Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

mercredi 8 avril 2009

Trêve de hockey #3 : Les Expos

Petit article pour souligner le fait qu'il y a aujourd'hui 40 ans, les Expos de Montréal jouaient le premier match de leur existence au stade Shea de New York. Match que les Expos gagnèrent par la marque de 11 à 10. Et comme on ne fait pas les choses à moitié dans le monde, et bien le seul match à l'affiche dans le baseball majeur aujourd'hui est un affrontement entre les Nationals de Washington et les Marlins de la Floride de Jeffrey Lauria... Quand l'ironie dirige le monde...

Je n'aime pas beaucoup le baseball et je n'étais pas très bon à ce sport, j'étais pas mal du genre qu'on envoie à "la vache" quand j'étais jeune et que je jouais dans les ligues de baseball mineur de Villes de La Baie. Ceux qui viennent de cette gentille ville à l'ombre du majestueux fjord du Saguenay se rappelleront comment le baseball mineur était assez mal organisé. On engageait 2-3 jeunes étudiants de cégep pour animer la ligue et ça n'avait pas plus d'impact dans le monde, je pense même que le pointage des matchs n'étaient même pas compilés. Et comble du malheur, le stade de Bagotville, en face du centre Jean-Claude Tremblay, avait constamment un vent du Nord qui soufflait et rendait le jeu un peu plus difficile. Le terrain de baseball a cédé depuis le pas à un skate park suite au "déluge" de 1996 et ça ne s'est pas beaucoup amélioré, on recule presque en skatant... J'aimerais connaître les prix Nobels qui ont pensé à mettre ces facilités à cet endroit... J'aimais mieux jouer au bat roulant dans la rue des Bouleaux que de joueur au baseball dans des ligues organisées... On repassera donc pour l'histoire du baseball au Saguenay...

Anyway, je n'aimais pas plus les Expos, contrairement à certains de mes amis. Je trouvais ça trop lent pour ma cervelle qui marche à 200 milles à l'heure pour la plupart du temps... À 7 ans, on ne sait pas que c'est un sport fait pour boire de la bière dans les estrades et pour jaser, on a pas à suivre une puck attentivement, ne serait-ce que parce qu'elle peut t'arriver dans la face à tout moment. C'est une chose que l'on découvre plus tard. Je n'ai d'ailleurs jamais eu l'occasion d'aller au Stade voir les Expos, même lorsque j'ai déménagé à Montréal. Ma blonde est même allée sans moi qui n'avais aucun intérêt nostalgique à un des derniers matchs avec notre ami Mathieu, compagnon de voyage à la lutte, ancien voisin du dessous et fan des Bruins de Boston... Je n'ai donc jamais connu l'ambiance du Stade pour le baseball.

Le Stade c'est une drôle de place et j'ai vite compris en regardant les Expos à la télé que ce n'était pas l'endroit du siècle pour le baseball. L'éclairage endormant donnait à la télévision une sorte d'ambiance de mort surtout lorsqu'accentuée par des estrades vides... C'était donc pas ben ben vendeur... Toutefois, ce n'est rien comparé à écouter le baseball à la radio. Si je dis que je n'aimais pas les Expos, j'ai toutefois toujours aimé mettre les matchs de l'équipe des Expos de Montréal à la radio. C'est comme un ambiance estivale, ça donnait un bruit de fond chaleureux qui te faisait sentir qu'on était en été... Je crois qu'à tous les emplois que j'ai eus où j'avais le droit d'écouter la radio et bien je me faisais un devoir de mettre le match des Expos, question de mettre un bruit de fond qui te faisait sentir libre comme l'air. C'est peut-être la chose qui me manque le plus des Expos, les descriptions à la radio. Vous savez, les cris de Rodger Brulotte et ce genre de bruit spatial quand les Expos marquaient un circuit... J'aurais dû faire comme Elvis Gratton et m'enregistrer une couple de matchs contre les Padres de San Diego ou les Reds de Cincinnati pour écouter dans ces chaudes soirée d'été où j'ai le goût de rien faire de boire de la bière seul sur mon balcon...

Toutefois, si vous n'avez pas vu la série sur l'histoire du baseball au Québec qui a été diffusée le mois passée sur canal Historia et bien je vous la recommande. On apprend que le baseball était plus profond dans la culture québécoise que les gens de ma génération qui n'ont connu qu'une équipe de poudrés dans la grosse bolle de béton. L'histoire des Royaux de Montréal et des Expos du Stade Jarry n'a absolument rien à voir avec ce que l'on a connu. Même si les Expos nous ont fait vivre quelques instants de bonheurs, ce n'est rien comparé à l'atmosphère qui se dégageait de ces équipes. Et à voir comment le baseball majeur va de nos jours et bien on n'a pas le choix que de dire bon débarras... De toute façon, on aurait jamais pu avoir une équipe qui peut compétitionner, j'aime mieux qu'on ait mis un terme à cette histoire et de nous rappeler de 1994 comme les fans des Nordiques se rappellent le but d'Alain Côté...

On n'a toutefois pas perdu au change avec le départ des Expos. On peut dire qu'un des bons coups de Bob Gainey a été de prendre Youppi! dans l'équipe. Avouez que c'est quand même mieux que l'échange de Ribeiro... Youppi! fait maintenant une superbe job en tant que mascotte du Canadiens de Montréal. Comment les québécois auraient pu se débarrasser d'un être aussi sympathique. C'était probablement le seul membre de l'organisation des Expos des qui donnait son 110% à chaque match durant les 25 ans qu'il a servi comme mascotte de l'équipe. Savez-vous d'ailleurs que Youppi! est membre du Temple de la renommée du Baseball? En fait ce n'est pas officiel, mais Youppi! a droit à son présentoir de membre du Temple de la renommée à Cooperstown, tout comme la mascotte de Phillies et celle des Padres... J'espère d'ailleurs que Jacques Doucet aura le sien bientôt...

J'aime bien aussi le fait que maintenant il y ait une bannière au Centre Bell honorant l'équipe. On ne retrouve plus beaucoup de traces des Expos à Montréal, comme si la déchirure avait été profonde. Quand on va au Stade, on voit que la surface au milieu est encore faite pour le baseball, mais sans plus. Toutefois, au plafond du Centre Bell, juste à côté de la moitié des numéros retirés de la Sainte-Flanelle, on retrouve une bannière honorant les Expos et les numéros qui furent retirés par l'équipe en bleu poudre...

Espérons que Youppi! demeurera longtemps avec le CH et que le baseball majeur pour sa part restera loins de Montréal pour toujours... Vaut mieux quelques bons souvenirs qu'un mauvais présent...

Donc, 40 ans aujourd'hui...


Aucun commentaire: