mardi 31 mai 2011

Ron Loustel




RonLoustel

(Texte et scans de Ben AKA KeithActon)

Comme le retour potentiel de la LNH à Winnipeg est une question d'actualité par les temps qui courent, voici une petite histoire reliée aux Jets. Toutefois, elle est loin d’être très glorieuse…

L’année 1980-81 (leur deuxième dans la LNH après avoir passé sept saisons dans l’AMH) a tout simplement été horrible pour les Jets. Ils ont terminé avec une fiche de 9-57-14, pour un grand total de 32 points (24 points derrière l’avant-dernière équipe, les Red Wings). Cette dernière place leur permettra d'ailleurs de repêcher Dale Hawerchuk.

À la fin de la saison, ils avaient fait appel à un jeune gardien qui jouait pour les Blades de Saskatoon de la WHL, Ron Loustel. Celui-ci était originaire du Manitoba et avait été repêché par eux au sixième tour (107e au total) lors du repêchage de 1980.

L’entraîneur Mike Smith (le troisième de l’année, après Tom McVie et Bill Sutherland) l’envoya dans la mêlée pour son baptême de feu le 27 mars 1981, au Winnipeg Arena. L’adversaire était les Canucks de Vancouver, une équipe plutôt ordinaire cette année-là, qui terminera la saison avec une fiche sous .500 (76 points).

Le résultat fut pourtant un massacre. Victoire des Canucks 10-2. Malgré cela, Smith n’a jamais retiré son gardien recrue, et Loustel a donc pris une raclée de dix buts pour son premier match dans la LNH.

Il retourna à Saskatoon en 1981-82. En 1982-83, toujours au niveau junior, mais avec les Wheat Kings de Brandon, il joua 28 matchs. Il afficha toutefois une moyenne de 7.08, statistique tout à fait ronflante, même pour une période beaucoup plus offensive qu’aujourd’hui. Cette année là, il prit également part à un match (3 buts en 33 minutes, moyenne 5.45) avec les Komets de Fort Wayne de la IHL. Il prit ensuite sa retraite du hockey.

Il fait donc partie de cette minorité qui réussit à atteindre la Ligue Nationale. Mais sa carrière se limite à un match et sa moyenne à vie est de 10.00…


WpgJets 001

WpgJetsendos 001

1 commentaire:

Jean-F. Bolduc a dit…

C'est drole pareil, quand tu regardes les cartes de team leaders, il y a un bon nombre des gardiens qui sont la-dessus, n'ont pas de cartes opc la meme annee et meme pas de cartes du tout ex: Marco Baron, Kari Takko, Jacques Cloutier entre autres