mardi 17 mars 2009

La sagesse de mon oncle Marcel!

Ça, c'est un des rottweilers de mon oncle Marcel. Marcel c'est non seulement le frère de mon père, mais c'est également mon parrain. Comme on peut le voir sur la photo, une des caractéristiques de mon oncle c'est que c'est un fan des Bruins de Boston. Il fait donc parti de la même gang que Claude Poirier, Gildor Roy et Mathieu, mon ancien voisin du dessous qui va les voir jouer à Boston plus souvent que vous allez au Centre Bell. J'ai toujours trouvé cool les fans québécois des Bruins. Ça peut être normal de ne pas prendre pour le Canadiens et choisir les Bruins ou encore les Flyers comme équipe de hockey préférée s'avère un choix intéressant. Où sont-ils ces fans des Islanders du début des années 80 ou encore les fans des Oilers de l'époque Gretzky... C'est également triste pour eux, mais les fans des Nordiques n'ont plus grand-chose auquel s'accrocher. Je commence à être tanné d'entendre des gens me dire qu'ils prennent pour le Canadiens en attendant le retour du Messie tout en évoquant le but d'Alain Côté... Donc le choix de prendre pour les rivaux les plus naturels du Canadiens, les Bruins de Boston, est selon moi un choix de fins connaisseurs. Après tout, dans quel état aime-t-on le plus voir les Bruins? Le plus fort possible!

Donc tout ça pour dire que mon parrain est un fin connaisseur de hockey. Quand j'étais jeune et je parlais de mes joueurs préférés du Canadiens comme Mats Naslund et Chris Nilan (qui finirent tous deux par jouer à Boston), mon parrain me parlait de Cam Neely ou de Raymond Bourque. Et que dire d'une bonne vieille série Boston-Montréal du temps de la division Adams! Je me rappelle également de mon parrain me faire l'apologie du redoutable Stan Jonatan. C'est d'ailleurs un peu à cause de lui qu'un de mes joueurs préférés de tous les temps est le redoutable Terry O'Reilly...

Arrivons au sujet du texte... J'ai posté pleins de conneries sur Facebook la semaine dernière en regard du congédiement de Guy Carbonneau du genre "Mats Naslund derrière le banc" et cie... Et bien mon oncle a passé un message plus que sage par rapport au rôle de l'entraîneur sur ma page Facebook. Mon oncle m'a écrit et je le cite : "tu vas vieillir, tu vas t'apercevoir que l'entraineur ne patine pas, bye." J'ai rarement entendu une chose songé comme ça et quand on voit le rendement du Canadiens depuis une dizaine d'année qu'il a quand même raison... Il est à un certain point clair quand on regarde la performance des anciens coach du Canadiens ailleurs dans la NHL que ce n'est pas le coach qui patine pour le Canadiens... Et c'est tout ce que j'ai à dire à propos du congédiement de Carbo!

N'empêche que c'est à cause de Don Cherry que les Bruins furent éliminés par le Canadiens en 1979... L'entraineur ne patine donc pas, mais il peut prendre des décisions qui peuvent coûter cher...

Anyway, salut Marcel!



1 commentaire:

Christ a dit…

Je suis parfaitement d'accord avec ton oncle! Maintenant, reste à savoir si c'est principalement sur le banc le problème ou beaucoup plus haut à savoir pourquoi ces joueurs se retrouvent-ils dans cette équipe...