samedi 9 mai 2009

Lionel "Big Train" Conacher

Lionel "Big Train" Conacher fut un type d'athlète comme il ne s'en fait plus. La manière dont le sport amateur est constitué de nos jours me fait douter que des gens comme Lionel Conacher en son temps puissent exceller dans autant de sport que ce dernier, ne serait-ce que par le coût de l'équipement. Lionel Conacher connut une carrière professionnelle dans pas moins que 4 sports. Et bien qu'il connût une carrière remarquable sur la glace, ce ne fut pas en tant que hockeyeur qu'il préférait compétitionner... Lionel Conacher est d'ailleurs membre des Temples de la Renommée de crosse, du football canadien et du hockey...

Lionel Conacher est né en 1901 à Toronto dans une famille ouvrière qui comptera 10 enfants. Ses frères Roy et Charlie deviendront également des grands joueurs de hockey et constitueront avec Lionel l'unique trio de frères membres du Temple de la Renommée du hockey. Conacher dût abandonner l'école très tôt pour aider sa famille mais décida que ce n'était pas en tant qu'ouvrier mais en tant que sportif qu'il allait gagner sa vie.

C'était au football que Conacher s'appliquait le plus. C'est à 11 ans qu'il débuta la pratique de ce sport. Et bien que son attention fut portée sur le terrain de football, Conacher en vint à pratiquer plusieurs autres sport sur une base régulière comme la crosse et le baseball. C'est sur le tard que Conacher se mit au hockey. Il n'apprit à patiner qu'à l'âge de 16 ans mais comme il était un athlète complet et robuste, il devint un excellent joueur assez rapidement. Il évoluait à la défense et on peut se douter que son expérience en tant que joueur de football lui donna un caractère assez agressif. Après avoir joué pour quelques petites équipes, Conacher se joint aux Toronto Canoe Club juniors pour la saison 1919-20. Il remportera lors de cette saison la Coupe Memorial qui en était alors à sa deuxième saison d'existence. C'est à cette période qu'il refusa son premier contrat professionnel pour le hockey, préférant se concentrer sur sa carrière au football. Il refusa donc l'offre des St.Pats de Toronto de 3000$ par année. À noter aussi qu'à cette époque il marqua le coup de circuit qui allait donner le championnat à son équipe de baseball et il aurait par la suite prit un taxi pour se rendre à un match de crosse où il aurait aidé son équipe à surmonter un déficit de 3-0 en marquant 4 buts. Durant cette même année 1920, Conacher fut couronné champion de boxe mi-lourd. Il disputa d'ailleurs un match de 4 rounds contre le légendaire Jack Dempsey en 1922...

Lionel Conacher se joint aux des Argonauts de Toronto, alors un club amateur, en 1921. Il remportera d'ailleurs la Coupe Grey avec l'équipe lors de sa première saison. Toujours évoluant dans le hockey amateur mais cette fois avec une équipe nommée Aura Lees, Conacher refusa l'offre des Canadiens de Montréal de 5000$ par année en 1922. Et le talent brut de Conacher fut remarqué à cette époque au sud de la frontière et en 1923, on offrit une bourse d'étude à Conacher pour la Bellefonte Academy de Pittsburgh. devant cette opportunité, Conacher quitta donc le Canada afin d'aller s'établir dans la ville de l'acier. C'est à cette époque que le hockey prit plus de place dans sa vie. Il devint un des piliers des Yellow Jackets de Pittsburgh de la United States Amateur Hockey Association, menant l'équipe à un championnat lors des deux saisons où il évolua avec ces dernier. En 1925, les Yellow Jackets furent rachetés et devinrent une équipe de la NHL, les Pirates de Pittsburgh. C'est à cet occasion que Lionel Conacher décida de devenir un joueur de hockey professionnel, le hockey étant notamment plus payant que le football.

C'est donc dans l'uniforme des Pirates de Pittsburgh que Conacher débuta sa glorieuse carrière de hockeyeur professionnel et en marquant d'ailleurs le premier but de l'histoire de l'équipe. Le geste s'est fait le 26 novembre 1925 contre les Bruins de Boston. Bien qu'il fut le joueur vedette de l'équipe, Conacher fut échangé à la fin de la saison aux Americans de New York. À la même période, en 1926, Conacher évolua au baseball professionnel pour les Maple Leafs de Toronto durant 3 matchs. Conacher, maintenant réuni avec son ami d'enfance Billy Burch, évoluera durant 4 saisons à New York avant d'être échangé aux Maroons de Montréal en 1930. Il connut de très bonnes saisons avec les Maroons, dont sa meilleure saison sur le plan statistique en 1932-33 avec 7 buts et 21 passes en 28 matchs.

Et lors de son premier passage à Montréal, Conacher se remit à pratiquer plusieurs autres sports. Il devint un lutteur professionnel et ne perdit aucun match en tant que pugiliste. Reste à savoir si ce sport était déjà arrangé à cette époque... Et lorsque qu'il devint joueur de hockey professionnel, Conacher perdit le droit de pouvoir pratiquer un autre sport amateur. ce qui a fait en sorte que lorsque la piqure du football lui reprit, Conacher fonda la première ligue de football canadien, rien de moins... Il évoluera également à la crosse au niveau professionnel avec les Maroons de Montréal durant cet époque...

Conacher connut qualitativement la meilleure saison de sa carrière en tant que Blackhawks de Chicago lorsque les Maroons l'échangèrent en 1933 contre un joueur nommé Teddy Graham. Il s'agit en fait de la première fois de sa carrière où il ne fut pas échangé contre de l'argent. D'ailleurs, si vous ne l'aviez pas remarqué encore, Conacher passa la majeure partie de sa carrière de hockeyeur au sein d'équipes qui n'ont pas survécu à la crise économique des années 1930... C'est donc en tant que redoutable défenseur des Blackhawks de Chicago que Lionel Conacher remporta sa première Coupe Stanley en 1934. Il fut d'ailleurs sélectionné sur la première équipe d'étoile pour la première et unique fois de sa carrière. Il fut également second au chapitre des votes pour le trophée Hart lors de cette saison derrière Aurèle Joliat, le célèbre numéro 4 des Canadiens...

Parlant des Canadiens, Lionel Conacher fut un Canadiens le temps d'un après-midi. En 1934, il fut impliqué dans l'échange d'Howie Morenz à Chicago. Les Canadiens obtinrent ses services et ceux de Leroy Goldsworthy et Roger Jenkins en retour de Morenz, du gardien Lorne Chabot et du défenseur Marty Burke. Mais Conacher ne fut, comme je viens de le dire, un joueur des Canadiens qu'une seule journée, il fut échangé le même jour aux Maroons. C'est dans l'uniforme des Maroons qu'il remportera pour la deuxième saison consécutive la Coupe Stanley en 1935. Conacher évoluera à Montréal jusqu'à la saison 1936-37 lorsqu'il prit sa retraite. La même année il fut encore une fois deuxième au chapitre des votes pour le trophée Hart mais derrière Babe Siebert cette fois. Il quitta donc le monde du sport professionnel sur une bonne note.

Aussitôt sa carrière de sportif terminé, en 1937, Conacher fut élu à l'Assemblée législative de l'Ontario, poste qu'il occupera jusqu'en 1943. En 1949 il fut élu député dans le district torontois de Trinity sous la bannière libérale. Il fut réélu en 1953 et c'est lors d'un match de balle molle entre les membres du parlement et la presse en mai 1954 que Lionel Conacher mourut d'une crise cardiaque à l'âge de 53 ans...

Lionel Conacher fut nommé plus grand athlète canadien de la première partie du XXe siècle en 1950...

Le trophée remis annuellement par la Presse Canadienne au meilleur athlète canadien se nomme le trophée Lionel Conacher. Wayne Gretzky l'emporta à titre d'athlète du siècle en 1999.

Comme je l'ai dit plus haut, les frères de Lionel Conacher, Roy et Charlie, connurent des carrières remarquables et sont également membres du Temple de la Renommée du hockey. Son fils, Brian Conacher, évolua quelques saisons avec les Maple Leafs, remportant la Coupe Stanley avec ces derniers en 1967.

(Sur la photo, on retrouve, dans l'ordre, Charlie, Roy et Lionel Conacher)

2 commentaires:

Marc-Antoine K. Phaneuf a dit…

Le Temple de la Renommée de la crosse, c'est tu dans un sous-sol de bungalow?

Martin ITFOR a dit…

http://www.lacrosse.ca/Hall%20of%20Fame/CLHF.htm