lundi 30 novembre 2009

Par la peau des fesses...

Quel fin de match! J'imagine comment l'océan de fans des Riders a du débander en 2 secondes... C'est ce qui fait que le sport est une chose intéressante. Tout peut devenir épique sans lorsqu'on ne s'attend à rien, lorsque tout semble fini. C'est ce qui nous rend heureux, qui crée des moments mémorables. Le football semble assez fort pour ce genre d'évènements, rappelez-vous le match du Super Bowl il y a deux ans avec ce mémorable attrapé de David Tyree qui donna un peu plus tard la victoire aux Giants. Le botté de Duval et la pénalité aux Riders sont de cette trempe. Le match d'hier va rester longtemps dans ma mémoire... Tant qu'à gagner c'est comme ça qu'il le faut, en surmontant héroïquement l'adversité...

Bravo aux moineaux pour ce vol...


3 commentaires:

André Bourdages a dit…

Duval est passé de zéro à héros. Cavillio avec 2 Coupes Grey sur les 6 de l'histoires des Aloutettes a afin des arguments contre ses dénigreurs. Mais ce que j'aimerais savoir. C'est qu le 13e joueur ?

Martin ITFOR a dit…

Lui qui était de trop à la fin... Les fans des Riders se vanteent souvent d'être les 13e joueurs... C'est comme un peu un jeu de mot...

patleb940 a dit…

Ouais, pas croyable! En temps ordinaire, je ne suis pas beaucoup le football, mais là, je dois dire j'ai beaucoup apprécié le spectacle, qui m'a tenu en haleine jusqu'à la toute fin.

Il faudra que quelqu'un fasse un film là-dessus un des ces jours...

Et moi qui allais concocter un top 5 des pires équipes de chokeux de tous les temps qui aurait compris les Alouettes...

Enfin, n'eut été de cette pénalité stupide du 13e joueur, tout serait différent à l'heure qu'il est!