Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

lundi 5 avril 2010

Jonathan Bernier, gagnant du "Baz" Bastien Award

N'ayant pas pu se tailler une place avec les Kings cette saison, l'ancien gardien des MAINEiacs de Lewiston Jonathan Bernier s'est retrouvé cette saison avec les Monarch de Manchester de l'AHL mais a fait augmenter sa valeur marchande si une autre équipe s'intéresse à lui en se méritant le Baz Bastien Award, trophée remis au meilleur gardien de but de l'année dans l'American Hockey League. Disons qu'avec les succès de Jonathan Quick avec les Kings cette saison, Bernier est une belle carte pour l'équipe...

Le "Baz" Bastien Award fut décerné pour la première fois en 1984. Aldege “Baz” Bastien fut un gardien pour les Hornets de Pittsburgh de la saison 1945-46 jusqu'à la saison 1948-49. Le Hornets de Pittsburgh étaient à l'époque un club-école des Maple Leafs. Après avoir combattu durant la Seconde Guerre mondiale, Bastien se joint ainsi à l'organisation des Leafs mais ne sut jamais être une menace pour Turk Broda, le gardien vedette de l'équipe. Il ne jouera seulement que 5 matchs dans l'uniforme des Maple Leafs de Toronto en 1945-46. Il connut par contre beaucoup de succès devant la cage des Hornets, étant nommé sur la première équipe d'étoile de la ligue en 1947, 1948 et 1949 et terminant avec la plus basse moyenne de buts alloués en 1948 et en 1949.

Baz Bastien ne connaîtra que 4 saisons complètes au niveau du hockey professionnel. Lors du camp d'entraînement des Maple Leafs de 1949, Bastien reçut un lancer à l'oeil droit qui nécessita une opération pour extraction du globe oculaire. Comme il allait porter un œil de vitre jusqu'à la fin de ses jours, sa carrière de gardien se termina ainsi, à l'âge 30 ans. Il devint par la suite directeur général des Hornets de 1950 jusqu'à la disparition de l'équipe en 1967 lorsque la ville de Pittsburgh se vit octroyé une franchise de la NHL. (L'équipe connut d'ailleurs un petit hiatus de 5 saisons en raison de l'absence d'aréna dans la ville en raison de la démolition du vénérable Duquesne Gardens en 1956, aréna construite à la fin du siècle précédant) Bastien clôturera d'ailleurs l'histoire de la franchise en 1967 en occupant le poste d'entraîneur de l'équipe et en menant l'équipe au championnat de la Coupe Calder comme chant du cygne de la formation... Il occupera le poste d'assistant au directeur général Sid Abel à Détroit et à Kansas City avant de retourner à Pittsburgh en 1976 pour devenir le directeur général des Penguins. Il occupait ce poste lors de son décès en 1983 à l'âge de 63 ans. On nomma donc le trophée du meilleur gardien de l'AHL en son honneur la même année


Voici la liste des gagnants précédant du "Baz" Bastien Award :

* 2008–09 - Cory Schneider, Manitoba Moose
* 2007–08 - Michael Leighton, Albany River Rats
* 2006–07 - Jason LaBarbera, Manchester Monarchs
* 2005–06 - Dany Sabourin, Wilkes-Barre/Scranton Penguins
* 2004–05 - Ryan Miller, Rochester Americans
* 2003–04 - Jason LaBarbera, Hartford Wolf Pack
* 2002–03 - Marc Lamothe, Grand Rapids Griffins
* 2001–02 - Martin Prusek, Grand Rapids Griffins
* 2000–01 - Dwayne Roloson, Worcester IceCats
* 1999–00 - Martin Brochu, Portland Pirates
* 1998–99 - Martin Biron, Rochester Americans
* 1997–98 - Scott Langkow, Springfield Falcons
* 1996–97 - Jean-Francois Labbe, Hershey Bears
* 1995–96 - Manny Legace, Springfield Falcons
* 1994–95 - Jim Carey, Portland Pirates
* 1993–94 - Frederic Chabot, Hershey Bears
* 1992–93 - Corey Hirsch, Binghamton Rangers
* 1991–92 - Felix Potvin, St. John's Maple Leafs
* 1990–91 - Mark Laforest, Binghamton Rangers
* 1989–90 - Jean-Claude Bergeron, Sherbrooke Canadiens
* 1988–89 - Randy Exelby, Sherbrooke Canadiens
* 1987–88 - Wendell Young, Hershey Bears
* 1986–87 - Mark Laforest, Adirondack Red Wings
* 1985–86 - Sam St-Laurent, Maine Mariners
* 1984–85 - Jon Casey, Baltimore Skipjacks
* 1983–84 - Brian Ford, Fredericton Express

Il y a quand même beaucoup de québécois qui se sont mérité ce trophée...

1 commentaire:

Sébastian Hell a dit…

Et, comme Halak et Price, Bernier sera agent libre avec compensation cet été...