Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

vendredi 10 avril 2009

La bataille du Vendredi Saint


C'est aujourd'hui Vendredi Saint et pour tout fans de hockey québécois résonne un moment douloureux dans l'histoire du hockey de notre chère province... À quelques jours près, ça fait maintenant 25 ans que la rivalité entre les Nordiques de Québec et le Canadiens de Montréal atteignit son paroxysme. C'est le 20 avril 1984 au Forum de Montréal lors du sixième match de la finale de la division Adams que les Canadiens menaient 3 À 2 que l'une des bagarres les plus spectaculaires de l'histoire du hockey éclata. Le Nordiques avaient alors les devant dans la partie 1 à 0.

Après avoir donné quelques coups disgracieux envers le gardien Steve Penney, Dale Hunter fut considéré comme l'homme à abattre. À la sonnerie de la fin de la seconde période, Hunter et Guy Carbonneau en virent aux coups et s'en suivit une baggare générale entre les deux équipes. Comme une image vaut mille mots, voici le vidéo de cette première bagarre...




S'en suivit donc 198 minutes de pénalités décernées, 94 à Montréal et 104 à Québec. Douze joueurs furent expulsés. Du côté montréalais, Richard Sévigny, Chris Nilan, Mario Tremblay, Mike McPhee, Mark Hunter et Jean Hamel furent expulsé et Peter Stastny, Dale Hunter, Randy Moller, Clint Malarchuck, Wally Weir et Louis Sleigher reçurent le même jugement du côté des Nordiques. Le hic, c'est que l'arbitre attendit le retour afin de décerner les expulsions et les pénalités. Cette erreur donna lieu à une seconde mêlée générale...


À noter l'arrogance du joueur d'orgue lorsqu'ils donnent les pénalités aux Nordiques...

C'est une époque où la tension était à son comble, où les beaux-frères en venaient aux coups, où les confrères de bureau ne se parlaient pas, bref où le hockey était sujet de division, où le Québec était une sorte d'Irlande du Nord du hockey... C'est en ce 20 avril 1984 que la marmite a débordé et que la rivalité atteignit son paroxysme... Je doute qu'il y ait une personne qui n'ait pas une certaine forme de nostalgie à se rappeler de la rivalité entre les Canadiens et les Nordiques de 1979-80 à 1986-87. Ce qui faisait que cette rivalité était intense à l'époque c'était que les deux clubs avaient des équipes compétitives. Cette rivalité n'était plus la même lorsque les Nordiques ont connu des années de misère. C'est en revisitant cette époque où les Canadiens affrontaient presque à chaque année les Nordiques en séries éliminatoires qu'on en vient à se questionner sur ce qui a fait un jour que les Nordiques aient connus un déclin de la sorte... C'est pourquoi je pense qu'il ne faudrait pas seulement une équipe de la NHL à nouveau à Québec, mais une équipe qui peut compétitionner à force égale avec le Canadiens... Le fait que les Canadiens n'aient jamais rencontré les Senators d'Ottawa en séries est également la raison pourquoi les Canadiens n'ont jamais connu une certaine forme de rivalité avec cette équipe...


Ah oui, les Canadiens remportèrent la partie 5 à 3 et éliminèrent les Nordiques... L'année d'après les Nordiques eurent leur vengeance...

Vous pouvez également consulter l'excellent site de histoirenordiques.ca pour un récit plus développé de cet évènement:
http://www.histoirenordiques.ca/souvenir10.html


1 commentaire:

Le Moustachu Masqué a dit…

Un"grand moment" de notre histoire...Et surtout quelle grace que d'avoir René Lecavalier pour nous le décrire...

Avec le maire Labeaume a Québec et les situations financieres minables de certaines équipes,le retour des Nordiques est plus probable que janais.

Enwaye Régis!!! Un nouveau Colisée Pepsi!!! Pis il faut SURTOUT garder le Pepsi... Ca fait tellement "village"...