Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

mardi 17 février 2015

Les derniers joueurs actifs (2ème partie)




Voici la deuxième partie des derniers joueurs actifs des équipes défuntes de l'histoire de la LNH. Si vous avez manqué la 1ère partie vous pouvez la lire en cliquant ici.

Je croyais pouvoir terminer cette série en seulement 2 parties mais il y en aura finalement une troisième car il y a ici beaucoup d'informations. Allons-y donc.

North Stars du Minnesota (1967-1993) : Mike Modano (2011)

Modano fut le dernier joueur à porter le N étoilé des North Stars. Il suivit l'équipe lors du déménagement à Dallas pour la saison 1993-94 et restera avec la franchise jusqu'à la fin de la saison 2009-10 suite à quoi il fit un Martin Brodeur de lui-même et joua une dernière saison dans la ligue avec les Red Wings de Détroit. Il détient les principaux records offensifs de l'histoire des Stars/North Stars et est aussi le meneur pour les buts et les points chez les attaquants d'origine américaine. Il fut capitaine de l'équipe de 2003 à 2006 et les mena à la conquête de la coupe en 1999. Il fut introduit au temple de la renommée en 2014.

Écart entre la fin des North Stars et le dernier match de Modano : 18 ans.

Mike Craig

J'ajoute ici le nom de Mike Craig, qui est officiellement le dernier joueur professionnel (hors-LNH) à avoir porté les couleurs des North Stars. Craig fut repêché par l'équipe au 28ème rang en 1989 et joua durant les 3 dernières saisons au Minnesota et une autre saison à Dallas. Il joua ensuite à Toronto durant 3 autres saisons avant d'ensuite faire la navette dans la IHL et la AHL pendant quelques années et joua aussi quelques matchs avec les Sharks. En 2002 il marqua le but vainqueur du Canada lors de la finale de la coupe Spengler contre le HC Davos. Je crois qu'il aima ce séjour en Europe car il joua par la suite en Suisse et en Autriche jusqu'en 2012 et joua une dernière saison en Italie en 2013.

Écart entre la fin des North Stars et le dernier match de Craig : 20 ans.


Passons maintenant à une franchise qui connut plusieurs difficultés sous 4 incarnations :

Bulldogs de Québec (1878-1920) : Dave Ritchie (1926)

Les Bulldogs, doubles champions de la coupe Stanley en 1912 et 1913, furent une des 4 équipes fondatrices de la LNH en 1917 mais ne purent cependant disputer aucun match avant la saison 1919-20, faute de financement. Il ne jouèrent donc qu'une seule saison misérable (fiche de 4-20-0) dans la LNH suite à quoi l'équipe déménagea à Hamilton. Le dernier Bulldog fut Dave Ritchie qui joua de 1914 à 1917 avec l'équipe avant d'être transféré aux Wanderers, aux Sénators et aux Arenas de Toronto pendant que l'équipe était en suspens. Il revint finalement à Québec pour la seule saison de l'équipe dans la LNH. Il ne joua cependant pas pour les Tigers par la suite, étant plutôt échangé aux Canadiens pour la saison 1920-21. Il ne joua que 6 matchs à Montréal suite à quoi il prit sa retraite pour devenir arbitre. Il fit toutefois un retour dans la ligue avec les Canadiens pour 5 matchs en 1924-25 et 2 matchs en 1925-26. Il joua donc pour pour toutes les équipes originales de la LNH (Canadiens, Wanderers, Bulldogs, Senators et Arenas).

Écart entre le dernier match des Bulldogs de Québec et celui de Ritchie : 6 ans.


Eddie Oatman

J'accorde une mention spéciale ici à Eddie Oatman qui fut officiellement le dernier Bulldog actif professionnelement. Il eut une carrière phénoménalement longue de 32 ans (1907 à 1939) et était un des meilleurs marqueurs dans toutes les ligues où il a pu jouer. Il joua 2 saisons avec les Bulldogs en 1911 et 1912, aidant l'équipe à remporter la coupe de 1912. Il joua par la suite plusieurs saisons dans la ligue de l'ouest avec les Cougars de Victoria et les Rosebuds de Portland. Il joua d'ailleurs dans la finale de la coupe contre les Canadiens en 1916 (la première coupe de l'équipe). Il disputa une autre fois la finale de la coupe en 1924 en tant que membre des Tigers de Calgary encore une fois contre les Canadiens (qui gagnèrent leur 2ème coupe). Il joua par la suite plusieurs saisons dans des circuits mineurs dans le nord-est des États-unis jusqu'en 1939.

Écart entre la fin des Bulldogs et le dernier match de Oatman : 19 ans.


Tigers d'Hamilton (1920-1925) : Billy Burch (1933)

Les Bulldogs déménagèrent donc à Hamilton pour la saison 1920-21 et connurent 4 premières saisons difficiles avant de finalement devenir compétitifs durant la saison 1924-25. Il terminèrent la saison en première place mais leurs joueurs firent une grève (la première de l'histoire de la ligue) en protestation contre leurs conditions salariales. La ligue avait augmenté le nombre de matchs de 24 à 30 et les joueurs n'étaient pas plus payés. Les Tigers refusèrent donc de jouer en finale de la coupe Stanley et ce sont les Canadiens qui disputèrent la finale cette année-là contre les Cougars de Victoria. Les Tigers ne revinrent jamais dans la LNH alors que les droits des joueurs furent achetés par un promoteur de New York, Bill Dwyer, qui instaura une nouvelle équipe, les Americans de New York en 1925. Dwyer augmenta d'ailleurs le salaire des joueurs pour l'occasion. Billy Burch s'amena donc à New York et fut d'ailleurs le premier capitaine de l'équipe, lui qui avait gagné le trophée Hart la saison précédente. Il marqua aussi le premier but de l'histoire de l'équipe. Il joua avec les Americans jusqu'en 1932 suite à quoi il fut échangé aux Bruins pour la saison 1932-33. Il termina toutefois la saison avec les Black Hawks et prit ensuite sa retraite. Il fut introduit au temple de la renommée en 1974.

Écart entre le dernier match des Tigers et la retraite de Burch : 8 ans.



Americans de New York (1925-1941) : Pat Egan (1951)

Les Americans furent la première équipe de la LNH à New York, alors qu'ils débutèrent leurs activités en 1925, un an avant les Rangers. Ils furent toutefois moins populaires que leurs voisins et l'équipe décida de se renommer les Americans de Brooklyn pour la saison 1941-42. Ils ne jouèrent toutefois pas un seul match à Brooklyn, faute d'aréna adéquat. La franchise suspendit ses activités en 1942 en attendant que la 2ème guerre mondiale se termine. Mais les Americans ne revinrent jamais dans le décor et la fin de l'équipe coincide avec le début de la période des "Original 6". Le dernier joueur à avoir porté un uniforme des Americans de New York fut Pat Egan qui joua durant 2 saisons et demie avec l'équipe avant de s'enrôler dans l'armée en 1942. Il revint en 1944 avec les Red Wings mais ils l'échangèrent rapidement aux Bruins de Boston avec qui il connaitra les meilleurs années de sa carrière, étant notemment nommé au match des étoiles de 1949. Fait amusant, il fut échangé des Red Wings aux Bruins contre Flash Hollett, également le dernier joueur actif des anciens Senators d'Ottawa. Il joua également 2 autres saisons avec les Rangers avant d'être renvoyé dans les mineures en 1951. Il joua toutefois 9 autres saisons dans les ligues mineures dont plusieurs comme joueur-entraineur avec les Reds de Providence (AHL) et les Cougars de Victorina (WHL). Il deviendra plus tard entraineur chef des Indians de Springfield qu'il mena à un record de 3 coupes Calder consécutives.

Écart entre la fin des Americans (de New York) et le dernier match de Egan : 10 ans.


Americans de Brooklyn (1941-1942) : Ken Mosdell (1959)

Egan fut officiellement le dernier American de New York mais Mosdell fut le dernier American de Brooklyn car il commença sa carrière lors de la saison 1941-42, la seule saison de l'équipe à Brooklyn (même s'ils ne jouaient pas à Brooklyn en tant que tel). Il serait donc le dernier joueur actif de la franchise (tout dénominatif confondus). Il s'amena à Brooklyn après avoir attiré l'attention lors de la coupe Memorial de 1941 en marquant 10 buts en 10 matchs. Après la fin des Americans, il joua pour l'équipe de la Canadian Royal Air Force durant deux saisons avant de s'amener avec les Canadiens en 1945. Il devint un spécialiste en défense avec Montréal et remporta 4 coupes Stanley et devint un ami très proche de Maurice Richard, l'aidant notemment à améliorer son anglais. Il fut vendu aux Blackhawks en 1956 mais prit sa retraite après 25 matchs avec les Black Hawks et revint à Montréal pour être proche de sa famille. Il joua ensuite dans des ligues séniors mais fit un retour avec les Canadiens pour 2 matchs lors des séries de 1959 où il remporta sa 4ème coupe Stanley avant d'accrocher ses patins pour de bons. Il fut donc le dernier joueur actif ayant joué pour les Americans de Brooklyn et également le dernier à avoir joué avec une équipe qui n'était pas dans les "Original 6".

Écart entre la fin des Americans (de Brooklyn) et le dernier match de Mosdell : 17 ans.


Wanderers de Montréal (1904-1918) : George Gerran (1926)

Les Wanderers étaient une des meilleures équipes professionnelles avant la fondation de la LNH en 1917. Ils gagnèrent 4 coupes Stanley entre 1906 et 1910. Leurs succès diminuèrent rapidement par la suite après leur entrée dans la NHA (ancètre de la NHL). À l'exception de leur première saison dans la NHA où ils remportèrent la coupe, il ne firent les séries qu'une seule fois en 1915. Leur séjour dans la LNH ne dura que 6 matchs suite à quoi un incendie détruisit leur aréna en janvier 1918 et l'équipe fut par la suite dissoute. Le dernier joueur à avoir joué pour les Wanderers fut Gerran, lui qui fut également le premier américain à jouer dans la LNH. Il joua 4 des 6 matchs des Wanderers avant l'incendie suite à quoi il retourna jouer aux États-Unis, participant d'ailleurs aux jeux olympiques en 1920 où les américains gagnèrent la médaille d'argent. Il ne revint pas dans la LNH avant 1925, lorsqu'il s'aligna avec les Bruins de Boston pour 33 matchs. Il joua une autre saison dans les mineures en 1926-27 avant de prendre sa retraite. Un autre joueur déjà mentionné plus haut, Dave Ritchie joua également avec les Wanderers lors de leur saison maudite et joua également jusqu'en 1926 mais seulement pour 2 matchs contrairement à Gerran qui joua toute la saison.

Écart entre le dernier match des Wanderers et celui de Gerran : 8 ans.


Dans la prochaine partie j'ai gardé les meilleurs : les Seals, les Barons, les Whalers etc... c'est à découvrir bientôt...

Aucun commentaire: