vendredi 20 août 2010

Dave Parro

Dave Parro devant

Voici une carte que j'adore de ma collection de carte de hockey préférée. J'aime beaucoup cette carte au point même de l'avoir en plus d'un exemplaire. Celle-ci fait partie de ma collection que ma tante m'a donnée quand j'avais 3 ou 4 ans, la base de ma collection de cartes de hockey. Ce que j'aime de la carte de cet obscur gardien des Capitals de Washington, c'est sa position. On dirait un gigantesque gardien aux pads brunes et avec un casque Cooper accroché au coin du but avec le cul dans le net. Mais ne vous détrompez pas, il ne faisait que 5 pied et dix pouce comme on peut le voir sur l'endos de la carte. On peut également voir qu'à l'époque, Parro était le détenteur d'un record d'équipe, le plus de blanchissage en carrière avec deux... Record qu'il co-détenait avec Mike Palmateer.

Dave Parro derriere

Il peut être utile ici de vous rappeler qu'entre leur saison inaugurale en 1974-75 et jusqu'à cette saison 1981-82 que les Capitals de Washington formaient une équipe assez moche. Ils avaient marqués en grand leur arrivée dans la NHL en battant presque tous les records de médiocrité. Il n'avaient pas pu réellement s'améliorer et l'équipe était au bord du gouffre et menacée de déménagement tout comme sa soeur d'expansion de Kansas City qui allait connaître son deuxième déménagement à la fin de la saison 1981-82 lorsque les Rockies du Colorado devinrent les Devils du New Jersey. C'est lorsque les Capitals échangèrent deux de leur meilleurs joueurs Rick Green et Ryan Walter aux Canadiens de Montréal en retour de Rod Langway, Brian Englomb, Doug Jarvis et Craig Laughlin que l'équipe de la capitale américaine commença à avoir de la gueule, notamment avec le fameux défenseur avec pas de casque et avec une moustache impliqué dans la transaction. En fait, une autre acquisition entre les saisons 1981-82 et 1982-83 est venue aider les Capitals à se solidifier pour devenir une meilleure équipe, j'y reviendrai plus loin... Pour l'instant, parlons de Dave Parro...

Dave Parro est né en Saskatchewan en 1957. Après une carrière junior plus que remarquable avec les Blades de Saskatoon, Parro fut sélectionné par les Bruins de Boston au deuxième tour du repêchage de 1977. Les Bruins par contre avaient déjà un nombre de gardien remarquable dans son organisation à l'époque et Parro s'est rapidement vu confiné à aller évoluer dans les ligues mineurs sans trop d'espoir un jour de devenir un Bruins. C'est avec les Americans de Rochester de l'AHL. Après deux saisons avec cette équipe, Parro fut sélectionné par les Nordiques de Québec lors du repêchage d'expansion de 1979. Deux jours plus tard, les Nordiques le cédèrent au Capitals en retour d'un joueur qui ne joua jamais pour les Nordiques, Nelson Burton. Parro ne se tailla pas une place avec les Capitals lors de la saison 1979-80, mais se retrouva avec les Bears de Hershey. Plutôt qu'en arracher avec une des pires équipes de la NHL, il devint le gardien parant de l'équipe des Bears qui allait remporter la Coupe Calder en 1980.

La saison suivante, en 1980-81, le très populaire gardien des Bears eut enfin sa chance de pouvoir percer l'alignement des Capitals en raison des blessures des deux gardiens réguliers, Wayne Stephenson et Mike Palmateer, évoluant durant 18 matchs devant la cage de ces derniers. Son premier match d'aillerus fut contre les Oilers le 7 janvier 1981 à Edmonton et il se vantera longtemps d'avoir pu arrête le terrifiant Wayne Gretzky sur une échappé. lors de ce match. Malheureusementpour lui, sa saison fut écourtée, lui qui se fractura l'épaule un mois plus tard le 5 février. La saison suivante, Mike Palmateer connaissant encore plusieurs blessures, Parro devint par défaut le gardien partant des Capitals. Il termina toutefois la saison avec une moyenne de 4,20 et une moyenne d'efficacité de 0,849 et contribua à faire en sorte que les Capitals terminent bon derniers dans la division Patrick.

En 1982-83, non seulement les Capitals reçurent avant la saison des renforts des Canadiens de Montréal dans l'entre-saison, mais ils obtinrent également les services de Pat Riggin des Flames de Calgary. L'arrivée de ce gardien ainsi que l'émergence du gardien Al Jensen allait créer un duo de gardien très solide dans les buts des Capitals et mettre Dave Parro presque à la porte de l'équipe. Parro ne garda le filet que 6 matchs lors de la saison 1982-83, passant la plupart de son temps avec les Bears de Hershey à nouveau. Il connut une très bonne saison avec les Bears, étant nommé sur la seconde équipe d'étoile de l'AHL à la fin de la saison. La saison suivante, le duo Riggin/Janssen terrifia la ligue nationale, allant jusqu'à se mériter le trophée Jennings en duo, ce qui fit que Parro ne participa à un seul match avec les Capitals. Ce sera son dernier match... En tout il disputa 77 matchs dans la NHL, termina sa carrière dans ce circuit avec une fiche de 21-36-10 et une moyene de 4,06...

Il passa par la suite d'équipe en équipes avant de finalement mettre un terme à sa carrière en 1987 alors qu'il évoluait pour les Checkers d'Indianapolis de l'IHL.

Après sa retraite, il retourna s'établir dans la ville où il connut les meilleurs moments de sa carrière, à Hershey, où il continua notamment de s'impliquer dans le hockey local tout en prenant part quelque fois à une équipe d'anciens des Flyers de Philadelphie...

En 1997, alors qu'il assistait à un match des Bears, l'équipe demanda à Parro s'il pouvait revêtir à la dernière minute un habit de gardien afin d'être un substitut potentiel à Marc Denis lors du prochain match, le gardien Petr Franek s'étant fait blessé lors du match et l'équipe devait quitter tout de suite après le match pour se diriger vers New Haven. Parro, alors âgé de 40 ans et à la retraite depuis près de dix ans, regarda le match au bout du banc et se fit même dire, après deux buts, par Bob Hartley de se tenir prêt à jouer... Heureusement pour lui, Marc Denis connut un excellent match et il ne fut qu'un spectateur en uniforme...

4 commentaires:

Jocelyn a dit…

Toujours très intéressant....

Anonyme a dit…

taillapas

keithacton a dit…

Une carte que j'aime bien et qui a une pose un peu semblable est celle de Markus Mattsson (OPC 1980-81 #394). Sauf qu'on voit mieux les jambières que sur celle de Dave Parro.

Anonyme a dit…

tailla ???
peut-être un couteau.