mercredi 14 avril 2010

La remise des prix de La Vie Est Une Puck 2009-10

Je parie que vous avez vu ce débat cette saison à propos de renommer les trophées de la NHL. Moi je dit qu'on devrait garder ces trophées intacts, mais que nous devrions ajouter de nouveau trophées qui rejoignent vraiment le gout des fans de hockey. Et c'est pourquoi dorénavant, La Vie Est une Puck va remettre annuellement ses propres prix... Les voici :

Le Dave Schultz Memorial Award

Un Joueur aussi mémorable mérite d'avoir un trophée digne de sa réputation. La Vie Est Une Puck est très fier de vous présenter le Dave Schultz Memorial Award remis annuellement dorénavant au joueur ayant accumulé le plus de minutes de pénalités durant la saison régulière. Si comme moi vous vous ennuyez du temps où les meneurs au chapitre des minutes de pénalité avaient droit à une carte de hockey soulignant cet exploit, voici votre revanche. Et quoi de mieux que de nommer un tel trophée en lui donnant le nom de celui qui détient toujours le record de minutes de pénalités en une saison dans l'histoire de la NHL, Dave "The Hammer" Schultz. Ce grand matamore des Broad Street Bullies passa 472 minutes au banc de pénalité lors de la saison 1974-75, deuxième année où les Flyers remportèrent la Coupe Stanley à coup de dents pétées et de côtes arrachées! Ce n'est donc pas un enfant de cœur qui va se mériter ce trophée.

Et le récipiendaire 2009-10 est nul autre que Zenon Konopka des Lightnings de Tampa Bay. Konopka s'est mérité 265 minutes de pénalités cette saison. Donc la prochaine fois que vous insultez Zenon à propos du fait qu'il est laid comme je l'ai récemment fait, regardez quel type de joueur il est avant de l'insulter. Il pourrait vous attendre devant votre porte pour vous péter la gueule, surtout qu'il est présentement en vacance...

La Vie est Une Puck te félicite, Zenon!


Le Bill Mikkelson Award

Voici enfin le trophée que la NHL attend depuis longtemps, le Bill Mikkelson Award. Ce trophée sera remis dorénavant par La Vie Est une Puck au joueur ayant accumulé le pire différentiel durant la saison régulière, donc du joueur le plus mal sur-utilisé de la NHL. Ce trophée est nommé en l'honneur du célèbre Bill Mikkelson qui, lors de la saison inaugurale des Capitals de Washington en 1974-75, termina la saison avec un impressionnant différentiel de -82. Ce résultat est d'autant plus impressionnant en sachant que Mikkelson ne joua que 59 matchs lors de cette saison. Sachez également que deux saisons auparavant, en 1972-73, mais cette fois avec un autre club d'expansion, les Islanders de New York, Mikkelson accumula un autre bon différentiel de -54 en 72 matchs. Il a donc réussi a améliorer son score. Il faut dire qu'il évoluait en 1974-75 avec la pire équipe de l'histoire du hockey moderne, les Capitals de Washington de cette saison... Cherchez un record de médiocrité en une saison, les Capitals de Washington de 1974-75 le possèdent... Mikkelson était donc au bon endroit au bon moment!

Le vainqueur de ce merveilleux trophée pour la saison 2009-10 est Patrick O'Sullivan des Oilers d'Edmonton. O'Sullivan a terminé sa saison avec un différentiel de -35. Il devance son coéquipier Shawn Horcoff de -6. Sérieusement, ce qui est triste avec la saison des Oilers, c'est que contrairement au tremblement de terre en Haïti, on ne peut pas trop aider pour la reconstruction. On a juste à se croiser les doigts pour qu'un jour cette équipe retrouve ses lettres de noblesse. Mais en attendant, quand on voit que deux de leur centres sont les derniers et avant-derniers au chapitre du différentiels dans la NHL sur un total de 879 joueurs, disons que c'est un signe que le séisme a frappé fort dans le nord de l'Alberta...

Bravo Patrick! Profites-en parce que je crois que Rod Brind'Amour l'aurait bien aimé ce trophée...

Le Gary "Suitcase" Smith Award

J'aime beaucoup les trophée de l'AHL parce que plusieurs portent le surnom du joueur envers lequel le trophée est dédié. Alors pourquoi ne pas le faire dans les trophée de La Vie Est Une Puck avec le Gary "Suitcase" Smith Award qui sera remis annuellement au gardien ayant enregistré le plus de défaites en saison régulière. On ne se mérite pas le surnom "Suitcase" pour rien, ça veut dire qu'on s'est promené beaucoup. Et on ne se promène pas beaucoup quand on est un bon gardien de but, à moins d'être un vrai connard. Et c'est ce que Gary Smith fut, un mauvais gardien de but à bien des mauvais endroits à bien des mauvais moments. Lors de la saison 1970-71, alors qu'il évoluait pour les Golden Seals de la Californie, Smith établit un record de rien de moins que 48 défaites en saison régulière... Il faut dire que jouer pour les Golden Seals de la Californie, l'un des plus risibles équipes de l'histoire de la NHL, au début des années 70 n'aide pas à faire de vous un grand gardien, mais 48 défaites en une saison... Vous serez content par contre d'apprendre que lors de la saison suivante, en 1971-72, il remporta le trophée Vézina en compagnie de Tony Esposito à une époque où ce trophée était remis au(x) gardien(s) ayant la plus basse moyenne durant la saison régulière...

Vous serez contents d'apprendre que non pas un, non pas deux, mais trois gardiens sont les récipiendaires du Gary "Suitcase" Smith Award. En effet, Tomas Vokun, Miikka Kiprusoff et Jeff Drouin-Deslauriers sont les co-récipiendaires de ce titre, ayant tous les trois accumulés un total de 28 défaites cette saison. Je tiens entre autre à féliciter Miikka Kiprusoff pour avoir remporté autant le Vézina et le Jenning dans le passé et de maintenant se mériter le Gary "Suitcase" Smith Award. Encore plus surprenant que bien des gens (comme moi) imaginaient au début de la saison que Kipper allait aider son équipe à se rendre loin en séries... Mais bon...

Voilà, c'est tout pour les prix La Vie Est Une Puck 2009-10. Félicitation aux récipiendaires!

D'ailleurs, vous remarquerez que tous les récipiendaires des prix de La Vie Est Une Puck sont présentement en vacance...

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Tu pourrais rajouter le Michel Belhumeur award: le gardien avec le pire différentiel victoire-défaite. Belhumeur (hé oui! Caps 74-75) a eu une fiche de 0-24-3!!!

L'année où les joueurs des Caps ont célébré la fin de leur série de défaites en paradant avec une poubelle à bout de bras sur la glace...

Anonyme a dit…

Broad Street Bullies