Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

lundi 3 mars 2014

Pentti Lund




Aujourd’hui, les joueurs nés en Finlande sont légion dans la Ligue Nationale.  Par contre, ce phénomène n’a débuté que dans les années 1970.  Auparavant, il pouvait y en avoir un de temps à autre, mais c’était surtout une curiosité.  De plus, il s’agissait de joueurs dont la famille avait immigré au Canada alors qu’ils étaient en bas âge.  Et comme comme la communauté finlandaise n’est pas si nombreuse au pays…
 
Le premier à atteindre la LNH fut Albert Pudas, qui joua quatre matchs avec Toronto en 1926-27.  (voir texte du 1er mars 2011)  Le deuxième à y parvenir (et le premier à avoir une carrière significative et à marquer un but) fut Pentti Lund.  Tout comme Pudas, il arriva au Canada alors qu’il était enfant, à l’âge de six ans dans son cas.
 
Suite à un passage junior remarqué dans sa ville de Port Arthur (faisant aujourd’hui partie de Thunder Bay), Lund se retrouva avec les Olympics de Boston, une filiale des Bruins en 1945-46.  Après avoir remporté le championnat des compteurs de la ligue en 1946-47, il eut droit à un rappel du grand club pour un match des séries.
 
Il passa l’année suivante dans la Ligue Américaine et eut encore droit à un bref rappel pendant les séries.
 
C’est finalement en 1948-49 qu’il eut finalement l’occasion de faire l’équipe sur une base régulière, mais à New York cette fois, puisqu’il avait été échangé aux Rangers.  Lund ne rata pas son entrée dans la Grosse Pomme, puisqu’il gagna le Trophée Calder, remis à la recrue de l’année.  Par contre, il faut avouer que la compétition n’était pas des plus intenses et que son total de 30 points est loin d’être impressionnant.
 
En 1949-50, sa production baissa ensuite à 27 points.  Par contre, il connut d’excellentes séries.  En plus de couvrir Maurice Richard, il accumula 11 points en 12 matchs.  Cette année-là, les Rangers firent une rare apparation en finale, qu’ils perdirent.  Il fut ensuite rééchangé aux Bruins, avec qui il subit une très sérieuse blessure à l’œil.  Celle-ci arriva le 13 novembre, au treizième match de la saison à un joueur portant le numéro 13 (Lund).  Les superstitieux ont pu s’en donner à cœur joie…
 
Il put malgré tout revenir et joua d’autres matchs l’année suivante, avant de terminer sa carrière au niveau senior à Sault-Ste-Marie.
 
Ayant déjà écrit des articles pour une publication finlandaise pendant son passage à New York, il devint après sa carrière de joueur, journaliste sportif et photographe dans la région de Thunder Bay.
 
Membre du Temple de la Renommée du hockey finlandais depuis 1992, Pentti Lund est décédé le 16 avril dernier, à l’âge de 87 ans.  
 
Sources :  “Pentti Lund, First Finn to Star in the N.H.L., Dies at 87” de Richard Goldstein, 18 avril 2013, New York Times (nytimes.com), legendsofhockey.net.

Aucun commentaire: