mercredi 15 avril 2009

Les gardiens de but des Flyers de Philadelphie

J'aime beaucoup les Flyers de Philadelphie. Je crois que c'est l'équipe après Bruins de Boston que j'aime le plus voir les Canadiens affronter. C'est une équipe qui s'est très rapidement trouvé une identité dans la ligue et qui a très rapidement connu du succès. C'est une équipe qui est pour la plupart du temps très compétitive et qui a toujours su aligner des bon éléments. Non seulement ils se sont constitués autour de la robustesse mais les Flyers ont toujours eu des grands leaders comme Bill Barber ou Bobby Clarke, qui est selon moi un des joueur les plus complet de tous le temps, mais les Flyers ont également une bonne tradition d'excellence devant le filet. Les gardiens des Flyers furent depuis leurs débuts un des pilier du style de jeu de l'équipe jaune orange. Donc la nouvelle question sondage est celle-ci ; "Quel est votre gardien de l'histoire des Flyers préféré?"

Donc voici un portrait des principaux gardiens de l'histoire de Flyers de Philadelphie :

Doug Favell (1967-1973) : Doug Favell partagea la cage des Flyers avec Bernard Parent dès la formation de l'équipe, poste qu'il occupera d'ailleurs jusqu'à son échange à Toronto en retour du même Bernard Parent en 1973. Favell est d'ailleurs le premier gardien à avoir peinturé son masque de gardien.




Bernard Parent (1967-1971;1973-1979): Parent constitua avec Doug Favell le premier duo de gardien des Flyers. Il fut toutefois échangé en 1971 aux Maple Leafs où il évolua avec son héro d'enfance, Jacques Plante. Après un court passage dans la WHA avec les Blazers de Philadelphie, il revint avec les Flyers en 1973 qu'il mena à deux conquêtes de la Coupe Stanley. Il remporta le Conn Smythe et le Vézina lors des saisons 1973-74 et 1974-75. À la saison 1973-74 il devint le premier gardien de l'histoire à avoir une moyenne de buts alloués de moins de 2. Il mit un terme à sa carrière en 1979 lorsqu'il reçut un bâton dans l'oeil. Autre fait à noter, sa connaissance de la langue anglaise a inspiré le personnage du gardien Denis Lamoureux dans Slapshot. Il fut intronisé au Temple de la Renommée en 1984.

Wayne Stephenson (1974-1979) : Ce gardien au masque redoutable fut dans le filet de l'équipe orange lors de l'affrontement entre les Flyers et l'Armée Rouge en 1976 et garda le fort avec fierté lorsque Bernie Parent fut blessé, allant même jusqu'à représenter son équipe lors des matchs des étoiles de 1976 et 1978.




Pete Peeters (1978-1982) : Pete Peeters fut le digne successeur de Bernard Parent. À sa saison recrue en 1979-80, il aida l'équipe à constituer une séquence presque imbattable de 35 matchs sans défaites et fut un des éléments qui aida les Flyers à atteindre la finale de la Coupe Stanley de 1980 où les Flyers furent défaits face aux puissants Islanders. Peeters ne put toutefois pas supporter la pression d'être le gardien de l'équipe orange et fut échangé aux Bruins en 1982 où il connut encore plus de succès personnels...

Pelle Lindbergh (1981-85) : Pelle Lindbergh fut probablement le premier gardien européen à connaitre un certains succès en Amérique du Nord. La saison 1984-85 fut son année. Il mena non seulement les Flyers à la finale de la Coupe Stanley où l'équipe s'inclina face aux Oilers d'Edmonton, mais il remporta également le trophée Vézina, devenant le premier européen à mettre son nom sur le trophée. Sa jeune et prometteuse carrière fut intérrompue le 10 novembre 1985 lorsque sa Porche 930 custom frappa le mur d'une école primaire de Somerdale au New Jersey. Il mourut le lendemain à l'âge de 26 ans. On retrouva un pourcentage d'alcool de .24% dans son sang lors de son décès... Lindbergh fut voté pour devenir le gardien partant pour le match des étoiles de 1986, devenant le premier joueur à être nominé à titre posthume à un match des étoiles...

Bob Froese (1982-1986) : Peut-être pas le plus grand gardien de l'historie des Flyers, mais c'est lui, Bob Froese, qui maintint le fort suite au décès de Pelle Lindbergh. Il partagea avec ce dernier le poste de numéro un jusqu'à ce que Lindbergh explosa à la saison 1984-85. Suite au décès de ce dernier, il poursuivit la tradition d'excellence des Flyers, remportant le trophée Jennings pour la saison 1985-86. Suite aux insuccès en séries des Flyers en 1986, Mike Keenan fit tout ce qu'il pouvait pour voir partir ce dernier...

Ron Hextall (1986-1992 : 1994-1999) : Hextall fut le cauchemars de Chris Chelios (et des fans des Canadiens en général) et premier gardien à marquer volontairement un but dans la NHL. Non seulement il fut un redoutable gardien, mais Hextall explosa déjà à sa première saison, menant les Flyers en finale, remportant le Conn Smythe et le Vézina à son année recrue. Il marqua les Flyers en tant que redoutable gardien tout au long de la fin des années 80. Surement un des gardien les plus adorés des fans, Hextall revint à Philadelphie après un exode à Québec et Long Island. Il eut toujours un certain impact lors de la fameuse période de la Legion Of Doom, aidant l'équipe à atteindre la finale de la Coupe Stanley en 1997.

Ken Wregget (1989-1992) : Ce gardien à gros casque laid et à moustache a disputé le titre de numéro un avec Ron Hextall tout au long de son passage à Philadelphie. Il a même joué 51 matchs en 1989-90 sans toutefois avoir le charisme de l'autre gardien. Il fut échangé par la suite aux Penguins où il devint le back-up de Tom Barrasso.



Tommy Soderstrom (1992-1994) : Soderstrom défendit la cage des Flyers lors du départ d'Hextall. Il fut d'ailleurs échangé contre ce dernier à Long Island où termina sa courte carrière.






Garth Snow (1995-1998) : Le DG actuel des Islanders partagea la cage avec Ron Hextall durant quelques saisons et fut le cerbère principal lors du voyage des Flyers vers la finale de la Coupe Stanley en 1997.





John Vanbiesbrouk (1998-2000) : On l'oublie souvent, mais John Vanbiesbrouk connut deux excellentes saisons dans l'uniforme des Flyers. Cependant, ses meilleurs jours furent bien sûr dans l'uniforme des Rangers et des Panthers...





Roman Chechmanek (2000-2003) : Un autre gardien qui connut un passage bref mais efficace à Philadelphie. Ce gardien tchèque passa 3 saisons à Philadelphie, remportant le trophée Jenning en 2003 en compagnie de Robert Esche et à égalité avec Martin Brodeur. Il représenta les Flyers lors de sa saison recrue et fut nominé pour le Vézina à sa première année. Il fut toutefois échangé aux Kings suite à la saison 2002-03 et disparut de la circulation par après.


Martin Biron (2006- ) : Il a grandi en fan des Nordiques et on s'en rappelle pour les séries de 2008. Martin Biron est celui qui présentement défend la riche tradition des gardiens des Flyers...






Antero Niittymaki (2005- ) : Pouvez-vous prononcer son nom 7 fois d'afilé? Niittymaki partage depuis quelques années la cage des Flyers en compagnie de Martin Biron.

2 commentaires:

Mr.Stats a dit…

Sans aucun doute, Cechmanek a marqué mon monde. Grand, fort, statistiques impressionantes, il a appartenu aux Flyers à une époque ou ceux-ci tentait d'emmener des stars d'Europe en Amérique, notamment avec Jiri Dopita.

Chechmanek fut un grand gardien, certes, mais seulement de saison...

Le Moustachu Masqué a dit…

Le masque a Wayne Stephenson est way trop cool!

Keep it up Martin!