Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

mercredi 6 janvier 2010

Alphonse "Frenchy" Lacroix

Alphonse "Frenchy" Lacroix est un très mince chapitre dans le livre des gardiens du Canadien. Bien que ça soit un très bref chapitre, il s'agit toutefois du chapitre 2... C'est lui qui fut le gardien qui prit la relève du légendaire Georges Vézina lorsque ce dernier ressentit de sérieux signes de la tuberculose lors du premier match de la saison 1925-26 qui se déroula le 28 novembre 1925 au Mont-Royal Arena (aréna qui était située là où il y a un Provigo au coin St-Urbain et Mont-Royal) face aux Pirates de Pittsburgh, nouvelle équipe de la NHL. Déjà affaiblit par la tuberculose depuis quelques mois sans en avoir donné le mot à personne, le gardien saguenéen maintenant âgé de 39 ans se mit à cracher du sang entre les deux premières périodes du match et décida de ne pas revenir au jeu. C'est alors qu'on se tourna vers Alphonse Lacroix, gardien qui avait été engagé à titre de remplaçant le 10 novembre 1925. Lacroix enfila son équipement et devint le deuxième gardien à évoluer pour le Canadien depuis la seconde saison de l'équipe en 1910-11, année où Georges Vézina s'aligna avec l'équipe... Lacroix devenait du même coup le premier gardien né aux États-Unis à évoluer dans la NHL. Les circonstances tragiques de cet évènement mettront toutefois ce fait dans l'obscurité. La longueur de la carrière Lacroix avec le Canadien aussi...

Alphonse Albert Lacroix est né à Newtown au Massachusetts le 21 octobre 1897 de parents originaires de France. Ce dernier devint un gardien vedette au sein des clubs amateurs de la région de Boston., notamment avec le AA Unicorns de Boston. Jouissant d'un certain succès, Lacroix se fit offrir le poste de gardien de l'équipe de hockey américain lors des Jeux Olympiques de 1924 à Chamonix. Il mènera l'équipe américaine à la médaille d'argent. Lacroix fut d'ailleurs le gardien qui donna le moins de but à l'invincible équipe canadienne en ne leur accordant que 6 buts lors de ce matchs final. Juste pour donner une idée à quel point l'équipe canadienne était une véritable puissance, lors des rondes préliminaires, le Canada marqua 85 buts en 3 matchs et n'en laissa passer aucun, c'est donc dire... Les américains connurent quand même du succès, ne perdant que ce match de la finale par la marque de 6 à 1, et ce succès était en grande partie dû au talent de Lacroix.

Nous sommes donc le 28 novembre 1925 et Lacroix sauta sur la glace pour terminer ce match qui sera le dernier du premier des grands cerbères du Canadien de Montréal. Lacroix laissera passer un but et les Pirates de Pittsburgh l'emportèrent 1 à 0. Probablement que la plupart des joueurs n'avaient pas le cœur à la fête après avoir vu leur gardien cracher du sang dans le vestiaire...

Georges Vézina mourut quelque mois plus tard, le 27 mars 1926, à l'âge de 39 ans.

Alphonse Lacroix ne joua que 4 autres matchs avec le Canadien. Il avait une fiche de 1-4-0 lorsqu'on décida de le remplacer par le gardien Herb Réhaume pour le reste de la saison. Lacroix ne jouera plus jamais dans la NHL. La saison suivante, le gardien américain de 5 pieds 6 pouce et 137 livres état toujours le second gardien de l'équipe mais il ne jouera aucun match en raison de l'arrivée d'un nouveau sauveur devant le filet, George Hainsworth.

Après cette seconde saison où il ne joua pas de match, Lacroix retoruna dans son pays afin d'évoluer avec les Reds de Providence de la Can-Am League, la future AHL. Il joua pour diverses équipes de la Nouvelle-Angleterre jusqu'au moment il prit sa retraite en 1931.

Il mourut à Lewiston dans le Maine en 1973.

6 commentaires:

Stephane.G a dit…

"un but et les Pirates de Pittsburgh l'emportèrent 1 à 0. "

weird en sale..y'as tu un le avec leur equipe de base-ball??

Stephane.G a dit…

"un but et les Pirates de Pittsburgh l'emportèrent 1 à 0. "

weird en sale..y'as tu un lien avec leur equipe de base-ball??

Alex a dit…

Viarge...j'en reviens pas...je suis pratiquement sur le cul à chacun de tes textes, on a le même âge...pourquoi tu sais tout ça???

Martin ITFOR a dit…

Tu sais, il y en a qui sont ultra nerds sur la Seconde Guerre mondiale ou l'histoire des voitures...

J'ai parlé un peu des Pirates dans ce texte
http://pucktavie.blogspot.com/2009/01/les-quakers-de-philadelphie-une.html

Il ont pris ce nom afin de surfer sur la popularité de l'équipe de baseball...

Anonyme a dit…

Petite erreur..le match a eu lieu à l'Aréna Mont-Royal de Montréal et non à Pittsburgh.

Martin ITFOR a dit…

Merci du commentaire, tu as raison, le match inaugural de Pittsburgh fut le 2 décembre...

Merci