samedi 10 avril 2010

L'après-incident de Clint Malarchuk

Vous savez tous de quel incident je parle. Clint Malarchuk était à l'époque un gardien assez respecté dans la NHL. Les Sabres de Buffalo venaient de faire son acquisition le 7 mars 1989 en l'obtenant des Capitals de Washington. Quelques jours plus tard, le 22 mars, après une course entre Uwe Krupp des Sabres et Steve Tuttle des Blues qui se termina en colision avec le gardien dans le but, le patin de Tuttle sectionna la gorge de l'ancien gardien des Nordiques et lui coupa la carotide. Si vous avez le coeur solide, allez sur Youtube pour voir le reste. Beaucoup de sang gicla alors de la gorge de Malarchuk. Le soigneur de l'équipe se précipita sur ce dernier et lui appliqua une serviette qui stoppa temporairement l'hémorragie. Quelques seconde de plus et Malarchuk aurait pu devenir le premier joueur depuis Bill Masterton à mourir sur une patinoire de la NHL. Il fut transporté aussitôt à l'hoipital où il reçu pas moins de 300 points de suture. Il reçut son congé de l'hôpital le lendemain et quatre jours plus tard il effectuait un retour impressionnant à l'entraînement. La semaine d'après, Malarchuk fit un retour au jeu en affrontant lors du dernier match de la saison les Nordiques de Québec.

Le geste marqua profondément Malarchuk. Déjà atteint de troubles obsessionnels-compulsifs depuis sa jeunesse, Malarchuk fut désormais hanté par l'évènement au même type que nous le reconaissons de nos jours que par cet évènement de mars 1989. Peu après ce dramatique incident, Malarchuk développa un problème d'alcoolisme qui eut pour des répercussions sur ses performances sur glace. À cette époque, alors que ses performances diminuèrent, Malarchuk devint le substitut d'un Darren Puppa dont la carrière atteint des sommets à cette époque, lors de la saison 1989-90. Même s'il fut à cet époque un très bon gardien substitut, la carrière de Malarchuk dans la NHL se termina en 1992. À cette époque, Malarchuk se retrouva médicamenté afin de surpasser ses problèmes de troubles obsessionnels-compulsifs qui s'aggravèrent depuis l'incident.

Après une saison 1992-93 avec les Gulls de San Diego, Malarchuk passa au Thunder de Las Vegas de l'IHL en 1993-94. C'est environ à cette période que Malarchuk lutta fortement avec ses problèmes avec l'alcool, ce qui une influence positive sur son rendement. À sa saison avec les Gulls, il remporta en compagnie de Rick Knickle le trophée James Norris remis au joueur ayant accordé le moins de buts. C'est en 1996-97 après avoir joué 3 matchs avec le Thunder qu'il mit un terme à sa carrière. Il devint entraîneur des gardiens pour différentes équipes par la suite, notamment avec les Panthers de la Floride lors de la saison 2002-03 et avec les Blue Jackets de Columbus lors de la saison 2006-07.

Les problèmes que Clint Malarchuk connut après son incident ne le quittèrent jamais vraiment, ils ne furent que maîtrisés. Le tout atteint un paroxysme le 8 octobre 2008. Ce jour-là, Malarchuk se blessa au menton à partir d'un coup de fusil. C'est sa femme qui le retrouva couché sur un banc dans une marre de sang et qui appela aussitôt les autorités. Au moment de l'accident, Malarchuk, qui réside au Nevada, chassait le lapin. Il aurait posé son fusil au sol et l'arme chargée aurait déclenchée. Au moment de l'accident, Malarchuk aurait consommé de l'alcool, chose qui lui était proscrite non seulement en raison de ses problèmes passés, mais en raison du fait qu'il prenait des médicaments pour ses troubles obsessionnels-compulsifs. Ça rend l'histoire un peu plus étrange et c'est pourquoi les soupçons de tentative de suicide ressortirent de l'histoire. L'enquête du shérif de Douglas County au Nevada conclut, après enquête, que le coup fut "accidentel mais avec circonstances suspectes"... L'histoire demeure très mystérieuse...

Espérons qu'il se porte bien...

1 commentaire:

G.U.I.N.D.O.N. a dit…

On dirait qu'il manque un boutte dans ton texte après ça: "C'est en 1996-97 après avoir joué 3 matchs avec le Thunder. "