiens, ce qui allait coûter la vie à "Bad" Joe Hall ainsi qu'annuler la finale de la Coupe Stanley. Coutu fut un de ceux qui fut affligé par la grippe.

En 1920, Coutu fut impliqué dans ce qui est considéré comme le premier échange à plusieurs joueurs de l'histoire de la NHL. Il passa ainsi aux Tigers d'Hamilton en compagnie de Jack McDonald, Harry Mummery et Dave Ritchie en retour de Jack Coughlin, Samuel (Goldie) Prodgers et Joe Matte. L'année suivante, Coutu fut retourné au Canadien et c'est à partir de cette saison qu'il fut jumelé au méchant Sprague Cleghorn, formant une des plus redoutables paire de défenseurs de l'époque. Si en 1919 Billy Coutu rata sa chance de remporter la Coupe Stanley, il eut l'occasion de se reprendre en 1924 lorsque le Canadien remporta sa seconde Coupe Stanley.



Lorsque Sprague Cleghorn quitta le Canadien en 1925, Coutu devint le sixième capitaine du Canadien, titre qu'il ne porta que durant une seule saison, lui qui fut échangé aux Bruins la saison suivante. C'est avec les Bruins que la brutalité de Coutu fut mis sous les projecteurs. Dès une des premières pratiques de la saison, Coutu s'en prit au jeune Eddie Shore et coupa son oreille avec son bâton. Shore alla voir plusieurs docteurs qui refusaient de lui recoudre l'oreille avant d'en trouver un qui voulut s'y faire. Coutu fut condamné à une suspension de 50$ par les Bruins pour avoir attaqué un coéquipier.

Mais un événement plus notoire survint lors de la finale de la Coupe Stanley que les Bruins disputaient aux Senators d'Ottawa. Durant le 4 match, apparemment à la demande de l'entraîneur Art Ross, aurait été à l'origine d'un bagarre générale où les bancs des deux équipes se vidèrent alors qu'il s'en prit aux arbitres Jerry Laflamme et Billy Bell. 

Suite à ces événements, Coutu fut banni à vie de la NHL...

Il prit par la suite le chemin de ligues inférieures. C'est en 1929 à la demande de Léo Dandurand, propriétaire du Canadien, que la suspension de Coutu fut levée mais il ne retourna jamais dans la NHL. Il mit fin à sa carrière en 1931 alors qu'il évoluait avec les Millers de Minneapolis. Il dirigea par la suite les Reds de Providence de la Canadian-American Hocley League, future AHL. Et, fidèle à ses habitudes, en 1935, il fut expulsé d'n match des Reds pour s'en être pris à, vous l'aurez deviné, un arbitre... Chassez le naturel...

Billy Coutu mourut en 1977...

À ce jour, Billy Coutu fut le seul joueur ayant été banni à vie de la NHL pour un geste sur la glace...

(Coutu et Léo Dandurand en 1926 lors de l'ouverture du Madison Square Garden...)

Aucun commentaire: