Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

dimanche 30 juillet 2017

Promo - Bee Hive



Peut-on imaginer une promotion qui dure 33 ans?  C’est pourtant ce qui est arrivé avec les photos Bee Hive.  De 1934 à 1967, lorsqu’on achetait du sirop de maïs Bee Hive, on pouvait envoyer par la poste une demande pour une photo de joueur à la compagnie St.Lawrence Starch Company de Port Credit (faisant aujourd’hui partie de Mississauga).  Celle-ci devait toutefois être accompagnée d’une preuve d’achat de leur produit.

Au début de la promotion, elle avait un rôle bien particulier.  Les gens écoutaient alors les matchs de hockey à la radio, mais ils ne voyaient pas les joueurs.  Les photos Bee Hive permettaient donc aux gens de mettre un visage sur un nom.  Son impact fut si grand qu’elle permit à Bee Hive de quadrupler ses ventes dans les années 1930 et de devenir la marque la plus populaire au Canada.

Pour les collectionneurs, la façon dont elles ont été distribuées a eu un impact particulier.  Lorsqu’on envoyait une demande, on pouvait spécifier quel joueur on voulait.  Ceci créa comme résultat que les meilleurs joueurs ne sont pas si difficiles à trouver.  Par contre, pour les photos très populaires, la compagnie devait parfois en faire réimprimer, ce qui pouvait créer des variations et compliquer la vie des collectionneurs d'aujourd’hui.

À l’opposé, les joueurs plus obscurs sont plus difficiles à trouver, puisque peu de gens les demandaient.  En fait, il n’est pas clair combien de photos existent.  Il y avait bien des listes parmi lesquelles on pouvait choisir.  Par contre, certains de ces choix n’ont jamais été retracés.  Ces photos ont-elles vraiment existé ou sont-elles tellement rares qu’il n’en existe plus de copie?  On ne sait pas vraiment.  On sait toutefois qu’il y en a plus de 1000, divisées en trois groupes : de 1934 à 1944, de 1944 à 1963 et de 1963 à 1967, auxquelles on ajouta aux photos un cadrage avec un motif de bois.

La promotion a continué pendant la guerre, mais la compagnie a cessé de mettre à jour ses photos pendant cette période.  Elle a par contre recommencé après.

En 1967, la ligue a doublé ses cadres, passant de 6 à 12 équipes.  De plus, l’association des joueurs avait demandé une augmentation substantielle des droits et les coûts généraux de la promotion avaient augmenté énormément au fil des années.  Dans ce contexte, St.Lawrence décida d’y mettre fin.

Au milieu des années 2000, Upper Deck a réutilisé le nom Bee Hive pour certaines de ses séries avec un look voulant recréer les collections originales.

Sources : « Collecting ″Bee Hives″ » de Don Pillar (antique67.com).

Aucun commentaire: