Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

mercredi 6 juin 2012

RIP Vladimir Krutov

Vladimir Krutov (Владимир Крутов) est décédé ce matin à Moscou des suites des séquelles d'un accident de voiture subit il y a quelques jours... Il avait 52 ans...

C'est triste parce qu'à sa manière, Vladimir Krutov a sa place dans l'histoire du hockey selon moi plus qu'on ne le pense...

C'était dans une autre époque dans un autre monde... Vous savez, on s'apprête même à voir être repêché le fils d'un des premiers russes à jouer en Amérique du Nord, Alex Galchenyuk, un jeune d'origine russe qui est né et a grandit aux États-Unis... On est définitivement dans un autre monde...

Vladimir Krutov représentait bien cette époque où les joueurs de hockey soviétique étaient des machines de guerre. On ne les voyaient pas souvent, mais ils faisaient peur à chaque fois... Des joueurs surentraînés, prêt à démolir l'ennemi, discipliné comme on ne peut s'imaginer en tant que nord-américains. C'est joueurs étaient presque des robots qui venaient de l'autre bout du monde... Le monde était justement tellement divisé que ces joueurs venaient presque d'une autre planète... Je me rappelle par contre quand j'ai entendu dire que des joueurs soviétique allaient maintenant pouvoir jouer dans la NHL, ils étaient relevés de leur fonctions militaires et pouvaient maintenant aller jouer en Amérique. La chose allait changer la face du hockey c'était certain, ces Makarov, Larionov et Fetisov enfin dans la NHL... Même les Nordiques allaient avoir leur gardien russe...

On se rappellera tous que la révolution ne s'est pas faite tout de suite, ces russes n'ont rien cassé à leur arrivée. On se rappelle que Sergei Makarov, autre membre de la fameuse ligne KLM (Krutov-Larionov-Makarov), a remporté le trophée Calder lors de cette saison (1989-90), mais c'est peut être plus afin de souligner l'arrivée de grands joueurs russes dans la NHL et, d'une manière plus significative, parce qu'il n'y avait pas tant de "vraies" recrues ayant connu des saisons remarquables...
De ce quintette soviétique (Je vous rappelle que les soviétique ne jouaient pas en termes de paire de  défenseurs et de trio offensif, mais en quintette, la formule sera reprise par les Red Wings des années 90) des années 80 de Fetisov, Makarov, Larionov, Kasatonov et Krutov qui terrorisait le monde du hockey, seul Krutov n'a pas su faire la transition dans la NHL. C'est le joueur qui passera à l'histoire pour ne pas s'être acclimaté de l'Occident...


Vladimir Krutov est arrivé avec son coéquipier Larionov dans une équipe des Canucks de Vancouver faibles qui n'allaient nulle part... À cette époque, Krutov n'était plus le joueur qu'il était, il faisait de l'embonpoint, ne trouvait pas ses repaires dans un monde de hockey différent. Les fans des Canucks, dont nous savons maintenant qu'ils peuvent être très caustiques, se mirent à l'appeler Vladimir Crouton, afin de marquer la douteuse et décevante forme physique du joueur lors de cette saison 1989-90... Après une saison, la direction des Canucks a décidé de ne pas renouveler son alliance avec l'ancienne vedette soviétique... La carrière nord-américaine de Krutov se résume à 61 matchs où il récolta 34 points dont un maigre 11 buts, ce qui n'est pas gros pour l'époque...

Krutov prit par la suite le chemin de l'Autriche où il fut chassé par un nouvel entraîneur, un canadien, à sa deuxième saison qui le jeta hors de l'équipe en refusant d'avoir ce joueur sur le déclin dans son alignement. Il prit par la suite le chemin de la Suède où il joua en seconde et en troisième division avant de se retirer pour de bon lors de la saison 1995-96...
Krutov marqua donc l'histoire du hockey comme ayant été un des membres d'une des plus redoutable ligne d'attaque de tous les temps mais également malheureusement pour avoir été celui de ce trio qui n'a pu s'acclimater à la NHL...

Il a néanmoins remporté deux médailles d'or Olympiques et cinq médaille d'or au Championnat du monde... On ne peut pas dire qu'il était un loser...

Il fut intronisé au Temple de la renommée de l'IIHF en 2010...

Son fils, Alexei Krutov, évolue avec le Avtomobilist Yekaterinburg dans la KHL...



Aucun commentaire: