dimanche 30 mai 2010

Si je me fie à la vente d'après-saison du Canadien de Montréal

Je suis allé à la vente de fin de saison du Canadien qui se déroulait en fin de semaine au Centre Bell, question de voir s'il y a de belles cochonneries à l'effigie de notre équipe préférée à prix raisonnable... Quelle ne fut pas ma stupéfaction d'apercevoir dans un "rack" de jersey très intéressant au milieu de t-shirts de "Pour Toujours Canadien", de vieux bâtons pétés d'Andrei Markov et d'une tonne métrique d'objets avec les logos "vintage" du centenaire... Dans ce rack de jersey dans le "racoin", il y avait presque seulement des chandails avec le célèbre #74, Sergei Kostitsyn. À juger au nombre de jersey de SK74, j'en vient à la conclusion que ce que mon ami et voisin JT Utah (son plus grand fan) me dit depuis belle lurette est vrai... SK est persona non grata au Centre Bell... Apparemment il aurait voulu partir pour la KHL quand il a été rétrocédé aux Bulldogs d'Hamilton mais s'il avait fait le "move", il n'aurait pas pu jouer aux Olympiques... Mais à voir le nombre de choses avec son numéro en vente, on peut dire qu'il va partir sans gêne... Ce n'est certainement pas une grosse perte selon moi...

Moi je trouve par contre qu'on a créé ces frères assez rapidement en héros et on en a fait des rocks stars trop vite alors qu'en hockey ils en avaient encore à montrer... Rappelez-vous en 2008 le nombre de t-shirts 74 et 46 qui se vendaient, je le sais vous en avez un dans le fond de votre garde-robe... Il faut toujours retourner aux enseignements de Nietzsche et philosopher à coup de marteau... Ce qui veut dire qu'il faut cogner à coup de marteau sur la tête des idoles afin de voir s'ils ont du vide dans tête... On ne l'a pas fait avec les frères K et on les a mis sur un piédestal trop rapidement... Il faudrait en tant que fans du Canadien apprendre à faire ça avant de créer des héros... Mais comme j'ai entendu un idiot dire que Subban devrait être le capitaine cette semaine, je crois qu'on a du chemin à faire...

Mais bon, bon débarras, maudit flanc-mou...

Ah oui, il y avait également un assez bon nombre de choses aux numéros 46 et 31, mais moins que ceux de SK...

4 commentaires:

Anonyme a dit…

C'est tu ça de la vieille marde ?

Martin ITFOR a dit…

100$ pour un jersey d'un gars qui va décalisser, même si c'était 250$ à l'origine... Ça reste de la futur vieille marde!

Mario Brosse a dit…

Je cite un article tiré du blogue GrosBS.com :

Il y a une règle non écrite lorsque tu décides d’acheter un chandail de hockey avec un nom de joueur dessus. Il faut que tu assumes que ton chandail sera complètement désuet après un échange du joueur en question et que tu acceptes de ne plus le porter.

Ces jours-ci, un chandail des Canadiens, numéro 27 – Kovalev, ce n’est pas « vintage » comme un chandail numéro 8 de Gary Carter par exemple. Ça fait juste ti-casse à côté de la track.

http://www.grosbs.com/?p=2489

Martin ITFOR a dit…

C'est pourquoi j'ai aucun machin du Canadien avec un numéro... Mais j'ai un chandail de la Suède avec le #26 Mats Naslund par contre!