Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

mardi 20 juin 2017

Les plaques personnalisées



C’est finalement après pratiquement tout le monde (il reste Terre-Neuve) que le gouvernement du Québec va finalement vendre des plaques d’immatriculation personnalisées (″vanity plates″).  Pour un gouvernement, il s’agit d’une bonne façon de percevoir des revenus supplémentaires, puisque c’est tout à fait volontaire.  Si on ne veut pas payer plus, on peut toujours conserver sa plaque régulière.  Rien ne nous y oblige.
 
Le projet a été retardé à quelques reprises, car des investissements ont été requis au vétuste système informatique de la SAAQ pour y parvenir.  Toutefois, aux dernières nouvelles, le projet serait mis en place quelque part en 2017-18.  Les frais additionnels seraient de 250$.  Le gouvernement espérerait ainsi percevoir 5 millions $ supplémentaires annuellement.
 
Lorsqu’elles seront finalement disponibles, qui seront donc les premiers à commander une plaque ROCKET9, GOHABSGO, ROY33 ou HUNTER32?  (Ou dans d’autres registres, JMLESKI, ELVIS, SPOCK, EINSTEIN ou MOZART?)
 
 
Chez nos voisins, en Ontario, on peut se procurer une plaque avec de 2 à 8 caractères pour 310$.  Si on veut inclure un élément graphique, avec de 2 à 6 caractères, on doit débourser 336,40$.  Parmi les éléments graphiques disponibles, on retrouve entre autres une variété d’œuvres de charité, mais aussi les logos des différentes équipes professionnelles.


 
Prenons un autre exemple, le Massachussetts.  On peut y commander une plaque personnalisée au profit d’une œuvre de charité pour 50$, auquel on ajoute les frais de renouvellement de 80$.  Les fonds vont ensuite à l’œuvre.
 
On peut aussi y choisir le logo de son équipe favorite mais alors, les frais vont à l’œuvre qui s’y rattache.  Dans le cas des Bruins, il s’agit du hockey mineur.  Pour les Red Sox, les Patriots ou les Celtics, il s’agit de leur fondation.
 

 

 
Serez-vous tenter?
 
Sources : ″Quebec to begin to sell personalized licence plate″ de Steve Faguy, 17 mars 2016, Montreal Gazette (montrealgazette.com), dmv.org, ontario.ca.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

BJ MOM, j'en connais un qui doit se faire niaiser en se faisant dépasser sur l'autoroute!