Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

jeudi 28 août 2014

Le repêchage supplémentaire




J'aime bien me promener sur Hockeydb, la bible des statistiques de joueurs de hockey. Parfois je m'y rends pour consulter des infos sur un seul joueur et sans m'en rendre compte je viens de perdre une heure de ma vie dans le puits sans fonds qu'est ce site incroyable. Ils ont même une section consacrée au "one-game wonders", ces joueurs qui n'ont joué qu'une partie dans la LNH.

J'aime particulièrement la section des repêchages. On peut parcourir l'histoire de tous les repêchages amateurs de la LNH et AMH que ce soit par année ou par équipe. C'est intriguant de voir les bons coups de chaque repêchage ainsi que les joueurs obscurs qui n'ont jamais pu se rendre jusqu'à la grande ligue. C'est ainsi que je suis tombé sur une relique du passé, le repêchage supplémentaire. Ce repêchage eut lieu de 1986 à 1994 et avait pour but de permettre aux équipes de choisir des joueurs des collèges universitaires non-repêchés et agés d'au moins 21 ans.


L'ancien joueur et membre du temple de la renommée Adam Oates est à l'origine de la création de ce repêchage spécial. Si Oates est souvent cité parmi les meilleurs joueurs non-repêchés de l'histoire de la ligue et bien c'est probablement parce qu'à l'époque il n'y avait pas de repêchage supplémentaire. Le hockey collégial américain était en plein essor après les olympiques de 1980 mais plusieurs joueurs collégiaux passaient quand même sous le radar des recruteurs de la LNH. Oates, un canadien d'origine, opta de jouer à l'université RPI dans l'état de New York après son stage junior au Canada où il ne fut pas repêché. Il établit par la suite plusieurs records offensifs avec RPI qui gagna le championnat de 1984 et de 1985, suite à quoi plusieurs équipes de la LNH tentèrent de le signer. Oates décida donc de ne pas jouer sa dernière année universitaire et signa un contrat de 1.1 million pour quatre ans avec les Red Wings de Détroit, ce qui fit de lui la recrue la mieux payée de la LNH à l'époque. Comme il n'était pas un joueur issu du repêchage amateur et qu'il était agent libre, il était capable de demander un salaire supérieur aux autres joueurs recrues. La ligue corrigea le tir l'année suivante en créant ce repêchage supplémentaire exclusif aux joueurs universitaires. L'idée était de permettre aux équipes de repêcher et développer plus de joueurs et ainsi garder le salaire des recrues le plus bas possible en empêchant ces joueurs d'être agent libre et de signer à gros prix après une éclosion sur le tard comme dans le cas d'Adam Oates.

Ce repêchage commença donc en 1986 où 25 joueurs collégiaux furent choisis par les équipes de la LNH. Je n'ai aucune idée sur comment fonctionnait ce repêchage. L'ordre de sélection n'était pas le même que le repêchage régulier et quelques équipes avaient même 2 choix tandis que d'autres optaient de ne pas y participer. Plus les années passèrent et moins on s'intéressa au repêchage supplémentaire, qui ne réussit pas à créer un autre Adam Oates. Les bons joueurs issus des collèges américains commençaient à sortir de plus en plus dans les premières rondes du repêchage régulier. Durant le repêchage amateur de 1986, un record de 6 joueurs issus des collèges américains furent repêchés en première ronde dont Craig Janney, Brian Leetch, et Joe Murphy qui sortit au premier rang. À partir de 1992, le repêchage supplémentaire était réservé aux équipes exclues des séries et de moins en moins de joueurs repêchés parvinrent à s'établir dans la ligue. Après la grève des joueurs de 1995, le repêchage supplémentaire fut éliminé en accord avec la nouvelle convention collective. Il faut aussi mentionner le fait que le repêchage régulier comprenait 11 rondes interminables à l'époque, ce qui dut grandement influencer cette décision.

Au cours des années, peu de joueurs de renom furent issus de ce repêchage particulier mais on pouvait quelquefois y trouver quelques bons joueurs. En voici quelques-uns qui jouèrent au moins 200 matchs dans la LNH en ayant un certain impact :

John Cullen : 550 points en 621 matchs

Probablement le meilleur joueur issu de l'histoire du repêchage supplémentaire. Après avoir été nommé recrue de l'année avec l'Université de Boston en 1984, John Cullen ne fut pas réclamé au repêchage amateur. Le repêchage supplémentaire de 1986 lui permit enfin d'être repêché par les Sabres de Buffalo. Mais les Sabres ne lui offrirent pas de contrat et il joua plutôt avec les Spirits de Flint dans la ligue internationale en 87-88. Il brûla la ligue et les Sabres eurent finalement de l'intérêt pour lui mais il décida de signer avec les Penguins pour moins d'argent car il en voulait toujours aux Sabres de l'avoir fait languir. Avec Pittsburgh il obtiendra beaucoup de succès mais il est toutefois plus reconnu pour avoir fait partie de l'échange avec les Whalers contre Ron Francis en 1991. Il joua plus tard pour les Maple Leafs et le Lightning. Sa carrière prit presque fin en 1997 alors qu'il fut diagnosticé d'un cancer et rata la saison au complet. Il se remit du cancer et tenta un retour en 98-99 avec Tampa Bay. Mais après 2 mois ponctués de retours dans les mineures et d'autres problèmes de santé, il décida de prendre sa retraite. Il gagna le trophée Masterton cette année-là.

Shawn Chambers : 235 points en 625 matchs

Ce défenseur originaire du Michigan fut choisi au repêchage supplémentaire de 1987 par les North Stars après deux saisons avec l'Université Fairbanks en Alaska. Il joua ensuite une saison junior dans la WHL et dans les mineures avant de joindre les North Stars à temps plein en 1988. Il joua également pour les Capitals, le Lightning, les Devils et les Stars. Ce solide défenseur aux habiletés défensives et offensives remporta la coupe Stanley aux côtés de Scott Stevens et des Devils en 1995 et plus tard avec les Stars de Dallas en 1999. Il est aussi reconnu comme étant le détenteur du record de la pire cote de joueur de la série de jeux vidéos NHL, un traitement injustifié comme Martin nous a démontré il y a quelques mois.

Bob Kudelski : 241 points en 442 matchs

Kudelski en était à sa deuxième année avec Yale lorsqu'il fut repêché par les Kings au repêchage supplémentaire de 1986. Après une autre saison à Yale, il joint le club-école des Kings et parvint à faire partie de l'équipe à temps plein pour la saison 89-90 durant laquelle il marqua 23 buts. Il fut échangé aux Senateurs d'Ottawa durant leur saison inaugurale en 92-93 qu'il termina en force avec 35 points en 48 matchs. Il était un des seuls bons joueurs offensifs de cette première saison des pauvres Sénateurs. La saison suivante il fut échangé aux Panthers à la mi-saison et marqua en tout 40 buts durant la saison 93-94, un fait considérable quand on prend compte qu'il s'agissait de deux équipes d'expansion. Cette saison partagée entre Ottawa et la Floride fait de lui le co-détenteur avec Jimmy Carson du record de matchs joués en une saison avec 86 matchs. Mais son rendement dimunua par la suite. Après 13 matchs et seulement 1 passe au compteur, il prit sa retraite en 1995-96.


Dave Snuggerud : 84 points en 265 matchs

Je n'ai pas grand chose à dire sur Snuggerud si ce n'est qu'il vient de la ville de Minnetonka au Minnesota et ça sonne bien. Il fut choisi au repêchage supplémentaire de 1987 par Buffalo et perça l'alignement des Sabres durant la saison 89-90 durant laquelle il connaitra sa meilleure production offensive avec 14 buts et 16 passes pour 30 points. Il passa aux Sharks en 1992 et aux Flyers la saison suivante. Sans contrat en 93-94, il revint passer une dernière saison dans la IHL avec le Moose du Minnesota avant de quitter le hockey et retourner terminer ses études à l'Université du Minnesota.

Jamie Baker : 150 points en 404 matchs

Chosi au repêchage supplémentaire de 1988 par les Nordiques, Baker joignit les rangs du club-école à Halifax en 1989 après avoir completé ses quatres années à l'Université St.Lawrence de l'état de New York. Il passa les 3 saisons suivantes à faire la navette entre Québec et Halifax avant de signer comme agent libre avec la nouvelle équipe des Sénateurs d'Ottawa, sa ville natale, en 1992. Il put enfin connaitre son éclosion avec Ottawa et termina la saison 92-93 au deuxième rang des pointeurs de l'équipe avec 48 points. La saison suivante il signa avec les Sharks avec qui il marqua le but gagnant qui élimina les Red Wings lors des séries du printemps 1994, un des moments marquants de l'histoire de l'équipe. Il passa aux Maple Leafs en 1996 avant de retourner dans les mineures l'année suivante. Il tenta un retour avec les Sharks en 98-99 mais ne joua qu'un match avant de prendre sa retraite.

Todd Krygier : 243 points en 543 matchs

Krygier en était à sa dernière année à l'Université du Connecticut lorsqu'il fut choisi au repêchage supplémentaire de 1988 par les Whalers de Hartford. Il débuta avec les Whalers en 1989 et y joua 2 saisons avant d'être échangé aux Capitals de Washington avec qui il joua de 1991 à 1994. Il joua ensuite 2 saisons à Anaheim avant de revenir avec les Capitals qu'il aidera à atteindre la finale de 1998. Après deux autres saisons dans la IHL avec les Solar Bears d'Orlando, il prit sa retraite après la saison 99-2000.

Cory Cross : 131 points en 659 matchs

Cross est un des derniers joueurs issu du repêchage supplémentaire et un des seuls qui joua son hockey universitaire au Canada, avec les Golden Bears de l'Université d'Alberta. Ce grand défenseur de 6'5" fut repêché en 1992 par le Lightning de Tampa Bay, équipe avec qui il évolua de 1994 à 1999. Il connut par la suite quelques bonnes saisons avec les Maple Leafs avant de se promener avec les Rangers, Oilers, Penguins et Red Wings. C'était un défenseur particulièrement lent à la Hal Gill et après le lock-out de 2005, ses lacunes en vitesse étaient évidentes et il ne fit pas long feu par la suite, ne jouant que 22 matchs en 2005-06. Il joua une autre saison en Allemagne avant de prendre sa retraite.

Steve Rucchin : 489 points en 735 matchs

Voici la plus belle histoire du repêchage supplémentaire. Steve Rucchin fut choisi par les Mighty Ducks d'Anaheim lors du tout dernier repêchage supplémentaire en 1994 et il est celui qui jouera le plus de matchs dans la LNH parmi les quelques chanceux de l'histoire de ce repêchage. Le plus étonnant est qu'il ne pensait même pas à une carrière dans le hockey, ayant délaissé le hockey junior à l'âge de 15 ans. Il jouait au hockey universitaire à l'université de Western Ontario par plaisir, en complément de ses études en biologie. Sa sélection par les Mighty Ducks était totalement imprévue mais il décida toutefois de tenter sa chance avec la jeune équipe d'Anaheim, qu'il réussit à joindre après la grève des joueurs en 1994. Son bon gabarit et une excellente vision du jeu l'aidèrent grandement à se tailler une place avec Anaheim et il était le complément parfait au centre de Paul Kariya et Teemu Selanne suite à l'arrivée de ce dernier en 1996. Ce joueur sous-estimé fut un des piliers des Mighty Ducks pendant 10 saisons et fut nommé capitaine lors de la saison 2003-04 suite au départ de Kariya. Après le lock-out de 2005 il joua pour les Rangers et les Trashers avant de prendre une retraite prématurée en 2007 suite à plusieurs blessures.


Randy Exelby : 5 buts alloués en 2 matchs

D'autres joueurs plus obscurs ont réussi à se tailler une place dans la LNH le temps de quelques matchs surtout au sein d'équipes d'expansion comme les Sharks ou le Lightning. Le seul joueur sélectionné par les Canadiens au repêchage supplémentaire à s'être rendu dans la LNH fut le gardien de but Randy Exelby qui joua un grand total de 3 minutes avec les Canadiens le temps que Patrick Roy aille aux toilettes. Ce n'est pas une blague, Patrick a litteralement du aller au toilettes durant un match en 1989 et Exelby a pu enfin gouter à la LNH. Il jouera plus tard une seule partie complète avec les Oilers en 1990 où il alloua 5 buts dans une cause perdante. Il termina sa carrière dans les mineures en 1991.

Bref le repêchage supplémentaire est une chose du passé et peu de gens s'ennuie de lui mais ça a pu créer de belles histoires et permettre à des joueurs sous-estimés de prouver leur valeur.

Aucun commentaire: