Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

mardi 6 octobre 2009

Miroslav Fryčer

Lorsque les Nordiques firent la spectaculaire acquisition des frères Šťastný pour la saison 1980-81, ils ont vu qu'ils avaient un bon filon avec les joueurs venant de la Tchécoslovaquie. Suivant cette logique, ils se sont lancés à la recherche de précieux joueurs tchécoslovaque et ont trouvé dans leur recherche le jeune Miroslav Fryčer. À la différence des slovaques de frères Šťastný, Fryčer était d'origine tchèque.

Miroslav Fryčer allait faire une entrée très remarquée dans l'uniforme des Nordiques. Le 10 octobre 1981, Fryčer déjoua 3 fois le gardien Michel "Bunny" Laroque des Maple Leafs lors de son premier matchs alors que les Nordiques vainquirent les Leafs 6-4. Les Leafs allaient retenir le nom du joueur, eux qui suivaient aussi le filon tchécoslovaque. L'équipe firent des pieds et des mains afin d'acquérir Fryčer. La transaction se fit en mars 1982 alors que les Nordiques reçurent Wilf "Vous Vous Attendiez à Quelqu'un d'autre" Paiement pour ses services. Fryčer éprouvait beaucoup de problèmes chez les Nordiques en ce qu'il éprouvait de la difficulté à communiquer avec les autres joueurs.

Lors de son premier match en tant que Leafs, il inversa le résultat de son premier match avec les Nordiques en menant son équipe dans une victoire de 6-3. Les Leafs jouèrent la carte des joueurs tchécoslovaques en faisant l'acquisition d'autres joueurs provenant de ce petit pays communiste comme Peter Ihnačák et en réinvitant le joueur Vitezslav Duris qui avait joué pour l'équipe deux saisons auparavant. Les Leafs avaient également aligné lors de la saison un gardien de but tchécoslovaque nommé Jiri Crha. Mais de ces nombreux joueurs ayant quitté leur Tchécoslovaquie au début des années 80 pour jouer avec les Maple Leafs, Miroslav Fryčer fut celui qui connut le plus de succès.

Le problème avec Fryčer était qu'il était un joueur presqu'uniquement offensif dans une équipe qui en arrachait beaucoup et qui essayait de se relancer en se construisant par la défensive. Fryčer connut de très bonnes saisons sur le plan offensif mais termina la plupart de ses sept saisons avec les Leafs avec un différentiel négatif. Il était toutefois une bougie d'allumage offensive des Leafs à cette époque. Il représenta les Leafs au match des étoiles de 1985 et connut sa meilleure saison en 1985-86 en menant l'équipe avec 75 points dont 32 buts. D'ailleurs, en janvier 1986 lors d'une victoire très années 80 de 11 à 9 face au Oilers d'Edmonton, Fryčer marqua 4 buts alors que Wayne Gretzky qui étaient en train de connaître sa meilleure récolte de points en carrière en enfila 3...

Miroslav Fryčer allait connaître de plus en plus de blessures tout en ayant de plus en plus de misère à s'intégrer dans un système défensif. Le tout allait atteindre son paroxysme à l'arrivée de Jack Brophy derrière le banc des Leafs en 1988. Il fut échangé aux Red Wings de Detroit en juin 1988. Il allait connaître un regain de vie sous les ordres de Jacques Demers après quelques saisons maussades. J'ai lu quelque part que Fryčer aurait marqué un but lors de son premier match contre les Leafs en tant que joueur des Red Wings et aurait passé devant le banc des Leafs en criant "Fuck you Brophy". Tout allait donc pour le mieux pour Fryčer lorsque les blessures le rattrapèrent au milieu de la saison, ce qui fit en sorte que les très impatients Red Wings l'échangèrent aux Oilers. Il joua 14 matchs dans l'uniforme des Oilers avant de terminer sa carrière dans la NHL.

Il joua encore quelques saison en Europe avant de se retirer pour de bon après la saison 1991-92.

Miroslav Fryčer était reconnu pour son sens de l'humour et sa bonne humeur "à la tchèque". Son surnom était "Frigo", nom tchèque de Buster Keaton...

3 commentaires:

Harold Snepsts a dit…

Ça se peux-tu que la première photo de ce zigue provienne des posters du journal Dimanche Dernière Heure qui publiait des posters de joueurs au début des années 80??? J'ai déjà vu ça quelque part.

Martin ITFOR a dit…

Ça se peut, chose sure, il ne doit pas y avoir des tonnes de photos promos de lui en Nordiques...

Anonyme a dit…

John Brophy (et non Jack) .

Bon travail Martin!