Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

lundi 2 juin 2014

Scott Garland








Le chemin vers la Ligue Nationale peut parfois être sinueux.
 
Bien que né en Saskatchewan, c’est avec les Canadiens Jr. de Montréal que Scott Garland débuta son stage junior.  (L’équipe faisait à l’époque partie de la Ligue de l’Ontario.)  Au cours de la saison 1970-71, il avait comme coéquipiers des joueurs comme Richard Martin (voir texte du 14 mars 2011), Bobby Lalonde (voir texte du 28 septembre 2011), Jocelyn Guèvremont et Michel Dion (voir texte du 18 septembre 2011).  Il ne joua par contre que 29 matchs, amassant 12 points et 94 minutes de pénalité.
 
L’année suivante, il passa par le junior A, en plus de jouer 6 petits matchs avec les Petes de Peterborough.
 
Jouant dans une période où le talent était dilué (voir texte du 19 août 2011) et où le jeu robuste était très valorisé, il obtint tout de même une chance de jouer dans la Ligue Centrale, avec les Oilers de Tulsa.  Son ardeur au jeu et sa robustesse attirèrent alors  l’attention des Maple Leafs, qui lui offrirent un contrat.  Il fut ainsi assigné aux Blazers d’Oklahoma City de la même ligue, où il passa les saisons 1973-74 et 1974-75.
 
Il débuta également la saison 1975-76 à Oklahoma City, où il accumula 59 points en 58 matchs, un niveau jamais atteint pour lui.  Et contre toute attente, il fut rappelé et atteignit la Ligue Nationale.  L’année suivante, il devint même un régulier à Toronto et amassa 29 points.
 
En 1977-78, il recula dans la hiérarchie et retourna dans la Ligue Centrale, avant d’être échangé aux Kings, dans un échange à cinq joueurs.
 
Il passa l’essentiel de la saison qui suivit avec leur filiale de la Ligue Américaine, en plus de jouer six matchs avec l’équipe californienne.
 
C’est malheureusement ainsi, après 91 matchs et 37 points dans la LNH, que son vaillant parcours prit fin.  Le 9 juin 1979, alors qu’il était à Montréal, son véhicule eut une crevaison sur l’Autoroute Métropolitaine.  Garland en perdit le contrôle et eut un accident qui lui coûta la vie.  Il avait 27 ans.
 
Sources : « Former Junior Garland dies », Montreal Gazette, 11 juin 1979, p.36, hockeydb.com, legendsofhockey.net.

Aucun commentaire: