Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

dimanche 19 février 2012

Les 10 points en un match de Darryl Sittler

DSittler7677 001
(Texte et image de Benoît AKA KeithActon)


Les 10 points en un match de Darryl Sittler

Même dans des périodes très offensives, comme le début des années 1980 par exemple, il n’est pas si fréquent de voir une équipe compter dix buts et plus en un match. Alors imaginez voir un joueur amasser dix points. C’est un peu l’équivalent du match de 100 points de Wilt Chamberlain dans la NBA. Wayne Gretzky ne l’a jamais fait. Mario Lemieux non plus. Sam Gagner, des Oilers, s'en est approché le 2 février dernier, en devenant le treizième joueur à obtenir 8 points, le premier en 23 ans. (Personne n'en a déjà eu 9.) Le seul à avoir réussi cet exploit, c’est Darryl Sittler, le 7 février 1976. Et il ne s’est pas contenté de le faire contre une équipe très faible. Sa victime a été Boston, qui a terminé l’année avec 113 points, troisième total de la ligue.

Ce soir-là, les Maple Leafs ont battu les Bruins 11-4 et Sittler a compté six buts et obtenu quatre passes. Tous les buts ont été aux dépends du gardien recrue David Reece, que l’entraîneur Don Cherry n’a jamais cru bon retirer.

En fait, la jeune recrue avait débuté l’année comme réserviste, derrière Gilles Gilbert. Toutefois, au milieu de la saison, Gerry Cheevers décida qu’il en avait assez de jouer avec les Crusaders de Cleveland de l’AMH et voulait revenir avec les Bruins. (Voir texte du 31 janvier 2009) Cette décision signifiait donc le renvoi de Reece dans la Ligue Américaine. Ayant tout de même affiché un rendement potable, Cherry décida d’accorder un dernier match dans la LNH à Reece, avant qu’il ne prenne la route de Springfield. Ce fut toutefois la catastrophe, que Cherry lui laissa subir jusqu’à la fin.

Sa fiche cette année-là fut de 7-5-2 en 14 matchs. Sa moyenne (incluant les 11 buts du fameux match) se chiffra à 3,32. Il s’agit également de ses statistiques en carrière, puisqu’on ne le revit jamais dans la LNH.

Il joua un peu dans la AHL, fut un membre de l’équipe américaine aux championnats du monde à Vienne en 1977, mais son principal « exploit » reste d’avoir été la victime des 10 points de Darryl Sittler.

Il s’est par la suite occupé de hockey collégial et a aussi été agent de joueurs. Il habite aujourd’hui au Vermont.

Quant à Sittler, il a suivi un chemin semblable à d’autres vedettes des Leafs de cette période, soit d’avoir d’autres bonnes saisons pour ensuite se disputer avec le controversé propriétaire Harold Ballard et être échangé pour bien peu. En janvier 1982, à 31 ans, il a finalement été expédié à Philadelphie contre Rich Costello, un choix de deuxième ronde qui est devenu Peter Inhacak et des considérations futures qui sont devenues Ken Strong.

Sources : legendsofhockey.net, wikipedia.org

DSittler7677endos 001

Aucun commentaire: