dimanche 30 mai 2010

Les gardiens des Thrashers en 1999-2000

Il me semble que je n'ai pas fait de sondage depuis belle lurette. Alors en voici un avec des choix déchirants... Je ne sais pas d'où ça vient, mais l'idée de ce sondage m'est venue il y a un bout. C'est juste qu'une cuite aux deux jours m'a un peu fait prendre du retard dans le blogue... J'ai beau être un saguenéen, tout le monde a ses limites... Ça me fait penser à une belle petite pensée que j'ai pris du film Invictus de Clint Eastwood qui peut un peu justifier le fait de rentrer croche à la job le lendemain d'un match de séries éliminatoires... Dans le film, Nelson Mandela reçoit le coach de l'équipe nationale de l'Afrique du Sud et lui demande si son genoux (si ma mémoire est bonne) est correct et le coach lui répond "we never play at full strenght anyway". Donc afin de justifier vos blessures de guerre en tant que septième joueur en série, surtout lorsque le Canadien se rend loin en série, dites vous que votre équipe ne joue jamais à 100% de sa forme physique mais que l'armée ne se rendra jamais... Reste à votre boss d'accepter de vous voir arriver hang over à tous les deux jours durant un mois...

Bon, retournons aux Thrashers... Je n'aime pas cette équipe... La seule raison pourquoi j'aime cette équipe est que je suis un gros fan de thrash metal et que l'idée de voir une équipe dédié à la forme de metal la plus parfaite me faisait sourire. Je crois même que j'ai déjà vu le groupe Cephalic Carnage porter un jersey des Thrashers lors d'un show à Montréal. Je pense bien que c'était lors du show de réunion de Cryptopsy avec leur ancien chanteur Lord Worm... Anyway, vous voyez bien à quel point je me fout pas mal de cette équipe, je ne peux que divaguer quand je parle de cette dernière. Et depuis qu'Ilya Kovalchuk est parti, je crois que cette équipe est à un niveau près du vide total... J'ai déjà parlé ailleurs que j'aimais bien la jeune brigade défensive des Thrashers, que Zach Bogosian et Tobias Enström étaient parmi les joueurs dont j'aime bien suivre le développement. J'aime également beaucoup Evander Kane, mais est-ce que cette équipe possède assez des joueurs qui peuvent faire de cette jeune franchise une des forces de la NHL? J'en doute...

Mais bon, la jeune histoire des Thrashers est un peu une histoire plate, à l'image de leur position dans la les échelons de la NHL année après année... Quand on dit que le moment le plus important de l'histoire cette franchise est la mort d'un joueur alors que leur meilleur prospect de cette dernière était au volant... Quand on dit que l'histoire de l'équipe a débuté avec le repêchage d'un joueur, Patrik Stefan, qui n'allait rien foutre dans la NHL, ça laissait préseger la suite... À la défense des Thrashers, on peut dire que ce repêchage fut très ordinaire. Mais ça fait décoller l'équipe d'un mauvais pas et le reste n'allait pas trop s'emmieuter comme dirait du monde qui utilise ce mot. Mais savez-vous que les Thrashers avaient des gardiens de but lors de leur première saison?

Voici donc la question pour le début de Juin : "Quel est votre gardien préféré de la première saison des Thrashers d'Atlanta, en 1999-2000?"

Voici les choix :

Scott Fankhouser : Probablement un des derniers gardien à arborer un masque blanc à la Mike Liut! Fankhouser signa à titre d'agent libre avec les Thrashers à l'été 1999. Il ne connaîtra l'expérience de la NHL que lors de son passage avec les Thrashers et défendit la cage de ces derniers à 16 reprises lors de la saison 1999-2000. Il termina cette campagne avec une pas très impressionnante fiche de 2-11-2. Lors de cette saison, il porta également les couleurs des Grrrowls de Greenville de la ECHL, les Panthers de Louiseville de l'AHL et les Solar Bears d'Orlando de l'IHL. J'espère qu'il a pu au moins cumuler les miles Aéroplan... Il joua 7 autres matchs avec les Thrashers et ne retournera plus jamais dans la NHL. Il voyagera beaucoup par la suite et je crois qu'il s'est retiré après la saison a008-09 dans l'uniforme des Prairie Thunders de Bloomington dans l'IHL.

Scott Langkow : Avant de de retrouver dans l'uniforme des Thrashers Scott Langkow fut l'un des meilleurs gardiens de la ligue de l'Ouest de son temps avec les Winter Haks de Portland. Il fut repêché par les Jets en 1993 et montra des bon singes de développement avec le club école de ces derniers à Springfield, se méritant des honneurs pour les gardiens au sein de l'AHL. Toutefois Langkow ne montra jamais de bons signes devant la cage des Coyotes et des Jets. Probablement tanné d'attendre qu'il puisse percer leur alignement, les Coyotes l'échangèrent aux Thrashers contre des compensations financières en juin 1999. Il ne joua que 15 matchs avec les Thrashers et ne montra pas plus de bons signes, terminant avec une fiche de 3-11-0 et une désastreuse moyenne de 4.31, moyenne désastreuse pour l'époque de la "Trappe" . Ça sera la dernière occasion qu'il aura dans la NHL. Après avoir évolué par la suite dans l'organisation des Mighty Ducks, il prit le chemin de l'Europe et se retira pour de bon après la saison 2006-07.

Norm Maracle : Norm Maracle évoluait dans le système des Red Wings de Detroit avant d'être réclamé lors du repêchage d'expansion de 1999. C'est lui qui joua le plus de matchs devant la cage des Thrashers lors de leur saison inaugurale, jouant 31 matchs et terminant avec une fiche de 4-19-2. La charge de travail de Maracle alla en descendant au sein des Thrashers et il ne finit par ne plus retourner dans la NHL, jouant avec les Solar Bears d'Orlando et par la suite avec les Wolves de Chicago. Après la saison 2002-03, Maracle prit le chemin de la Russie et il évolue désormais en Europe... Il joua la dernière saison en Slovénie et en Autriche.

Damian Rhodes : Lors qu'il fut échangé pour des considérations futures à l'été 1999, Damian Rhodes possédait une bonne expérience dans la NHL. Il joua quelques saisons avec les Maple Leafs avant d'être cédé aux Senators en 1996 et il fit une rude compétition avec Ron Tugnutt pour le poste de gardien partant des Senators. C'est donc lorsque Ron Tugutt l'emporta dans cette compétition que Rhondes s'emmena en Georgie. C'est lui qui termina avec la meilleure fiche, avec 5-19-3. Il joua encore quelques saisons avec les Thrashers avant de se voir reléguer au club-école de l'équipe dans la ECHL, le Grrrowl de Greensville, lors de la saison 2002-03... Il ne revint jamais dans la NHL. Il se retira après avoir évolué 7 matchs avec les Lock Monsters de Lowell en 2003-04.

Rick Tabaracci : Rick Tabaracci fut tout un voyageur lors de la saison 1999-2000. Il joua un match avec l'équipe nationale canadienne, un seul avec les Thrashers, dix matchs avec les Lumberjacks de Cleveland de l'IHL, 21 avec les Solar Bears d'Orlando de l'IHL, 11 matchs avec les Grizzlies de l'Utah et finalement deux matchs avec les Avalanches du Colorado. J'espère qu'il a également pu recevoir des points Aéroplan... Ce seul match dans l'uniforme des Thrashers, ce fut le 28 novembre 1999 à domicile contre les Stars de Dallas. Tabaracci accorda 4 buts dans une défaite de 4 à 2. Il fut échangé à l'organisation des Avalanches quelques jours plus tard, le 8 décembre...

4 commentaires:

Mario Brosse a dit…

Salut,

je lis ton blogue regulièrement et je voulais simplement te lever mon chapeau pour ton bon travail.

Très intéressant comme blogue je lis chaque article avec beaucoup d'attention.

Les blogues en français sur le hockey ne parle que du Canadiens a 99% du temps. N'étant pas un fan du "bleu blanc rouge" vous êtes ma solution.

Merci

Martin ITFOR a dit…

Merci bien!

Tant que tu n'est pas un fan des Leafs ou des Rangers, bienvenue!

Docteur CH a dit…

''À la défense des Thrashers, on peut dire que ce repêchage fut très ordinaire''.

Jamais je ne défendrai les Thrashers. Je défends la vérité. Loinde moi l'idée de critiquer votre travail, mais je crois que le repêchage de 1999 doit être traité comme un bon repêchage. À preuve, les éléments suivants :
-Les jumeaux Sedin
-Tim Connolly
-Martin Havlat
-Mike Commodore
-Mike Comrie
-Ryan Miller
-Tore Vikingstad
-Martin Erat
-Henrik Zetterberg
-George Parros

Personnellement, je partirais à la guerre avec un alignement comme ça.
Merci, LVEUP, et continuez votre bon travail.

Martin ITFOR a dit…

l'affaire c'est que si Martin Erat et Georges Parros est dans ton top 10 sur 300 choix...