lundi 16 août 2010

Trêve de hockey # 26 : Woody Strode

Pour ceux qui s'y connaissent en films cultes des années 60, le nom de Woody Strode vous dit probablement quelque chose. Il fut connu notamment pour avoir été un des acteurs fétiches du grand John Ford, le plus américain des cinéastres. En plus de jouer souvent aux côté de John Wayne, il eut notamment la chance d'être l'acteur principal d'un film de ce cinéaste, Sergeant Rutledge. Tenir le premier rôle était une chose rare à l'époque pour une personne noire. Son rôle le plus connu fut probablement celui de l'esclave noir que Spartacus refuse de tuer dans le film du même nom de Stanley Kubrick. Il fait parti également du trio d'acteurs fétiches de John Ford qui se font descendre au début de mon film préféré de tous les temps, Once Upon A Time In The West à titre d'hommage de Serio Leone au cinéma de Ford... Bref, il a joué au sein de plusieurs films qui méritent d'être dans votre collection de DVD. Mais bien avant de devnir un acteur, il connut une carrière d'athlète remarquable...

Woody Strode est né en 1914 à Los Angeles. Au début des années 30, Strode, alors étudiant à UCLA, Strode fut un athlète remarquable qui attira énormément l'attention. Il fut notamment le premier étudiant noir américain à faire partie d'une frat, les Alpha Phi Alpha. C'est tout d'abord au décathlon qu'il se fit remarquer, allant jusqu'à représenter son pays lors des méchants Jeux Olympiques de 1936 à Berlin. En 1939, il se joint à l'équipe de football de UCLA auxquels se joinrent également le futur pionnier du baseball Jackie Robinson et Kenny Washington qui sera plus tard l'un des premiers noirs à jouer au football professionnel. Les trois firent parti d'une des plus redoutables ligne de défensive arrière de tout le monde du football collégial de l'époque...

Au début des années 40, comme beaucoup de jeunes américains en santé, Strode servit sous les drapeaux. Il se battit dans le Pacifique Sud, notamment à Guam et dans les Mariannes. Un peu avant son service, qui dura de 1942 à 1946, Strode joua dans son premier film à titre de figurant, un film qui se nommait Sundown, en 1941.

Bien que sa carrière de footballer ait été ralentie par son service militaire, Strode la reprit au sortir de la Guerre. À cette époque, la NFL était une ligue réservée uniquement aux blancs. Kenny Washington (sur la photo à gauche) par exemple continua sa carrière de footballer avec les Bears d'Hollywood d'une ligue de football nommée Pacific Coast Professional Football League qui exista durant les années 1940. Washington joua pour cette équipe de 1941 à 1945. Le footall californien à l'époque était une chose régionale. Dans les années 1920, une équipe de joueurs californient de Los Angeles , les Buccaneers, joua dans la NFL sans jouer aucun matchs à domicile. Cette équipe était considérée comme une équipe de voyage en raison des coûts exorbitants des voyages d'équipes vers Los Angeles dans les années 20. Le football en Californie ayant à l'époque sa propre saveur due à son isolation du reste de l'amérique, l'intégration des noirs dans cette ligue professionnelle fut plus facile que dans la sacrosainte NFL. C'est en 1946 alors que les Rams de Cleveland déménagèrent à Los Angeles que la NFL donna la permission d'intégrer des noirs à l'équipe suite aux pressions des propriétaires du Los Angeles Memorial Coliseum refusant de prêter le gigantesque stade à l'équipe si elle n'intégra pas des joueurs de couleur. C'est donc ainsi qu'en 1946, Strode et Washington devinrent les premiers noirs à évoluer dans la NFL, soit un an avant que leur ancien co-équipier Jackie Robinson ne brise la barrière raciale au baseball.

La carrière de Strode avec les Rams fut très brève, elle ne dura en fait qu'une seule saison. Il prit, lors de la saison 1948, le chemin du Nord. Il se joint donc lors de cette saison aux Stampeders de Calgary qui évoluaient alors dans une ligue nommée la Canadian Football League West Division, ligue de football qui est en fait la division ouest de la présente CFL. Avec les Stampeders, Strode fut une véritable vedette qui mena l'équipe jusqu'à la victoire de la première Coupe Grey de la formation à sa première saison avec l'équipe. En fait, les Stampeders furent invaincus lors de cette saison, il s'agit de la seule équipe qui connut une saison parfaite de l'histoire de la CFL. Strode apparemment a remporté ce match de 12 à 7 contre les Rough Riders d'Ottawa à lui seul... Il jouait alors autant à la défensive qu'à l'attaque... Autre fait à noter, il s'agit en fait de la première finale de la Coupe Grey où des fans de l'équipe de l'Ouest ont débarqué en contigent dans la ville où se tenait la final (Toronto). C'est une tradition depuis. Apparemment que la célébration de la victoire fut l'une des plus solidejamais réalisée. Strode aurait même fait entrer un cheval dans le Royal York Hotel. Strode dira plus tard que cette victoire fut l'un des plus beau jour de sa vie...

Strode passa une autre saison avec les Stampeders en 1949 avant de quitter le football pour de bon. Il connut ensuite une carrière de lutteur jusqu'en 1960. Cette carrière le fit connaître un peu partout en Amérique du Nord à une équipe où ce sport était une véritable religion. Durant cette période il accumula également un nombre grandissant de preésences au cinéma. Sa carrière devint assez grande au début des années 60 avec les films mentionnés plus haut. À la fin des années 60, tannéde jouer le noir de service à Hollywood, il déménagea en Italie où il devint un acteur régulier de Spaghetti Westerns. Il joue d'ailleurs dans un de mes SW préféré, l'excellent Keoma...




Woody Strode mourut le 31 décembre 1994 à l'âge de 80 ans. Le dernier film où il; apparut fut The Quick and The Dead de Sam Raimi (réalisateur de Spider-Man et de EVIL DEAD!) qui sortit l'année suivante...

Le Woody de Toy Story prend son nom de ce dernier...



1 commentaire:

Alain a dit…

Salut,

Je te lis régulierement et souvent je connais un peu les bio que tu raconte. Mais pour celle ci j'en étais complétement ignorant. Je vais la graver dans ma mémoire. Merci continue...j'adore