Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

vendredi 11 février 2011

Comment coacher les Golden Seals...




Si vous voulez savourer du hockey d'antan, pourquoi pas deux petits films où l'on voit la pire et la meilleure équipe d'une époque s'affronter...

Voici deux petits films du début des années 70, de la saison 1971-71 pour être plus précis, dans lequel on voit deux puissances de la NHL, les Canadiens et les Blackahwks, affronter les Golden Seals de la Californie...

Ces deux films mettent l'emphase sur la manière dont Vic Stasiuk, un très mauvais entraîneur, dirige les Seals d'une manière assez singulière...


Vic Stasiuk fut un bon joueur dans les années 50, notamment avec les Bruins de Boston et les Red Wings avec qui il remporta 3 fois la Coupe Stanley. Il formait, lors de son passage avec les Bruins, en compagnie de Johnny Bucyk et Bronco Horvath, une très forte ligne nommée la "Uke Line" parce qu'ils étaient trois joueurs avec des origines ukrainienne. Imaginez comment on devait décrire une montée de ce trio avec des noms comme ça... C'est notamment avec les As de Québec qu'il se fit un nom en tant qu'entraîneur, menant l'équipe à la finale de l'AHL lors de deux saisons consécutives sans victoires.

Ces succès avec les As, qui étaient à l'époque le club écoles de Flyers, lui valut en 1969 une promotion avec le grand club. Son passage avec les Flyers fut très controversé, lui qui fera notamment quitter plusieurs joueurs comme Bernard Parent et André Lacroix de l'équipe. Après deux saisons, la direction des Flyers décida de repartir à zéro avec l'identité de l'équipe et Stasiuk se vit montrer la porte... D'ailleurs son remplaçant fut un dénomé Fred Shero...

C'est là qu'il arriva comme entraîneur comme entraîneur des Seals en octobre 1971 lorsqu'après trois matchs le coach Fred Glover fut remercié. Il faut dire qu'à l'époque, les Goldens Seals était une mauvaise équipe étrange dirigée par l'excentrique Charles O. Finley, le propriétaire des A's d'Oakland... (Pour plus d'informations sur cette période lisez l'article que j'ai écrit sur 25stanley l'an dernier)

Donc une équipe mauvaise dirigé par un propriétaire un peu fou et un coach un peu cinglé qui me fait un peu penser à Bruce Boudreau dans 24/7, ça donne ça...

Remarquez comment le gardien Gilles Meloche alors recrue est simplement excellent dans le deuxième vidéo contre le Canadien. c'est une grosse raison pourquoi ces derniers de classe annulent contre les champions de la Coupe Stanley... Remarquez aussi cette stratégie étrange pour nos jours de lancer en rentrant dans la zone adverse, moi ça me fait sourire à chaque fois. Les défenseurs étaient un peu plus lourdauds à cette époque et les gardiens pas mal moins au sol que maintenant... Ça fait des buts visuellement intéressant pour un oeil qui regarde du hockey des années 2000 où les défenseurs sont plus massifs et "défensifs" et les gardiens plus techniques... On ne traverse plus une zone comme ça...







J'ai même une sorte de sentiment en regardant ce film que j'aurais pris Gilles Meloche dans mon équipe avant Dryden, simplement en voyant la technique des deux... Mais vous me connaissez, j'ai déjà un parti pris pour Gilles...



Pour ce qui est de Vic Stasiuk... Il fut remercié à la fin de la saison, les Golden Seals étant toujours écartés des séries. Il prit par la suite des tout aussi mauvais Canucks pour la saison 1972-73, n'améliorant pas le sort de l'équipe dont seuls son ancienne équipe et les nouveaux et presqu'aussi mauvais que de nos jours Islanders connaîtront une pire fiche. Il dirigea par la suite quelques équipes de niveaux inférieurs avant de quitter le monde du coaching pour de bon et sans trop de succès à la fin des années 70... Ses meilleures années en tant qu'entraîneur furent donc à la barre des As de Québec dans les années 60...

Sachez aussi qu'il est toujours en vie...

1 commentaire:

Axxellein a dit…

..Euhh, Bel article sur Vic Stasiuk..Mais la photo du joueur des Bruins est celle de son coequipier Jerry Toppazzini..