lundi 13 juillet 2009

Peter Taglianetti contre Yokozuna

Vous vous dites peut-être "Qui?" Mais comme on le voit sur cette photo, certains fans des Penguins n'ont pas oublié Peter Taglianetti. Taglianetti était un défenseur solide qui fit parti de l'équipe lors de la conquête des deux Coupe Stanley au début des années 1990. Taglianetti est né en 1963 au Massachussetts. Il fut repêché par les Jets de Winnipeg en 1983. Il débuta sa carrière avec l'équipe du Manitoba lors de la saison 1984-85 après avoir évolué pour Providence College. Il devint un défenseur qui mit du poids à la ligne bleue des Jets jusqu'à ce qu'il fut échangé aux North Stars du Minnesotta en 1990. Il ne porta les couleurs des Stars seulement qu'à 16 occasions, étant échangé aux Penguins en compagnie de Larry Murphy, futur membre du Temple de la Renommée, en retour de Chris Dahlquist et Jim Johnson. On s'entend qu'une des deux équipes s'est faite avoir. La même saison, Murphy et Taglianetti feront parti de l'équipe qui vaincont les même Stars en finale de la Coupe Stanley.

Après avoir remporté une seconde Coupe Stanley consécutive avec ces mêmes Penguins très populaire Peter Taglianetti fut sélectionné lors du repêchage d'expansion par les Lighnings de Tampa Bay. Son passage en Floride n'aura pas été long, les Penguins allèrent le rechercher durant la même saison 1992-93 en retour d'un choix de 3e ronde. C'est suite à cette même saison où Taglianetti retourna à Pittsburgh en fin de saison que l'évènnement dont je veux vous faire état arriva...

J'écoutais récemment des vidéos de lutte WWF(*) sur Youtube et j'ai ré-écouté ce classique évènnement de la WWF qui s'est déroulé lors du 4 juillet 1993 sur un porte-avion, le USS Intrepid. Je crois que le tout était pour ammasser des fonds pour des oeuvres de charité. Pour l'occasion, le redoutable champion Yokozuna défiait n'importe quel américain de le soulever. S'en suit une belle brochette de lutteurs et d'atlètes qui essaient en vain de soulever le gros lard. En passant, Yokozuna, Rodney Anoa'i de son vrai nom, n'était pas un japonnais. C'était un américain d'origine Samoane et il était d'ailleurs le neveu des Wild Samoans. Si je parle au passé, c'est qu'il est décédé en 2000 à l'âge de 34 ans d'une défaillance cardiaque. Il pesait apparemment au-dessus de 600 livres au moment de son décès.

Bon, retournons en 1993, donc comme je disais, quelques personalités sportives ont essayé de soulever notre faux lutteur sumo et Peter Taglianetti était du nombre. On peut le voir à une minute et 32 secondes. On ne se surprendra pas de voir le robuste défenseur ne pas être capable de soulever le champion... On se rappellera comment ça a fini. Alors que personne ne fut capable de soulever le gros jambon "japonais" qui de cette manière insultait les États-Unis en ce 4 juillet, on entendit un hélicoptère au loin. Ce n'était nul autre que Lex Luger qui lui fit un bodyslam et ainsi sauva l'honneur de son pays. Luger passa tout d'un coup du statut de méchant à super-héro patriote. Les deux s'affrontèrent lors de Summerslam à la fin de l'été...

Pour ce qui est de Peter Taglanetti, il joua encore quelques saisons à Pittsburgh. Il signa à titre d'agent libre avec Boston en 1995 sans toutefois être capable de se tailler un poste avec l'équipe, terminant sa carrière lors de cette saison 1995-96 avec les Bruins de Providence. Je crois qu'il vit présentement dans la région de Pittsburgh mais je ne sais pas trop ce qu'il fait dans la vie...





(*) Ouais, la WWF, pas la WWE, vous savez la lutte où il y avait des combats à la télévision, pas juste du parlage... J'ai écouté RAW récemment et j'étais abasourdis comment ça ne fait que parler. Genre un mec sur le ring qui parle de comment il va péter la gueule d'un autre mec au prochain pay-per-view et l'autre qui s'amène dans le bas du ring pour dire à son tour que c'est lui qui allait lui péter la gueule et ainsi de suite pendant des heures... Il faut être con pour payer pour aller voir ça... On s'ennuie de la lutte des "Superstar de la WWF" où une superstar, bon ou mauvais, affrontait un "mangeux de claques" et ça finissait là. C'est sur qu'on savait qui allait gagner, mais au moins ça se battait...

5 commentaires:

monsieur seb a dit…

excellent texte! merci de me rappeler de bons souvenirs de mon adolescence. merci de t'arrêter sur toute la minutie qui rend notre hockey si intéressant.

te rappelles-tu du défi 4 contre 4, qui avait été organisé par la NHLPA à l'automne 1994, pour donner de quoi à se mettre sous la dent aux amateurs pendant le lockout. ils avaient formé 4 clubs (québec, ontario, ouest canadien et USA, si je me rappelle bien) avec des joueurs originaires de chaque place. je suis pas capable de trouver quoi que ce soit sur le net là-dessus, mais pourtant, j'ai des cartes dont les photos ont été prises pendant ces games-là. serais-tu capable de m'informer?

Martin ITFOR a dit…

ça me dit vaguement quelque chose...

Martin ITFOR a dit…

Merci du commentaire!

bazz a dit…

ça me dit rien pantoute mais ils en parlent ici:

http://en.wikipedia.org/wiki/1994%E2%80%9395_NHL_lockout

G.U.I.N.D.O.N. a dit…

je m'en rappelle...Le Québec s'était rendu en finale contre l'Ontario, mais l'Ontario avait gagné.

Les uniformes étaient un peu bizarres..Genre une partie unie, et l'autre aprtie en drapeau à damiers 2 couleurs. Pour le Québec, c'était bleu poudre t bleu royal, et pour l'Ontario, c'était jaune et noir...

J'aurais tellement voulu que le Québec gagne. Je suivais ce tournoi-là comme si c'était la Coupe du MOnde...