Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

jeudi 21 août 2014

Les carrés d'as des dernières décennies





À chaque saison de hockey, lorsqu'on arrive en finale d'association des séries de la coupe Stanley, on retrouve ce qu'on appelle le "Carré d'As" formé par les 4 équipes encore en lice pour la coupe Stanley. On peut affirmer que ces 4 équipes sont les meilleures de la saison pour être encore en vie à ce moment. Mais je me suis mis à penser que si chaque saison a son carré d'as, quel est le carré d'as de la décennie? En d'autres mots, quelles sont les 4 équipes qui ont défini une décennie en particulier? C'est le genre de chose pas trop utile dont j'aime jaser moi. Alors voici le carré d'as pour chacune des 4 décennies passées.

Pendant un bout, il n'y avait que 6 équipes et seulement Montreal, Toronto et Detroit s'en sortaient bien. Et dans les années 30 il y avait plus d'équipes mais beaucoup d'entres elles n'ont pas fait long feu. Donc j'ai cru bon de commencer ce décompte avec la décennie des années 70, quelques années après la grande expansion de 1967.

Comme bonus, pour chaque décennie j'ai aussi attribué un bonnet d'âne pour l'équipe à l'autre opposée, soit l'équipe qui fut la risée de la ligue pendant la même période. À noter que je définis le début d'une décennie par la dernière année d'une saison, par exemple la saison 1979-80 fait partie de la décennie des années 80. Je prends en considération les conquètes de la Coupe Stanley, les présences en finale de la coupe et en finale de conférence, le rendement en saison régulière et l'impact général laissé par l'équipe durant ces périodes historiques.



Années 70

Carré d'as
1. Canadiens de Montréal
2. Bruins de Boston
3. Flyers de Philadelphie
4. Jets de Winnipeg (AMH)

Mention honorable : Blackhawks de Chicago, Rangers de New York, Islanders de New York
Bonnet d'âne :
Golden Seals de Californie/Barons de Cleveland

Les Canadiens de Montréal, avec Guy Lafleur, Ken Dryden, Larry Robinson et cie, méritent la première place avec 6 coupes Stanley durant les années 70, dont 4 d'affilée de 1976 à 1979. Les Bruins viennent en deuxième place avec 2 coupes Stanley et 5 participations à la finale avec des vedettes comme Bobby Orr et Phil Esposito. Les Flyers, surnommés les "Broad Street Bullies" ont aussi marqué la décennie avec leur style de jeu intimidant et sont devenus la première équipe d'expansion à remporter la coupe en 1974 et répétèrent l'exploit en 1975. Les Jets de Winnipeg dans l'AMH concluent ce carré d'as, eux qui ont remporté 3 fois la coupe AVCO et ont influencé à leur manière le hockey en signant à gros prix Bobby Hull et ont été les premiers à signer des joueurs vedettes européens.

Mention honorable aux Blackhawks de Chicago qui ont participé à la finale à 2 reprises et n'ont pas manqué les séries une seule fois, terminant souvent en finale d'association ou en demi-finale. S'ils avaient pu garder Bobby Hull, ils auraient peut-être remporté la coupe. Mention honorable également aux Rangers qui eux aussi sont allé 2 fois en finale durant la décennie. Les Islanders méritent une mention car ils ont réussi à devenir compétitifs très rapidement. À leur troisième année d'existence en 1975, ils se sont rendu en finale de conférence, qu'ils ont atteint 3 autres fois en 76, 77 et 79. Leur tour viendra assez vite dans la décennie suivante.

Comme bonnet d'âne, difficile de trouver pire que les Golden Seals de Californie/Barons de Cleveland. Malgré que d'autres franchises étaient également instables et moribondes comme les Scouts de Kansas City/Rockies du Colorado, les "Dead Wings" de Détroit ou les Capitals de Washington, les Seals/Barons représentent bien l'instabilité du hockey professionnel et la dilution du talent de l'époque. Ils ont terminé leur parcours en 1978, étant fusionnés avec les North Stars du Minnesota.


Années 80

Carré d'as
1. Oilers d'Edmonton
2. Islanders de NY
3. Canadiens de Montréal
4. Flames de Calgary

Mention honorable : Flyers de Philadelphie, Bruins de Boston, Blackhawks de Chicago
Bonnet d'âne : Maple Leafs de Toronto

Les Oilers et les Islanders ont chacun remporté 4 coupes Stanley durant les années 80. Mais quand on pense aux années 80, un seul joueur nous vient tous en tête: Wayne Gretzky. Les Oilers sont en première place car ils ont marqué la décennie avec leurs nombreux joueurs vedettes tels Gretzky, Kurri, Messier, Fuhr, Coffey etc... et ont remporté une dernière coupe en 1989-90 malgré l'échange de Gretzky. Les Islanders sont bons deuxièmes avec 4 coupes d'affilée et des vedettes comme Mike Bossy, Bryan Trottier et Denis Potvin. Les Canadiens et les flames se sont partagé 2 coupes Stanley durant le reste de la décennie. J'ai placé les Canadiens en 3ème place, eux qui n'étaient plus une super puissance mais demeuraient toutefois compétitifs d'année en année. Avec l'arrivée de Patrick Roy et plusieurs autres jeunes joueurs, ils ont remporté la coupe de 1986 et ont participé à la finale de 1989. Les Flames complètent ce carré d'as avec un conquête en 1989. Ils étaient devenus une puissance vers la fin de la décennie après un déménagement d'Atlanta en 1980.

Mention honorable aux Flyers de Philadelphie qui ont participé trois fois à la finale (1980, 1985 et 1987). Les Bruins étaient eux aussi compétitifs, participant à la finale de 1988 (et ensuite de 1990) et ne ratant pas une fois les séries. Les Blackhawks, avec Denis Savard comme joueur vedette, ont eux aussi été compétitifs, se bloquant toutefois aux Oilers sur leur passage.

Comme bonnet d'âne, il fut difficile de trouver un gagnant. Les North Stars et les Canucks furent médiocres pour la majorité de la décennie à l'exception de leurs participations à la finale de 1981 et 1982 respectivement. D'autres équipes comme les Whalers, les Jets et les Nordiques eurent de la difficulté à s'intégrer à la LNH suite à la fusion avec l'AMH mais eurent toutefois quelques bonnes saisons et des bons joueurs vedettes comme Ron Francis, Dale Hawerchuk et les frères Statsny. D'autres équipes furent très médiocres comme les Penguins de Pittsburgh qui ratèrent les séries 6 ans d'affilée malgré la présence du jeune Mario Lemieux. Idem pour les Devils du New Jersey qui furent surnommés les "Mickey Mouse" du hockey par Wayne Gretzky lui-même. Mais j'ai décidé de remettre le bonnet d'âne aux Maple Leafs de Toronto. Malgré qu'ils aient fait les séries 6 fois sur 10 durant la décennie, ils étaient extrêmement médiocres et leur propriétaire, le terrible Harold Ballard, faisait une gestion terrible de son équipe. Contrairement aux autres équipes médiocres des années 80, les Maple Leafs n'avaient pas vraiment de joueurs vedettes et n'ont pas connu de moments forts durant la décennie. Les Devils ont au moins connu une année forte en 1988, se rendant en finale d'association et les fans des Penguins et des Red Wings avaient au moins des joueurs vedettes comme Lemieux et Steve Yzerman à admirer. Les Maple Leafs ont donc mon bonnet d'âne.


Années 90

Carré d'as
1. Red Wings de Detroit
2. Devils du New Jersey
3. Penguins de Pittsburgh
4. Avalanche du Colorado

Mention honorable : Flyers de Philadelphie, Rangers de NY, Stars de Dallas, Sabres de Buffalo, Kings de Los Angeles
Bonnet d'âne: Islanders de NY

Les Red Wings de Détroit, avec comme entraineur le légendaire Scotty Bowman ont laissé leur marque dans les années 90 en remportant 2 coupes Stanley en 97 et 98 et en se rendant à la finale de 95. Les Yzerman, Fedorov, Lidstrom et autres Shanahan formaient une équipe explosive et profitaient grandement de la présence grandissante des joueurs européens et russes à travers la ligue. Le "Russian Five" des Wings a été particulièrement marquant. Malgré qu'ils n'ont remporté qu'une coupe Stanley, les Devils représentent bien ce que le hockey allait devenir, soit un jeu axé sur la défensive et l'obstruction. La "trappe" est souvent synonyme des Devils et de leur entraineur de l'époque, Jacques Lemaire. Mais les Devils comptaient également sur un gardien hors-pair en la personne de Martin Brodeur qui les mena à la conquête de la coupe en 1995 et allait par la suite briser plusieurs records. Les Penguins dominaient la première moitié de la décennie avec des joueurs comme Jaromir Jagr, Ron Francis et surtout Mario Lemieux, qui lui marqua la décennie par sa capacité à surmonter l'adversité. Mais après 2 conquêtes en 91 et 92, l'équipe connut des difficultés financières vers la fin de la décennie jusqu'à ce que Mario achète l'équipe. L'Avalanche complète ce carré d'as. Les Nordiques de Québec, suite à l'échange d'Eric Lindros, étaient finalement redevenus compétitifs avant de déménager au Colorado. Avec l'acquisition de Patrick Roy, ils devinrent une puissance, gagnèrent la coupe en 1996 et marquèrent le reste de la décennie, surtout graçe à leur intense rivalité avec les Red Wings.

Mention honorable aux Flyers et leur "Legion of Doom" avec Eric Lindros, John Leclair et Mikael Renberg. Les Stars de Dallas terminèrent la décennie en force, remportant la coupe de 1999 et perdant en finale l'année suivante. J'offre également une mention spéciale aux Sabres de Buffalo mais plus précisément à leur gardien étoile, Dominik Hasek, qui remporta 5 fois le trophée Vezina dans les années 90 et mena les Sabres à la finale de 1999. Le "no goal" de la finale de 1999 est également un moment marquant de la décennie. Les Rangers et leur conquête de 1994 avec beaucoup d'anciens joueurs des Oilers ont une place importante dans l'imaginaire collectif, et aussi grace à Wayne Gretzky (un autre ancien Oiler) qui y termina sa carrière en 1999. Wayne et les Kings de Los Angeles ont aussi marqué le hockey à partir de la fin des années 80. Son arrivée en Californie aida grandement le sport à prendre son expansion dans le sud des États-unis (pour le meilleur et pour le pire).

Comme bonnet d'âne j'avais plusieurs options. J'avais le gout de le donner aux Canadiens, qui suite à la coupe de 1993 ont multiplié les mauvaises décisions (échanges de John Leclair, Eric Desjardins, Patrick Roy et Pierre Turgeon entre autres) jusqu'à nous donner une équipe minable pour clore le siècle. Les Oilers, suite à leur dernière conquête en 1990, ont connu des saisons de misère à partir de 1993 mais avaient tout de même de bonnes équipes vers la fin de la décennie. D'autres équipes comme les Whalers et les Jets ont connu des difficultés financières avant de déménager. Mon bonnet d'âne revient toutefois aux Islanders de NY. À l'exception de leur parcours durant les séries de 1993, les Islanders étaient devenus la risée de la ligue par leur instabilité au niveau administratif. Ils ont maintes fois échangé de futures vedettes dû à leur manque de fonds et leur mauvaise gestion (Mike Milburry). Le comble arriva en 1995 lorsqu'ils changèrent leur uniforme et leur logo. Plusieurs autres équipes ont eu des chandails horribles pendant la décennie (Mighty Ducks, Coyotes, Kings, etc…) mais aucune n'a autant marqué cette période de mauvais gout comme les Islanders.


Années 2000

Carré d'as
1. Red Wings de Detroit
2. Devils du New Jersey
3. Penguins de Pittsburgh
4. Ducks d'Anaheim

Mention honorable : Hurricanes de la Caroline
Bonnet d'âne : Thrashers d'Atlanta

Le carré d'as de cette décennie demeure presque identique à celui des années 90. Seulement la 4ème position est différente avec les Ducks qui remplacent l'Avalanche. Les Red Wings et les Devils sont demeurés compétitifs durant la décennie 2000 avec essentiellement le même noyau de joueurs et/ou d'entraineurs et dirigeants. 2 coupes Stanley pour chacune de ces 2 équipes; 2002 et 2008 pour les Red Wings, 2000 et 2003 pour les Devils. En plus ils ont chacune participé à une autre finale dans une cause perdante; 2009 pour les Red Wings et 2001 pour les Devils. J'ai classé Detroit en première place pour leur stabilité et leur tradition d'excellence qui dure toujours. Ils n'ont pas raté les séries depuis 1990. Les Devils ont bien commencé la décennie et sont quand même demeurés compétitifs durant le reste de celle-ci mais pas autant que les Red Wings. Les Penguins de Pittsburgh ont su remonter la pente après quelques années d'instabilité. Le retour au jeu de Mario Lemieux en 2000-01 et l'arrivée de la nouvelle grande vedette de la ligue Sidney Crosby ont été des événements marquants de la décennie. Ils ont retrouvé le chemin de la victoire et remporté la coupe de 2009 après avoir perdu en finale en 2008. Les Ducks complètent ce carré d'as. Après avoir perdu en finale contre les Devils en 2003, les Mighty Ducks ont changé de nom en 2006 et ont par la suite remporté haut la main la coupe en 2007, des séries qu'ils ont outrageusement dominé, ne perdant que 5 matchs au total.

Mention honorable aux Hurricanes, champions en 2006 et finalistes en 2002. Après un déménagement de Hartford en 1997, la franchise a connu quelques jours meilleurs durant les années 2000. D'autres équipes ont laissé leur marque également sans toutefois être assez constant ou dominant pour recevoir une mention, je pense aux Sharks, aux Senateurs et aux Flames de ce monde. D'autres équipes comme l'Avalanche et les Stars ont commencé la décennie en force mais n'étaient plus dans le coup vers la période du lock-out de 2005.

Comme bonnet d'âne, les Islanders étaient toujours aussi poches et mal gérés mais ont quand même participé aux séries 4 fois en 5 ans au début de la décennie. Les Oilers ont mal terminé les années 2000 mais leur parcours Cendrillon en 2006 a été très mémorable. S'ils avaient pu garder certains joueurs ils auraient été plus compétitifs. Les Coyotes de Phoenix sont en instabilité permanente presque depuis leurs débuts mais ont fait les séries à quelques reprises. Le bonnet d'âne pourrait donc se diviser en trois parties que je remettrais aux Panthers, aux Blue Jackets et aux Thrashers qui n'ont chacun fait les séries qu'une seule fois durant ces 10 années. Mais si je dois choisir qu'une équipe, ce serait les Thrashers qui furent extrèmement futiles et insignifiants durant la décennie et ont fini par déménager à Winnipeg en 2011. Leurs chandails étaient également horribles, ce qui influence grandement mon jugement. 



Maintenant nous sommes en plein milieu d'une autre décennie donc trop tôt pour faire un nouveau carré d'as. Mais juste pour le fun voici ceux qui peuvent prétendre au titre jusqu'à maintenant (pas certain de la 4ème position).

Années 2010

Carré d'as
1. Blackhawks de Chicago (2 coupes)
2. Kings de Los Angeles (2 coupes)
3. Bruins de Boston (1 coupe, 2 finales)
4. Canucks de Vancouver (1 finale, 2 trophées du président) ou Rangers de New York (1 finale + 1 finale de conférence)


Mention honorable : Canadiens, Sharks, Flyers
Bonnet d'âne : Coyotes, Oilers, Panthers

Aucun commentaire: