mardi 25 mai 2010

Deux malédictions pour les Flyers???


J'aimerais un jour me pencher plus en profondeur sur les superstitions dans le hockey. Malédictions, traditions complètement irrationnelles, habitudes à la limite de la folie, rituels étranges, nommez-les... Un de mes préféré qui revient à chaque année s'est déroulé lors des derniers jours...
Vous n'êtes pas sans savoir que les Flyers et les Blackhawks ont atteint la finale de la Coupe Stanley durant le long week-end. Si vous avez regardé les matchs, vous avez bien vu qu'on remet un trophée à chacun des gagnant de chaque conférence. Ils portent tous les deux les noms des anciennes conférences, Clarence Campbell et Prince de Galles mai sont tous les deux une histoire différente. Le trophée Prince de Galles a été donné à la NHL en 1926 par le Prince de Galles lui-même, le futur roi Edouard VIII, vous savez, ce roi qui a gouverné durant une seule année avant d'abdiquer pour marier une vedette de cinéma...

Ce trophée fut tour à tour remis au champion de la NHL à l'époque où le champion allait affronter une équipe de l'Ouest pour la Coupe Stanley, au champion de la saison régulière en 1927, au champion de la Division américaine de la NHL de 1928 à 1938, au champion de la saison régulière de 1939 à 1967 et finalement au champion de la Conférence de l'Est (nommée Prince de Galles à partir de 1974) durant la saison régulière de 1967 à 1981 et pour finir trophée remis au champion de l'Est (Prince de Galles jusqu'en 1993). Méchant trophée fourre-tout... Pour sa part le trophée Clarence Campbell a été inauguré en 1967 lors de l'expansion et s'avère le pendant de l'Ouest du trophée Prince de Galles...
Mais les deux trophées ont la même superstition qui tourne autour... Comme ce trophée est remis depuis 1981 au gagnant de chaque conférence en séries éliminatoires, il ne représente, du moins pour une des deux équipes, qu'une étape du parcours vers le championnat de la Coupe Stanley. C'est donc pourquoi il n'est pas bien vu de festoyer avec ce trophée et la superstition veut qu'on ne doit pas toucher ce trophée... On le laisse sur la table et on prend un photo protocolaire autour... La superstition fut par contre brisée par les Devils du New Jersey en 2000 et en 2003 et ont remporté la Coupe Stanley alors qu'en 2001 Stevens refusa de toucher le trophée et les Devils perdirent en finale. Même chose pour les Penguins de 2008, Sidney Crosby refusa de toucher le trophée et les Penguins perdirent en finale. Alors qu'en 1991, 1992 Mario Lemieux toucha au trophée et remporta la Coupe Stanley, Sidney Crosby fit de même l'an dernier et remporta la Coupe Stanley...

En fait, selon ce que j'ai lu aujourd'hui, le ratio est de 4 équipe gagnantes ayant touché et 4 équipes gagnantes n'ayant pas touché au trophée lors des 8 dernières saisons...

Comme en fin de semaine Jonatan Toews des Blackhawks a refusé de toucher au trophée et que Mike Richard l'a emporté avec lui au vestiaire, il est maintenant très intéressant de savoir si toucher le trophée ou non pourra aider son équipe...

Remarquez que le geste des Flyers me semble une sorte de pied de nez aux Black Hawks, juste à voir les joueurs sembler en parler sur la glace en riant avant que Richards aille chercher le trophée...

Mais ce n'est pas tout pour les Flyers !!!

Ils seront peut-être affligés d'une malédiction récente dans le monde du hockey métaphysique... Les Flyers ont été l'équipe visiteuse lors de la Winter Classics de 2010... Lors des années dernières, l'équipe visiteuse a toujours été vaincue en finale de la Coupe Stanley... Il est quand même étrange qu'à chaque année l'équipe visiteuse se rende en finale de la Coupe Stanley (Pittsburgh en 2008 et Detroit en 2009) et qu'ils s'inclinent...

Donc ceux qui disent que les Flyers n'ont pas de chances contre les Black Hawks, sachez qu'ils ont deux malédictions contre eux...




6 commentaires:

Sébastian Hell a dit…

Par contre, les Hawks ont la malédiction Hossa de leur côté...

Martin ITFOR a dit…

et à très long terme

theosaurus a dit…

Ha ha, tellement pas de classe la fille avec ses spots en dessous des bras!

Anonyme a dit…

Y'a aussi la malédiction du CH. Si ma mémoire est bonne, aucune équipe de la NHL, à part Tampa Bay, n'a battu les Habs et ont gagné la Coupe, à part en finale de coupe stanley bien sur.

Sébastian Hell a dit…

Les Hurricanes?

Martin ITFOR a dit…

Ouais, les Hurricanes...